Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Installation du nouveau premier président de la Cour d'appel de Rabat    Bank Al-Maghrib: Légère hausse du résultat net en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Message de félicitations de SM le Roi au champion olympique Soufiane El Bakkali    Covid-19 : Nouvelles mesures restrictives à partir de mardi    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Fès : l'USMBA accueille le premier Hackathon "Serious Games"    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    Virus : face à la pénurie d'oxygène, l'Algérie lance un appel à la diaspora et à la société civile    RDC : 33 morts dans la collision d'un camion et un bus    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    BAM: hausse de la masse monétaire de 8,4% en 2020    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Maroc/Météo : Temps stable ce lundi 02 août    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    JO 2020. Abdelati El Guesse et Nabil Oussama éliminés en demi-finales du 800 m    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ecosystèmes industriels: Moulay Hafid Elalamy fait le point
Publié dans Les ECO le 28 - 07 - 2015

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique./DR
Dans un entretien accordé à la MAP, le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, est revenu sur les différents écosystèmes industriels.
L'année 2015 a été fructueuse et riche en réalisations; en témoignent notamment les exportations du secteur automobile qui ont dépassé, pour la première fois, les exportations de phosphates et dérivés, a expliqué Moulay Hafid Elalamy.
«Avec des exportations qui ont atteint 19,5 MMDH en 2014, soit une augmentation de 52,7% par rapport à 2013, le Maroc s'est hissé au 1er rang des pays exportateurs de produits automobiles dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient», a fait savoir le ministre.
80% de taux d'intégration locale
La mise en place par Peugeot d'un complexe industriel de haut niveau, dans la région du Gharb-Chrarda-Beni Hssen, dédié à la production de véhicules et de moteurs, devra servir les marchés de la région Afrique-Moyen-Orient, avec une capacité à terme de 200.000 véhicules et de 200.000 moteurs par an, poursuit Elalamy.
Ce projet industriel s'appuiera sur le tissu de fournisseurs présents au Maroc, avec un taux d'intégration locale de 60% au démarrage du projet et 80% à terme.
À en croire le ministre, la performance des fournisseurs locaux d'équipements automobiles générera un approvisionnement à l'export, en composants et pièces automobiles, d'un volume d'un milliard d'euros par an.
Le projet va permettre la création de 4.500 emplois directs et 20.000 indirects dans les secteurs de la fourniture de composants et d'ingénierie. Il contribuera, à ce titre, au développement d'une filière recherche et développement, pour atteindre à terme 1.500 ingénieurs et techniciens supérieurs.
4 écosystèmes automobiles
«Nos efforts ont également porté sur la réorganisation et la structuration, en partenariat avec le secteur privé, des filières industrielles selon l'approche des écosystèmes performants», a fait remarquer le ministre.
Ainsi, 4 premiers écosystèmes automobiles ont été lancés à ce jour et concernent les filières du «câblage automobile», de «l'intérieur véhicule & sièges», du «métal/emboutissage» et des «batteries automobiles».
D'autres écosystèmes seront déployés autour de constructeurs installés au Maroc, tels que Renault et PSA, et de constructeurs basés à l'étranger tels que Ford et Volkswagen, a fait savoir le responsable.
Les écosystèmes du textile
Pour le secteur du textile et de l'habillement, trois premiers écosystèmes ont été lancés en février 2015, pour les filières «denim», «fast fashion» et «distributeurs industriels de marques nationales». Ces écosystèmes permettront de créer 44.000 emplois, de générer un chiffre d'affaires de 6,3 MMDH et de réaliser 57 projets d'investissements à l'horizon 2020.
Pour réussir le déploiement de ces écosystèmes, des contrats de performance ont été conclus entre les associations qui portent ces projets d'écosystèmes et l'Etat. Des objectifs précis ont été fixés aux entreprises en termes, notamment, de création d'emplois, de valeur ajoutée et de capacités d'exportation.
En contrepartie, l'Etat s'engage à apporter des soutiens appropriés et spécifiques à chaque activité en matière de mobilisation du foncier, de formation des ressources ou encore d'apports de financements.
L'aéronautique n'est pas en reste
Quant au secteur de l'aéronautique, une action publique-privée visant une structuration en écosystèmes performants est menée depuis plusieurs mois. Ces écosystèmes concernent les filières de l'assemblage, du système électrique-câblage et harnais (EWIS), de l'entretien, réparation et révision (MRO) et de l'ingénierie.
En vue de mettre en place une offre de financement appropriée pour les acteurs des différents écosystèmes mis en place, des conventions de partenariat ont été conclues avec les banques.
Commerce et distribution
Pour ce qui est du commerce et de la distribution, l'objectif de Moulay Hafid Elalamy est d'en faire un secteur performant, eu égard à son importance en termes de création d'emplois. Le secteur emploie, en effet, près de 13% de la population active et crée une valeur ajoutée de 77,71 MMDH.
Pour ce faire, le ministère a lancé une étude visant l'élaboration d'une nouvelle feuille de route 2015-2020 pour le développement du commerce et de la distribution. L'annonce de ce plan devrait se faire au cours des prochains jours venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.