Le Conseil National des Droits de l'Homme plaide pour un nouveau contrat social    Incertitudes et indécision    Covid-19 : le Ministère de l'Intérieur évalue l'impact sur les ressources humaines des collectivités locales    Une voie vers l'amélioration de la performance des services publics    Un an après l'abrogation du statut d'autonomie    Société générale creuse ses pertes à cause du Covid-19    Youssef Zalal sur le toit du monde!    Getafe veut se séparer de Fayçal Fajr    Schalke 04: Amine Harit sur le départ?    Hommage aux contributions des Marocains du monde    Manque d'exemplarité, misère intellectuelle, démission collective… nos maux !    Enjeux et défis pour le Maroc (2e partie)    Chaleur : Comment rafraichir vos animaux de compagnie    Projet d'Akon en Afrique    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages    Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Crédit immobilier : Bank Of Africa lance la 1ère plateforme en ligne de crédit immobilier    Covid-19 à Tanger: les autorités ferment le marché de Hay Benkirane    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Réouverture des salles de sport    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    Au bord du naufrage!    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'aquaculture, un métier d'avenir
Publié dans L'Economiste le 17 - 10 - 2019

Aqua Mdiq, une ferme aquacole réussie sur la côte méditerranéenne, plus précisément à Mdiq. Cette structure exploite huit cages de 30 m de diamètre avec une capacité de 25 tonnes par an chacune. On y pratique l'élevage du loup-bar, une espèce très demandée sur le marché. Mais le métier est épuisant et exige des sorties en mer quotidiennes pour assurer leur alimentation et surveiller leur évolution. Des équipes d'une douzaine de personnes dont des plongeurs sont mobilisées pour suivre les cages et enfin, après 20 mois, repêcher les premiers poissons. De là, les poissons sont acheminés vers les installations terrestres de la société où s'effectuent le tri et le conditionnement avant l'envoi vers les halles aux poissons à travers le pays. L'exonération des intrants et la possibilité de prendre des assurances de cheptel ont permis de sortir l'activité du rouge et de lui augurer un futur plus radieux.
Reportage photos, Ali ABJIOU

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.