Dahirs royaux de nomination pour 22 ambassadeurs dont Amrani, Abouyoub, Rahhou, Naciri…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    OPCI, BMCE Capital est au rendez-vous    Importante délégation du Maroc au Forum Invest in Tchad    Edito : Service public rentable    La nouvelle Résidence-Hôtel des Œuvres Sociales, un lieu d'estivage pour les familles des militaires des FAR    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Erdogan craint la perte d'Istanbul    Succession de Juncker: Le casse-tête européen    L'UE intransigeante face au Brexit    Mawazine: Une programmation plurielle et un parterre de stars- Reportage photos, Abdelmajid BZIOUAT    Festival gnaoua et musiques du Monde: Un moment de grâce dans la ville des Alizés    QUEBEC : LA MAROCAINE MARWA RIZQY, REVELATION DE L'ASSEMBLEE NATIONALE    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    S'énerver plus pour vivre plus    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement    Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc    Divers Economie    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Téhéran accuse Washington d'avoir coupé « la voie de la diplomatie »    Les valeurs, le match à gagner    Le Maroc au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée»    Industrie du verre : les ophtalmologues montent au filet    Enseignement. Comment généraliser le préscolaire    30 kg de résine de cannabis saisies à Bab Sebta    La canicule s'installe sur l'Europe, records de chaleur attendus    Mohamed Ali Bensouda : «Nous souhaitons aborder la question des retraites et de notre rapport aux jeunes et aux aînés»    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste dans la région d'El Haouz    Cameroun. La "malédiction" sera-t-elle brisée?    Bénin-Ghana. Match-test sans meneur pour les Ecureuils    Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels «Tbourida» : La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir remporte la 20ème édition    Le Maroc entame la CAN sur une victoire à l'arrachée    Spotify partenaire musique du Festival Mawazine 2019    Edito : Bronzette    Insolite : Mis en examen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oriental: La grogne des architectes
Publié dans L'Economiste le 06 - 02 - 2019

Les architectes de l'Oriental protestent contre leur marginalisation lors de la visite de la secrétaire d'Etat chargée de l'Habitat dans l'Oriental. C'est ce qu'ils viennent d'expliquer à L'Economiste en précisant qu'ils se considèrent comme acteurs principaux dans la concrétisation de la nouvelle approche du département de l'urbanisme et l'habitat. Il est anormal, pour eux, d'être exclus des rencontres de concertation organisées au niveau des provinces de la région.
«Lors de la journée nationale des architectes, le Chef du gouvernement, le ministre de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville et la secrétaire d'état chargée de l'habitat, ont annoncé le lancement de concertations régionales pour répondre aux problématiques de la ville, l'urbanisme et l'habitat.
Or dès la première sortie de Fatna El K'hiel, la secrétaire d'Etat chargée de l'habitat, les architectes ont été exclus de ces réunions» explique Amine Boutkhil, président du Conseil régional de l'ordre des architectes de l'Oriental (zone d'Oujda).
Les architectes d'Oujda précisent qu'ils ne sont pas contre les orientations du ministère ou le processus des réunions de la tournée mais qu'ils alertent pour corriger l'approche. «On souhaite que cette négligence ne se reproduise pas dans les autres régions et que les instances ordinales soient présentes pour exposer leur point de vue, leurs attentes et les problèmes qu'elles rencontrent», ajoute Boutkhil.
Le Conseil régional de l'ordre des architectes de l'Oriental explique qu'il n'est pas en «mode sommeil», à en juger par le nombre d'études et de consultations qu'il a réalisé bénévolement au profit de la collectivité, tel le guichet unique pour la dématérialisation des instructions des dossiers, la réalisation des plaquettes (projets montés) pour 126 espaces verts, le plan nocturne de la ville. Un ensemble d'actions pour améliorer le cadre de vie et répondre aux problématiques de l'urbanisme, l'aménagement urbain du territoire et les attentes liées à la politique de la ville.
Ceci dit, lors de sa visite dans l'Oriental, la secrétaire d'état chargée de l'habitat, a insisté sur la nécessité d'intensifier les efforts pour faire face aux dysfonctionnements que connaît le secteur. Elle souligne également l'importance d'instaurer une nouvelle approche contractuelle impliquant tous les intervenants afin de répondre aux aspirations des citoyens et des acteurs économiques. L'objectif étant de maintenir une justice spatiale bénéfique aux centres émergents, confrontés aux retards dans la réalisation des projets de développement.
Ce que préconise la loi 16/89
Selon la loi 16/89 du Dahir N° 1-92-122 du 22 Rabie 1er de 1414 (10 septembre 1993) portant promulgation de la loi N° 016-89 à l'exercice de la profession d'architecte et à l'institution de l'Ordre national des architectes, l'Ordre des architectes représente la profession auprès de l'administration et apporte son concours à l'exécution de la politique d'aménagement du territoire d'urbanisme d'habitat d'architecture et de formation des architectes. Il propose et encourage, en concertation avec les autorités compétentes, toute action visant la mise en valeur ou la sauvegarde du patrimoine architectural et des sites protégés ou à protéger. L'Ordre des architectes a aussi pour mission de défendre les intérêts moraux et matériels de ses membres devant les juridictions compétentes. Comme il organise et gère les œuvres de coopération, de mutualité et d'assistance à ses membres.
De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.