Remaniement partiel : El Firdaouss nommé ministre de la Culture, Amzazi porte-parole du gouvernement    Coronavirus : Vivo Energy Maroc soutient les professionnels de santé    Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    La BCP se mobilise pour accompagner le dispositif de soutien aux ménages    Le HCP appelle les entreprises à une adaptation des échanges de l'information économique    L'ombre d' une pénurie de médicaments plane sur l'Europe    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Les pharmaciens déclinent leur vision de la réforme    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Gare aux contrevenants!    Obligation du port du masque de protection depuis hier    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    «Après la pandémie, la reprise serait très difficile»    La Suède rejette le confinement…    Nabil Benabdallah: «Il est temps de repenser le rôle de l'Etat»    PPS : L'amnistie royale, un geste généreux dans ces circonstances difficiles    Télétravail : Gare aux failles de sécurité !    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Edito : Soldats invisibles    Pour accompagner les citoyens : Inwi se mobilise dans le contexte de crise    Khalid Ezzemani : «Nous partageons notre expérience avec d'autres pays du continent africain»    Changement de modèle ?    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le hackathon de l'INDH fait escale à Tanger
Publié dans L'Economiste le 29 - 07 - 2019

Le hackathon de l'Initiative nationale pour le développement humain, INDH, vient de passer par Tanger. Une douzaine d'équipes avec des idées originales s'y sont rencontrées le week-end dernier lors de l'étape régionale du premier «Hackathon du développement humain».
«Avec cette compétition, l'INDH veut se faire une nouvelle jeunesse et sortir du carcan des projets d'amélioration du revenu qui ont marqué ses débuts», indique Mohamed Dardouri, wali chargé de la coordination de l'Initiative nationale pour le développement humain.
L'objectif est de mobiliser les jeunes dans un esprit d'entrepreneuriat social et de faire émerger des idées de projets innovants qui répondent à des problématiques locales en relation avec la petite enfance. Cinq sous-thématiques sont identifiées: «La santé des mères et des enfants», «La nutrition», «L'éducation préscolaire», «La stimulation précoce» et «L'éducation parentale».
12 compétitions seront organisées jusqu'au 9 août dans les chefs-lieux de
région, réunissant chacun 50 participants pendant 2 jours et demi
Douze hackathons sont ainsi organisés, depuis le 9 juillet jusqu'au 9 août, dans les chefs-lieux de région, regroupant chacun une cinquantaine de participants pendant deux jours et demi. Pendant la durée de chaque étape régionale, les participants travaillent en groupe pour élaborer des idées de projets en relation avec la thématique de la petite enfance. Ils reçoivent également un encadrement et des formations accélérées dans plusieurs disciplines: marketing, élaboration de modèles d'affaires, finance…
Après 48h de travail en continu, les équipes présentent leurs projets devant un jury d'experts. Les trois meilleures équipes dans chaque région remportent des prix qu'elles doivent investir dans l'amélioration de leurs prototypes et la réalisation des projets.
Lors de l'étape tangéroise, c'est l'équipe Ibtikar qui a remporté la première place avec en projet un jeu destiné aux enfants âgés de 3 à 5 ans qui utilise la réalité augmentée. Le jeu devrait permettre aux jeunes enfants d'améliorer leurs capacités cognitives et leurs connaissances.
En 2e position arrive Healthy taste, dont l'idée tourne autour de la conception d'un biscuit vitaminé destiné à améliorer l'alimentation des jeunes enfants, suivie par Toyo, une application pour la mesure et le suivi de l'apprentissage des petits de 3 à 6 ans.
Les trois équipes auront droit à un suivi et un appui matériel de la part de l'INDH. A noter que ce hackathon est organisé en amont des Assises nationales du développement humain prévues pour septembre prochain. La grande finale aura lieu la veille. S'y affronteront les finalistes de chaque région.
De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.