Rabat: L'Intérieur se charge du budget 2020    Oriental: Le CRI en mode proximité    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Arganier: Le bio pour monter en gamme    Cafés hors la loi: La démolition commence!    Un nouveau souffle pour la Fondation «Esprit de Fès»    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    Ligue des champions : Ciel dégagé pour le PSG avant l'heure de vérité    Ligue Europa: Arsenal et la Roma au rendez-vous des seizièmes    Avec la victoire de Boris Johnson, tout reste à jouer pour l'économie britannique    Un ex-Premier ministre turc égratigne Erdogan en lançant son parti    L'intelligence artificielle, entre opportunité et menace pour la santé    Deux alpinistes secourus après avoir perdu leur chemin en descendant du mont Tidirhine    Ateliers de formation sur l'écologie au profit des élèves    Mohamed Benabdelkader : La reconnaissance de la responsabilité de l'Etat en cas d'erreur judiciaire, une des grandes nouveautés de la Constitution de 2011    La musique gnaoua, entre rituel africain et culte des saints vénérés au Maroc    André Azoulay: Il s'agit d'une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira    L'emprunt obligataire AWB visé par l'AMMC    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Le vivarium du jardin zoologique de Rabat désormais ouvert au public    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    Présidence de la CGEM: Le binôme Alj-Tazi confiant    Et de 6 pour Lydec qui se voit décrocher le « Top Performer RSE » !    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    La BAD approuve près de 245 millions d'euros pour développer les réseaux de transport d'électricité et d'électrification rurale    Gestion des catastrophes naturelles : La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    Iberia reliera Madrid à Fès en 2020    Twitter rêve de réseaux sociaux plus ouverts et de conversations en ligne moins énervées    Le Raja s'impose difficilement, le Wydad facilement    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Les prémices d'un nouvel espoir    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    Fares appelle à l'élaboration de rapports et études annuels sur la détention préventive    Ce que la Turquie pense du Polisario    L'opposition et la Constitution «adoptent» le PLF    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Destitution: le vote préliminaire sur le renvoi de Trump en procès reporté à vendredi    Une première, deux conventions collectives dans l'enseignement privé    La Gambie annonce l'ouverture prochaine d'un consulat général à Dakhla    Officiel ! RAM intègre le 31 mars 2020 Oneworld    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    Expo: La symphonie en bleu de Saâd Hassani    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Menu copieux pour le 12ème Forum MEDays
Publié dans La Nouvelle Tribune le 08 - 11 - 2019

La 12è édition du Forum International MEDays se tiendra du 13 au 16 novembre 2019 à Tanger, sous le thème « Crise globale de confiance: faire face aux incertitudes et à la subversion » avec au programme une série de thématiques allant de la croissance économique à la complexité du dialogue Nord-Sud, en passant par les défis sécuritaires, indique l'Institut Amadeus, initiateur de cet événement.
La 12è édition du Forum MEDays reviendra sur les développements internationaux notamment les menaces qui pèsent sur la croissance mondiale et le dynamisme du commerce international, mais également sur les défis sécuritaires, les complexités du dialogue politique Nord-Sud et sur les mouvements des sociétés civiles observées dans les pays du Nord et du Sud, qui seront débattus et analysés sous l'angle du renforcement des relations Sud-Sud, précise l'Institut dans un communiqué.
Cette édition sera marquée par la participation de deux chefs d'Etat du continent africain, en l'occurrence le président de la République du Sénégal, Macky Sall, invité d'honneur du forum, et le président de la République de Sierra Leone, Julius Mada Bio.
« Nous sommes très honorés d'accueillir deux leaders Africains qui portent des enjeux importants pour le continent, ceux du développement, de la stabilité et du dialogue politique. Le forum MEDay confirme sa capacité à œuvrer dans la voie d'une coopération Sud-Sud ouverte sur les sociétés civiles et les dynamiques économiques qui sera un des facteurs majeurs de résilience de notre continent », a indiqué le président de l'Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri, cité dans le communiqué.
Il s'agit, selon l'Institut, de « la quatrième fois que le Forum MEDays accueille au moins un chef d'Etat en fonction après S.E. Paul Kagamé, Président de la République du Rwanda en 2015 et S.E. Alpha Condé, Président de l'Union africaine et de la République de Guinée en 2017 et S.E. Marc Roch Kaboré, Président du Burkina Faso en 2018".
Les angles principaux de réflexion, d'échange et de débat de la 12è édition du MEDays porteront sur l'intégration régionale et continentale, notamment les enjeux de l'opérationnalisation de la Zone de Libre Echange continentale africaine (ZLECA) pour le continent et les politiques d'accompagnement, selon les organisateurs, qui relève que le « contexte de l'économie globale sera discuté dans le contextes des guerres commerciales entre les Etats Unis et la Chine qui ont des répercussions sur le potentiel de croissance global ».
Le thème de l'énergie, préoccupation centrale des pays africains, celui de la compétitivité, du soutien aux PMEs et à l'économie numérique seront également au menu des discussions économiques. Le rôle et l'émergence des multinationales africaines, la participation des femmes dans les économies africaines et notamment des femmes chefs d'entreprise et les gisements de croissance dans les secteurs de l'assurance, des services financiers et du tourisme seront également abordés, indique-t-on de même source.
Ces thématiques économiques seront discutées avec la participation du président de la Commission de la Communauté Economique et Monétaire du Gabon, M. Daniel Ona Ondo, et le Vice-Président de la Banque Mondiale de la Région MENA, M. Ferid Belhaj, qui se penchera sur la question des multinationales Africaines ainsi que les moyens pour favoriser le leadership économique du continent.
Le ministre du commerce, de l'Artisanat, des PME, et de l'Artisanat du Gabon, Jean Marie Ogandaga, et le Ministre des Affaires Etrangères et de la Défense de la République du Cap Vert, Luis Filipe Tavarez interviendront sur la ZLECAF ou la perspective d'un seul ou plusieurs marchés Africains comme nouveau modèle de co-développement inclusif, solidaire, et concret en Afrique, souligne le communiqué, ajoutant que l'ancien Premier Ministre de Haïti, Laurent Lamothe, reviendra sur le boom l'innovation numérique et des start-up en Afrique comme indicateur majeur de la digitalisation du continent Africain.
Par ailleurs, le Forum abordera des initiatives politiques et internationales dans les zones de crise avec une attention particulière aux régions du Proche-Orient, du Sahel et de l'Océan indien, des situations internationales complexes sur lesquelles des médiations internationales sont mobilisées.
Ainsi, le négociateur en Chef et Secrétaire Général de l'Organisation de Libération Palestine, Saeb Erakat, se penchera sur la question du supposé « Deal du siècle » proposé par l'administration américaine pour la question palestinienne.
Le ministre des Affaires Etrangères de la Palestine, Ryad Al Malki, abordera aussi la situation prévalant en Syrie et dans le Golfe, ajoute le communiqué, relevant que les mouvements des sociétés civiles que ce soit en Europe et aux Etats-Unis ou dans les pays arabes et les pays d'Amérique latine seront également débattus pour comprendre les liens entre les situations politiques dans ces pays et les tensions générées par les insatisfactions sociales.
Près de 200 intervenants de très haut niveau – Chefs d'Etat et de gouvernement, ministres, responsables politiques, Prix Nobel, chefs d'entreprises, dirigeants d'organisations internationales, experts et représentants de la société civile – prendront également part à cette 12ème édition, pour échanger sur les questions prioritaires de l'agenda international, aux côtés de 3.000 participants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.