La Colombie et le Maroc partagent la même vision d'une politique migratoire humanitaire, selon la diplomatie des deux pays    Casablanca / Fonds de solidarité des avocats : Le bâtonnier dévoile les prélèvements    Compteur coronavirus : 303 nouveaux cas en 24h, 1.32 millions troisièmes doses administrées    La Russie resserre ses relations économiques et politiques avec la Libye et l'Algérie    La Commission Islamique de Melilia : l'Espagne appelée à régulariser la situation des Marocains bloqués    Dette publique: Recul de 9,7% des souscriptions sur le MAVT à fin septembre    Equatorial Coca-Cola Bottling Company installe son siège à Casablanca    Sahara : l'Eswatini pointe la "prééminence" de l'initiative d'autonomie comme "seule solution"    Prolongation de l'état d'urgence au Maroc    La prison locale de Nador 2 dément le harcèlement d'un détenu pour son refus de se faire vacciner    Scolarisation des enfants en situation de handicap : Le taux de 55% dépassé, des efforts à soutenir    Maroc-Etats-Unis: La guerre de l'intégrité territoriale se poursuit toujours    Gazoduc GME : l'Algérie veut expédier vers l'Espagne plus de gaz par voie maritime, les observateurs dépaysés    Déficit de médecins urgentistes au Maroc: Les spécialistes tirent la sonnette d'alarme    Lutte contre le cancer du sein au Maroc: Un combat qui est loin d'être gagné    Sondage du CESE sur légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles    «Le Maroc jouit d'un important soutien international pour sa souveraineté sur le Sahara», estime un média espagnol    Une amazighité encore à accomplir    ayad lemhouer: "Dans le débat sur les langues d'enseignement, l'Etat devrait ignorer les courants idéologiques et se soucier de ce qui est dans l'intérêt des Marocains"    Fonction publique: En 10 ans, le salaire mensuel moyen grimpe de plus de 15%    Pékin «s'oppose fermement» aux contacts militaires entre Taïwan et les Etats-Unis    Botola Pro D1 / Fin de la 7ème journée : Ce jeudi, le classico FAR-WAC à partir de 18h15    Barça : Limogé, Koeman recevrait un chèque de 20 millions d'euros !    Tourisme au Maroc: les opérateurs au fond du gouffre    Thé au Maroc : 400 marques se partagent le marché local    BMCE Capital présente ses nouvelles prévisions 2021-2022    Jusqu'au 19 mars 2022 : La Galerie Banque Populaire expose les photographies de Marcelin Flandrain    France. Zemmour n'est qu'un symptôme [Par Jamal Berraoui ]    Gouvernance économique : Le financement du PLF assuré sans emprunt national    Conseil de la ville de Casablanca : les préparatifs de la session extraordinaire bouclés    L'Assemblée Générale du Raja : Anis Mahfoud, le secrétaire général démissionnaire, nouveau président    L'ONU alerte sur une crise humanitaire qui « s'aggrave » en Syrie    De plus en plus de prisonniers politiques dans la Russie de Poutine    L'investissement au cœur d'une réunion interministérielle    Palestine : Les USA critiquent « fermement » la colonisation en Cisjordanie occupée    Soudan : La pression internationale « libère » Hamdok    Botola Pro D1: le Raja tenu en échec à domicile par le FUS    L'horizon s'assombrit pour l'OCK, le RCOZ méritait mieux    African Lion 2022 : Le coup d'envoi de la 18e édition sera donné cette semaine    Essaouira / Grotte de Bizmoune : Découverte d'éléments de parure datant de 150.000 ans    Grand succès pour les talents marocains à l'AFRIMA Awards    Publication : «La tribu des Bni Touzin : Etude monographique»    Ouverture du 14ème Festival du Théâtre universitaire de Tanger    Belgique : 24 migrants secourus    Maroc-Rwanda: Une proximité qui ne se dément plus    «Théâtre et philosophie» : Mohammed El Kabbaj explore l'interaction entre l'idée et la scène    Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ils nous ont quittés en 2013: national
Publié dans Les ECO le 24 - 12 - 2013


* Farid Berrada, PDG Colorado - 1967-2013
Le début d'année 2013 a débuté sur une note sinistre après le tragique crash du petit avion du PDG marocain de Colorado qui lui a coûté la vie à lui, ainsi qu'à son épouse et à ses trois enfants. Farid Berrada, 46 ans, fils du célèbre avocat Mohammed Berrada, diplômés des écoles françaises et américaines, avait repris dans les années 1990 la gestion effective de Colorado, la célèbre entreprise de production de peinture bâtiment, faisant d'elle un fleuron de l'industrie marocaine. C'est au retour d'une semaine de vacances dans la région de Grenoble, connue pour ses stations de ski, que le bimoteur de la famille Berrada s'est écrasé sur une colline de la commune de Saint-Etienne de Saint-Geoirs samedi 5 janvier 2013.
* Allal Benkassou, gardien de but -1941-2013
Le célèbre gardien de but de l'équipe nationale, Allal Benkassou, a débuté sa carrière de footballeur avec les FAR de Rabat. Il remporta avec ces derniers sept titres du Championnat national et deux Coupes du Trône, en plus d'avoir à son actif des participations à la Coupe Mohammed V. De 1964 à 1972, il devint le gardien de but des Lions de l'Atlas avec lesquels il participa à de nombreuses compétitions, notamment les JO de 1964 et la Coupe du monde au Mexique en 1970. Après sa retraite, Benkassou avait rejoint le staff technique des FAR comme entraîneur des gardiens avant de se lancer dans le métier d'entraîneur avec l'Ittihad Khemisset et le Moghreb de Tétouan. C'est en 1995 qu'il réintègre son poste à l'équipe des FAR avant de disparaître le 29 octobre 2013 à l'hôpital militaire de Rabat.
* Hamidou Benmessaoud, acteur - 1935 -2013
L'acteur franco-marocain, Hamidou Benmassoud dit Amidou, a tiré sa révérence le 19 septembre 2013 à l'âge de 78 ans dans un hôpital parisien des suites d'une longue maladie. C'est à 17 ans qu'il quitte son Rabat natal pour suivre des études d'art dramatique au Conservatoire de Paris. Il débute sa carrière au théâtre français avant de se lancer dans le cinéma grâce à Claude Lelouch, dont il devient l'acteur fétiche en tournant pas moins de 11 films avec lui. Il a également mené une carrière cinématographique aux Etats-Unis où il s'est illustré dans des films aux côtés de Robert De Niro, Robert Redford ou encore Brad Pitt. Il n'en oublie surtout pas son Maroc à lui pour lequel il a un amour inconditionnel. Père de l'actrice Souad Amidou, Benmessaoud avait reçu en 2005 un trophée en hommage à sa carrière des mains de Martin Scorsese lors de la cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Marrakech (FIFM).
* Hassan Miftah, membre du groupe Jil Jilala - 1950-2013
C'est le lundi 26 août que Hassan Miftah, membre du mythique groupe de musique des années 1970 Jil Jilala, s'est éteint après une longue maladie. Hassan Miftah a commencé sa carrière d'artiste dans le théâtre, avant de se consacrer pleinement à la musique. Il a intégré le groupe Jil Jilala vers 1974, quatre années après sa création. Il se serait retiré du groupe vers les années 2006 en raison d'une «mauvaise gestion financière interne». L'artiste souffrait de la maladie d'Alzheimer, diagnostiquée en 2004. Selon ses proches, il y aurait eu des promesses d'aide non tenues par les autorités. Il est décédé à l'âge de 63 ans à l'hôpital Ibn Tofaïl de Marrakech.
* Mohammed Idrissi Kaïtouni, patron de presse - 1946-2013
C'est avec une grande tristesse que le monde de la presse a appris le décès du directeur du quotidien l'Opinion à l'âge de 67 ans. Mohamed Idrissi Kaïtouni, venait de subir, mardi 11 juin 2013, une opération chirurgicale à l'hôpital militaire de Rabat. Les médecins étaient confiants quant à l'amélioration de son état de santé. Malheureusement, cela ne fut pas le cas. Les équipes de l'Opinion et la presse marocaine en général ont perdu un confrère qui a réussi à se faire une place dans ce milieu. Il était membre du bureau de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) ainsi que du comité central du parti de l'Istiqlal.
* Mohamed Moudden, journaliste - 1951-2013
L'ancien chef de la division de l'information à la Société nationale de radiodiffusion (SNRT) s'est éteint, mercredi 27 février, à l'âge de 62 ans. C'est à bord de son véhicule roulant dans l'axe Casablanca-Rabat qu'il a été victime d'une crise cardiaque. Mohamed Moudden a notamment été présentateur du journal télévisé de la première chaîne de télévision nationale. Il a également été animateur de plusieurs émissions puis responsable de services rédactionnels au sein de la même chaîne.
* Thami El Khyari, homme politique - 1943- 2013
Né à Taza en 1943, Thami El Khyari a passé la plus grande partie de sa carrière dans le milieu politique. Après des études supérieures en économie, Thami El Khyari marque ses débuts politiques au sein de l'Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM), le syndicat étudiant, avant de rejoindre le Parti du progrès et du socialisme (PPS). C'est en 1997 qu'il forme son propre parti, le Front des forces démocratiques. Après avoir été élu député de Kelâat Es-Sraghna la même année, il devient vice-président de la Chambre des représentants. Il sera nommé en 1998, sous le gouvernement Youssoufi, ministre délégué auprès du ministre de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche. De 2000 à 2002, toujours sous le gouvernement Youssoufi, il devient ministre de la Santé. Il décède dans la nuit du 22 au 23 février 2013 des suites d'une longue maladie, à l'âge de 70 ans .
* Hassan Mediaf, acteur - 1950-2013
C'est en janvier 2013 que l'acteur Hassan Mediaf s'est éteint dans une clinique privée de Casablanca des suites d'une longue maladie respiratoire. Il était alors âgé de 63 ans. L'acteur avait joué dans les séries «Hdidane» et «Romana ou Bartal». Il est également célèbre pour avoir interprété divers personnages au théâtre.
* Mohammed El Habachi, acteur - 1939-2013
Mohamed El Habachi s'en est allé le 21 novembre dernier. L'acteur a rendu l'âme dans son domicile au quartier Aïn Chok de Casablanca. Retiré de la scène depuis plus d'une décennie, la mort de l'acteur est survenue après une longue lutte contre la maladie. El Habachi a joué dans plusieurs films avec plusieurs réalisateurs marocains. On recense Halaq Derb Al Fouqara («Le coiffeur de Derb El Fouqara» en 1982 de Mohamed Reggab, Ramad Zriba (La cendre de l'enclos) en 1976, de Saâd Chraïbi, Le Mirage de feu Ahmed Bouanani en 1979, aux côtés de Fatema Regragui et du regretté Mohamed Saïd Afifi. Acteur international, il a aussi collaboré avec le cinéaste tunisien Réda Behi, principalement dans le film Chems Debaa où il jouait le rôle du protagoniste. Il s'est également fait remarquer grâce à ses prestations sur scène, notamment aux côtés de de l'illustre Tayeb Seddiki.
*
Abdellah el Bidaoui, artiste - 1949-2013
C'est une mort tragique qu'a connu Abdellah El Bidaoui, l'un des derniers représentants de la Aita Marsaouia dans la nuit du 14 au 15 septembre dernier. Né en 1949 à Casablanca, le défunt a été agressé puis tué par son jeune chauffeur de 24 ans, arrêté quelques jours après avoir commis son crime. Le défunt avait été retrouvé mort sur son lit dans sa villa à Mohammedia. Faisant figure de l'un des derniers maîtres de la Aïta Marssaouia au Maroc, un art qui prend ses origines dans la Chaouia-ouardigha, Abdellah el Bidaoui a sorti son premier album en 1993.
* Mehdi (José) Faria, joueur et entraîneur - 1933 – 2013
Quelques jours à peine après l'hommage qui lui a été rendu par les anciens du Real de Madrid et l'équipe du Maroc, Mehdi José Faria, le mythique sélectionneur marocain de l'équipe de Maroc de 1986, a rendu l'âme le 8 octobre dernier, à l'âge de 80 ans, dans la ville de Kénitra. Né le 26 avril 1933 à Rio de Janeiro, José Faria arrive au Maroc et débute chez les FAR. Il occupe ensuite le poste de sélectionneur de l'équipe nationale de 1983 à 1988. Sous sa direction, l'équipe nationale a connu ses années de gloire, et a été par la même occasion la première équipe africaine à atteindre le dernier tour d'une Coupe du Monde, en l'occurrence celle qui s'est tenue au Mexique en 1986.
* Cheikha El Hammounia, artiste - 1937-2013
La deuxième regrettée de la Aïta en 2013 n'est autre que Cheikha El Hammounia. De son vrai nom Fatema El Kout, l'icône de la musique populaire est décédée le 2 juillet 2013 à l'âge de 76 ans, dans sa maison à Safi, d'une longue maladie respiratoire. «Mal hbibi malou» et «Li bgha hbibi», autant de chansons cultes de la diva populaire qui se produisait depuis les années 1970, essentiellement dans les moussems de sa ville natale, Safi, et d'El Jadida. La star populaire, connue pour avoir entonné durant plusieurs décennies la Aïta Hassbaouiya et Marssaouiya, était souvent invitée pour célébrer les mariages de personnalités marocaines.
* Mohamed Benbrahim, acteur et comédien - 1949-2013
Entouré de sa petite famille dans une salle de réanimation à Rabat, Mohammed Benbrahim nous a quittés le 8 juin 2013. Né à Casablanca en 1949, il débuta le théâtre avec le groupe des amateurs en 1964. 6 ans après, il commence sa carrière artistique professionnelle avec Abdelkader Al Badaoui. Il gagnera ensuite la gloire et la reconnaissance du public quand il jouera en 1975 en compagnie de Mustapha Dassoukine et la troupe casablancaise «Massrah Al Hay». Après une courte absence, il sera redécouvert par le jeune public dans son rôle de «Zrirek» dans le film de Nourreddine Lakhmar, Casanegra .
* Mohamed Majd, acteur - 1940- 2013
Mohamed Majd est mort le 24 janvier 2013. Âgé de 73 ans, l'acteur a rendu l'âme suite à des complications respiratoires après une longue carrière. Mohamed Majd a fait ses débuts au théâtre à la fin des années 1950, puis il se tourne vers le cinéma où il joue notamment au côté d'Anthony Quinn dans le film "Le Message" de Moustapha Akkad (1976). C'est vers l'âge de 50 ans qu'il s'impose à l'international, notamment sous la direction de Richard Stroud dans le téléfilm Deadline. Majd devient en parallèle l'acteur phare du renouveau du cinéma marocain, emmené par le jeune réalisateur Nabil Ayouch, avec qui il tourne notamment Ali Zaoua et le téléfilm Une minute de soleil en moins.
* Et-tayeb Houdaifa, journaliste - 1949-2013
Et-tayeb Houdaifa a rendu l'âme le matin du 24 septembre 2013. Décédé à l'âge de 64 ans, Houdaifa est sans doute l'un des journalistes les plus respectés de la presse marocaine. L'annonce a été faite par «La Vie Eco», où exerçait le défunt. Excellent journaliste, sa formation initiale était en linguistique. Par la suite, il s'est donné corps et âme au métier de journaliste, qu'il a exercé avec dévotion. Il était connu pour sa chronique, Après coup, et son beau livre "Tbourida - l'art équestre marocain".
* Driss Benali, économiste - 1943-2013
L'économiste Driss Benali est décédé l'après-midi du dimanche 3 février dans une clinique de Marrakech. Âgé de 69 ans, l'économiste s'est éteint des suites d'une longue maladie. Né à Rabat quelque part entre les quartiers Diour Jamaâ et Akkari, fief du mouvement nationaliste à l'époque du protectorat, il s'imprégnera de sa fièvre et le restera toute sa vie durant. Driss Benali est également connu pour ses analyses pertinentes des différentes questions économiques et sociales liées au Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.