Karima Benyaich : S.M le Roi a inscrit l'approche genre au centre des priorités de la consolidation de l'Etat de droit    Le dirham se déprécie de 1,02% face à l'euro    Les professionnels du tourisme décidés à passer à l'offensive pour la reprise du secteur à Marrakech    L'hôpital des FAR prodigue des soins permanents aux brûlés de l'explosion de Beyrouth    En Allemagne, des milliers de manifestants demandent à l'UE de prendre en charge les réfugiés    Les poudres et liquides saisis lors de l'opération antiterroriste du 10 septembre servent à la fabrication des explosifs    Jawad Yamiq proche du Getafe    Les prétendants au titre ne lâchent plus rien    Le Real Madrid manque sa rentrée    Que faut-il faire pour éviter le pire ?    Covid-19 à Mohammédia : les habitants semi-reconfinés dans leur quartier    Généralisation de l'enseignement en alternance dans la préfecture de Marrakech    Ibtissam Merras dissèque les points noirs de la gestion du ministère de la Santé    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    Michael Lonsdale, le comédien pèlerin, est décédé    La CGEM publie un guide sur la "Cybersécurité en entreprise"    Le Covid-19 a un impact "dévastateur " sur les populations les plus vulnérables    Marrakech: saisie de boissons alcoolisées périmées ou non conformes aux normes légales    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire au cœur d'un scandale sexuel    « FinCEN Files » : de grandes banques soupçonnées de faciliter la circulation d'argent sale    Bolivie: La présidente par intérim se retire de la course à la présidence    Le Maroc élu président de la 64è Conférence générale de l'organe directeur suprême de la AIEA    Suivez le LIVE de l'émission « Al Moukawil » de MFM Radio    Débat autour d'un viol. Au Maroc, on ne fouette pas, on ne coupe pas la main    Affaire Drareni: la violente charge du président Tebboune contre RSF, qui veut « déstabiliser » l'Algérie    Officiel: El Haddadi éligible pour représenter le Maroc    Une consécration de l'engagement du Royaume pour une pratique sportive saine    Italie: débuts flamboyants pour la Juve de Pirlo    Football : Nayef Aguerd débute bien la saison en France    AIEA : le Maroc préside la 64e Conférence générale    Secteur de l'automobile : la courbe des exportations se redresse progressivement    Distribution : les Marocains fidèles au marché et à l'épicier pour l'alimentaire    Les plateformes digitales séduisent les administrations marocaines    Formation continue : des mesures exceptionnelles en faveur des entreprises    Casablanca : saisie de 121 600 faux masques de protection    Rabat : adoption de l'enseignement en alternance dans 17 établissements scolaires    Le Maroc réitère son attachement inébranlable à l'esprit du TNP    Crise sanitaire: quand la RSE prend tout son sens    L'IoT, la technologie qui métamorphose notre quotidien    AIEA : le Maroc réitère son attachement à l'esprit du TNP, affirme Nasser Bourita    Des centaines de sans-papiers entament un périple de 700 Km    Le roman des énigmes    «M'ZORA CARAVANE»: plus de 30 artistes internationaux à l'honneur    «Le Fez Art Lab», un nouvel espace culturel à Fès    Quatre productions marocaines en lice au Festival du film arabe de Malmö    Le Raja de Casablanca retrouve la tête du classement de Botola Pro D1    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un monde fou
Publié dans L'Economiste le 16 - 04 - 2008


· Spiderman escalade un hôtel à Hong Kong
Alain Robert, surnommé le «Spiderman» français, connu pour avoir grimpé au sommet des plus hauts immeubles du monde, a escaladé mardi 15 avril les 46 étages d'un hôtel de Hong Kong, selon des témoins. Alain Robert, 45 ans, a été interpellé en arrivant sur le toit du Four Seasons Hotel, dont il avait gravi à mains nues la façade. Le roi de l'escalade urbaine est à Hong Kong pour faire la promotion de la version anglais de son livre «Alain Robert, à mains nues», où il raconte sa conquête, en 12 ans de carrière, de 70 des plus grandes tours et gratte-ciel du monde, dont la Tour Eiffel et l'Opéra de Sydney. L'an passé, il avait été expulsé de Chine après 5 jours de prison. Il avait escaladé, revêtu du costume de l'homme araignée et sans autorisation, la tour Jinmao de Shanghai, haute de plus de 420 mètres.
· La testostérone dope les gains boursiers
Les courtiers ayant un taux élevé de testostérone, la principale hormone sexuelle mâle, sont plus enclins à prendre des risques et réalisent davantage de gains boursiers, révèlent des chercheurs britanniques dont les travaux ont paru lundi 14 avril aux Etats-Unis. Cette recherche permet aussi d'expliquer des décisions irrationnelles responsables de bulles spéculatives et de krachs boursiers, selon ces chercheurs de l'Université de Cambridge. Ils ont suivi 17 courtiers de la City à Londres pendant 8 jours ouvrés consécutifs et mesuré leur niveau de testostérone deux fois par jour à 11h00 du matin, en pleine activité boursière, et à 16h00, la fin de la séance, en prélevant des échantillons de leur salive. Chaque fois qu'ils mesuraient le niveau de testostérone, les pertes et gains boursiers étaient enregistrés. En comparant les données recueillies, les chercheurs ont pu déterminer que les gains réalisés étaient beaucoup plus importants que la moyenne quotidienne lorsque les courtiers avaient des niveaux de testostérone nettement plus élevés.
S'appuyant sur des études précédentes, ces scientifiques pensent que ce phénomène s'expliquerait par le fait que la testostérone accroît la confiance en soi et le goût du risque.
· Amour fatal
Un Roumain a tué par balle la fiancée qui venait de le quitter et un homme qui l'accompagnait avant de se donner la mort, lundi 14 avril en Crète, a rapporté hier l'agence de presse grecque ANA.
Agé de 36 ans, le meurtrier suivait sa victime, également roumaine, et a ouvert le feu sur elle tandis qu'elle montait à bord d'une voiture dans laquelle se trouvaient deux Grecs, au centre de la ville d'Héraklion.
La femme est décédée sur le coup ainsi que le chauffeur de la voiture. Le deuxième homme à bord du véhicule, nouvel amant présumé de la victime, a été légèrement blessé. Le tireur s'est ensuite éloigné avant de se suicider à l'aide de son arme.
· Les narcos recrutent des militaires
Les Zetas, organisation de tueurs à gage du cartel du Golfe, ont affiché un avis de recrutement en plein coeur de la ville de Nuevo Laredo, dans le nord-est du Mexique, invitant militaires ou ex-militaires à rejoindre leurs rangs, a rapporté lundi 14 avril la presse mexicaine. «Militaire ou ancien militaire, le groupe Los Zetas te veut. Nous te proposons un bon salaire et un soutien à ta famille. Tu ne dois plus endurer les mauvais traitements et souffrir de la faim», pouvait-on lire sur une banderole, avant qu'elle ne soit enlevée par des soldats. Nuevo Laredo, ville frontalière du Texas, est un des fiefs du cartel du Golfe, un des 4 grands cartels qui alimentent en drogue les Etats-Unis. Les Zetas comptent déjà parmi leurs membres des ex-soldats d'une unité d'élite de l'armée mexicaine.
Les cartels de la drogue parviennent également à corrompre des fonctionnaires mexicains, en leur proposant des conditions financières largement supérieures à ce qu'ils peuvent gagner dans la fonction publique.
· L'Agence spatiale russe superstitieuse
L'Agence spatiale russe a indiqué lundi 14 avril envisager de baptiser directement «mission 14» le prochain vol du vaisseau Soyouz TMA vers la Station spatiale internationale (ISS), en invoquant ouvertement les superstitions liées au chiffre «treize». «En Russie, beaucoup croient aux superstitions, chats noirs ou chiffre 13. C'est pourquoi je pense qu'il faudrait que l'on change le numéro du prochain vaisseau spatial», a affirmé le directeur de Roskosmos, Anatoli Perminov.
«Je pense qu'il faut que ce soit un Soyouz TMA-14» et non TMA-13, a-t-il ajouté, évoquant la prochaine mission vers l'ISS, prévue cet automne.
Les envols depuis le cosmodrome russe de Baïkonour (Kazakhstan) sont précédés de traditions immuables depuis des années, censées porter chance aux cosmonautes.
Dans les heures précédant l'envol, le film soviétique «Soleil blanc du désert» leur est systématiquement montré. Des fers à cheval sont fixés sur l'autobus les conduisant à la fusée et il leur est recommandé d'uriner sur le véhicule.
· Plus grande collection d'emballages de chips
Une exposition croustillante d'emballages de chips, décrite par le livre Guinness des records comme la plus importante au monde, est présentée depuis cette semaine en Allemagne.
La collection privée de 2.000 emballages provenant du monde entier et intitulée «Crac, l'histoire culturelle d'un snack», est exposée jusqu'à fin mai au musée Hamaland, à Vreden, non loin de la frontière avec les Pays-Bas. «Les chips sont un snack dont l'histoire n'a pas encore vraiment été explorée», selon le conservateur du musée Annette Menke. «Leurs emballages montrent clairement au fil des ans les modes et influences stratégiques de marketing», a-t-elle ajouté.
Les Incas consommaient déjà de fines tranches de pommes de terre frites dans de l'huile et garnies d'épices, mais les chips modernes ont été inventés aux Etats-Unis au XIXe siècle. Selon la société d'études de marché Datamonitor, les ventes de chips représentaient un chiffre d'affaires de 16,4 milliards de dollars en 2005.
· 12.000 kg de viande pour un barbecue géant
Avec 12.000 kilos de viande sur les braises, l'Uruguay, petit pays latino-américain réputé pour la qualité de son élevage, a confectionné le «plus grand barbecue du monde», homologué par le livre Guinness des records.
Pas moins de 6 tonnes de charbon ont été nécessaires pour ce gigantesque banquet organisé, en présence de 20.000 convives, par l'Institut national de la viande (INAC), dimanche dernier dans un parc près de Montevideo. Quelque 1.252 cuisiniers ont fait rôtir la viande sur des grilles de cuisson disposées en forme de roue de bicyclette, d'une longueur totale d'un kilomètre et demi. Le précédent record avait été établi par Mexico en 2006 avec 8.000 kilos de viande. «Nous allons désormais pouvoir nous revendiquer comme le plus grand pays d'élevage au monde», a estimé le président de l'Inac Luis Alfredo Fratti, soulignant que les agriculteurs n'utilisent pas d'hormone et laissent leurs bêtes paître en plein air.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.