Maroc : Les barrages remplis à 50%    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    Watford : Vers un rôle plus offensif pour Adam Masina    Botola Pro D1: L'AS.FAR décroche une belle victoire face à la RSB    Météo: encore de la pluie prévue ce dimanche 7 mars au Maroc    Les éboueurs manifestent à Mohammédia (VIDEO)    Les barrages du Royaume remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    DGSN: un individu placé sous surveillance médicale se suicide    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Bourse de Casablanca: le résumé hebdomadaire en 4 points-clés    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BCP maintient le cap
Publié dans Les ECO le 28 - 03 - 2016

Le titre BCP évolue sur un trend haussier sur la place casablancaise, suite à l'embellie des agrégats financiers du groupe Banque ventrale populaire, et aux bonnes perspectives de ce dernier.
La Valeur BCP poursuit sa tendance favorable sur la Bourse des valeurs de Casablanca. En effet, le titre est passé, depuis le début de l'année, d'un cours de 215 DH, à 220 DH à l'heure où nous mettions sous presse (25/03/2016), ce qui représente une performance de 2,33%. De même, sur une année, le titre a observé une évolution soutenue avec une croissance de 4,3%.
Des résultats au rendez-vous
De son côté, l'aspect fondamental du groupe n'est pas en reste, puisque les indicateurs ressortent au vert. Le produit net bancaire a ainsi enregistré une progression de 4% à 15,3 MMDH, au terme des résultats de l'année 2015. Cette amélioration est tirée par une contribution vigoureuse de toutes les filiales du groupe, notamment celles opérant en Afrique subsaharienne, d'après un communiqué publié par le groupe sur le site de la Bourse des valeurs de Casablanca. Ainsi, la filiale africaine ABI a vu sa contribution dans la valeur ajoutée du groupe s'accroître légèrement à 14,4% contre 14,1%, une année auparavant. Pour ce qui est du résultat d'exploitation celui-ci marque une baisse pour passer de 4,8 MMDH à environ 4,5 MMDH, due essentiellement, d'après les résultats publiés par la banque, à une légère hausse du coût du risque à 3,2 MMDH. Au final, le résultat net part du groupe, s'est inscrit en accroissement de 14,4% à 2,5 MMDH. Quant au résultat net consolidé, celui-ci, s'est hissé de 6,1% à près de 1,8 MMDH. Suite à ses résultats, le Conseil d'administration de la BCP, proposera à la prochaine assemblée générale, le versement d'un dividende de 5,75 DH par action, en hausse de 9,5%.
Une activité croissante
De même, l'activité du Groupe se traduit par la hausse de la collecte des dépôts. En effet, l'encours de dépôts de la clientèle a atteint 250,3 MMDH à fin 2015, en progression de 20,5 MMDH par rapport à 2014. La contribution de la banque en Afrique subsaharienne dans l'encours des dépôts, se situe à 10,2% contre 9,5%. Ainsi, au niveau national, le groupe consolide son statut de premier collecteur de dépôts, améliorant son positionnement de 15 points de base avec une part de marché de 26,7%. En ce sens, le groupe souhaite étendre son réseau de distribution avec l'implantation de 70 agences bancaires au Maroc, portant le nombre à 1.396. Ce réseau est soutenu par 2.374 points de distribution additionnels, dont 2.135 au Maroc et 239 à l'international.
Les analystes confiants
D'après les analystes, le groupe BCP, bénéficie de bons fondamentaux, ce qui est rassurant pour les différents investisseurs. Déjà, la dimension du Groupe a été renforcée avec un total bilan en hausse de 6,2% à 328,8MMDH, ce qui confère au groupe une solidité financière. Notons également que l'exercice 2015 a été caractérisé par la hausse du capital destiné au personnel, et ce de 1,7 MMDH. Dans ce sillage les fonds propres du groupe bancaire, ressortent en progression de 11,9%. D'après les mêmes analystes, la BCP bénéficie de sa capacité à créer de la valeur ajoutée aussi bien sur le plan national qu'international, notamment en Afrique subsaharienne. Ceci se traduit par la création de deux entités de micro-finance et la reprise de contrôle de quatre compagnies d'assurance.
Notons qu'en matière de dépôts de la clientèle et de crédits le groupe ABI a enregistré respectivement une hausse de 16,5% et 11,8%. De même, la banque a une capacité d'attirer la clientèle et cela se constate au niveau du recrutement des nouveaux clients en 2015, qui a été de 420.000 nouveaux clients, portant son portefeuille à près de 5,2 millions de relations. La BCP est ainsi le premier collecteur de dépôts au niveau national. Cet ensemble annonce de bonnes perspectives pour le groupe. Ainsi, ces mêmes analystes recommandent de conserver la valeur dans les portefeuilles.
D'après la dernière valorisation de BMCE Research, La structure financière solide combinée à la situation de liquidité confortable, devrait permettre à BCP de mener à bien ses projets de développement aussi bien dans la finance islamique que dans la bancassurance et de nourrir son appétit de croissance externe notamment à l'international. BMCE Research table sur un objectif de cours de 251 DH, sur la base d'un cours de 215,05 DH observé en date du 2/12/2015, et recommande d'accumuler le titre BCP dans les portefeuilles.
Poursuite de son développement
Pour ce qui est des perspectives, la Banque centrale poursuit le renforcement de son plan stratégique «Elan» qui a pu entrer en vigueur dès novembre 2015 et s'étale sur une période de 5 ans, à fin 2020. Pour ce faire, le groupe BCP devrait capitaliser sur le développement de son périmètre de métiers, avec comme support l'activité de l'assurance à travers la création de la mutuelle «Attamine Chaabi», ainsi que l'extension de sa couverture géographique en Afrique à travers sa nouvelle filiale ABI, qui constitue le nouveau relais de croissance du groupe à l'international, et ce, à travers la conquête de nouveaux pays, avec, en parallèle, l'augmentation de la participation du groupe dans cette filiale. Le groupe a pour objectif, par son plan stratégique, de doubler la taille de la banque à l'horizon 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.