Le Forum Afrique Développement monte en gamme    Garanties mobilières: Le projet de loi adopté    Fonction publique: Nouveau modèle à l'étude    Fintech: Les bons conseils du FMI aux émergents    Le débat sur le changement d'heure reprend    Macron en Afrique de l'Est: Des intérêts stratégiques    Le CESE renouvelle ses instances au titre de l'année 2019    Mettre l'homme africain au cœur du développement et de la protection sociale    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc primé à Tunis    La réussite de l'entreprise est tributaire de la garantie du bien-être du salarié    Trafic aérien intense à Dakhla à l'occasion du Forum Crans Montana    Les manifestations contre Bouteflika mettent à mal le Polisario    Arlene Foster, la femme qui détient les clefs du Brexit    La Nouvelle-Zélande va durcir sa législation sur les armes    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie de soutien aux prix    Le Barça se rapproche de la consécration    Mbappé et Di Maria, un duo pour l'unité du Parc    Coupe de la Confédération : "Le Hassania in, le Raja out of Africa"    "Un partenariat novateur au service des compétences"    Pour de jeunes Canadiennes, le cannabis permet d'être une meilleure mère    Insolite : Selfie imprudent    Aziz Samsaoui, l'ambassadeur de la musique arabo-andalouse en Espagne    "Kilikis, la cité des hiboux" remporte le prix du meilleur film étranger au Canada    Captain Marvel commande toujours le box-office    Crash d'Ethiopian Airlines. Le P-DG de Boeing réagit    SIDA. Un programme ciblant les jeunes, les femmes et les migrants    Agressions sexuelles : Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison    La Tribune de Nas : Vers une finale Leo/Cris ?    Flexibilité du dirham : Les objectifs de la première phase pleinement atteints    Message royal au 5e Forum Crans Montana de Dakhla    Digitalisation: C'est maintenant ou jamai!    Fès : Sous l'effet de l'alcool, un marchand ambulant tue son ami    El Jadida: 8 ans de réclusion criminelle pour un tailleur pédophile    Tétouan : Un jeu de hasard qui finit dans le sang    IB Maroc passe au rouge    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad se qualifie haut la main en quarts de finale    Le PPS condamne vigoureusement l'attaque terroriste de deux mosquées en Nouvelle Zélande    La porte du souk hebdomadaire d'El Aroui inscrite au patrimoine national    Point de vue : «Terrasses en Scènes» de Morocco l'Ghedd !    «A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca    Maroc-Argentine. Messi sera de la partie    37ème Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie à Marrakech : Rachid Talbi Alami désigné nouveau président    Bank Al-Maghrib, the limitations of an accommodative monetary policy    « Lumières Marocaines », Fouad Laroui rend hommage à l'art contemporain marocain    Les Marocains s'illustrent aux Special Olympics d'Abu Dhabi    Fiscalité, AMO… La corporation des cliniques privées fait le point    18 FICAM®: L'Espagne à l'honneur    UMT : Miloudi Moukharik rempile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ONU: L'AG adopte le Pacte mondial pour les réfugiés, pendant du Pacte de Marrakech
Publié dans La Nouvelle Tribune le 18 - 12 - 2018

Les Etats membres de l'Assemblée générale des Nations-Unies ont approuvé à l'unanimité, lundi à New York, le Pacte mondial pour les réfugiés, un nouvel accord international visant à apporter une réponse plus forte et plus juste aux grands mouvements de réfugiés et aux pays qui les accueillent.
Ce Pacte, conçu pour fournir un modèle robuste et systématique destiné à améliorer la vie des réfugiés et de leurs communautés d'accueil, est le résultat de deux années de consultations intensives au niveau des Nations-Unies.
L'approbation de ce Pacte par l'Assemblée générale intervient une semaine après l'adoption formelle à Marrakech de son document jumeau, à savoir le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
En effet, la Déclaration de New York de septembre 2016, avait donné naissance à deux Pactes : l'un sur les réfugiés et l'autre sur les migrants.
Car bien qu'il s'agisse de groupes de personnes vivant hors de leur pays d'origine, il existe des distinctions cruciales entre les termes réfugié et migrant.
Selon les Nations-Unies, les réfugiés sont des personnes qui se trouvent en dehors de leur pays d'origine en raison de craintes de persécution, de conflits, de violences généralisées ou d'autres circonstances qui ont gravement perturbé l'ordre public et qui, par conséquent, nécessitent une protection internationale.
A l'instar du Pacte de Marrakech sur la migration, le Pacte mondial sur les réfugiés est aussi un accord de nature volontaire et n'est pas un instrument juridiquement contraignant.
Le Pacte mondial pour les réfugiés repose sur (et ne remplace pas) le système juridique international en vigueur pour les réfugiés. Ce système comprend la Convention de 1951 sur les réfugiés et d'autres instruments juridiques internationaux sur les réfugiés, les droits de l'homme et le droit humanitaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.