Le 3ème Forum Maroc-Etats insulaires du Pacifique se conclut par la « Déclaration de Laâyoune »    Résultats annuels : Un chiffre d'affaires en hausse de 3,8%, et un bon comportement de l'automobile    Plafonnement des honoraires : Une grève au menu pour les notaires    Immatriculation des véhicules : Près de 900.000 cartes grises délivrées    Dakhla : un consulat général de Djibouti sera inauguré ce vendredi    La NARSA met le paquet dans un vaste programme de sensibilisation    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend l'octroi de visas à sept nationalités    La direction des prisons répond à un proche de Zefzafi    Le Conseil de la concurrence se penche sur son inventaire de l'année 2019    Coronavirus / Maroc: le nombre de cas suspects en hausse    Brexit : Londres songe à se retirer des négociations dès juin    Création à Kinshasa d'une Chambre de commerce RDC-Maroc    Mais où est Obama ? Le grand absent omniprésent face à l'ascension de Sanders    60e anniversaire du séisme d'Agadir    Agadir abrite le 27ème Rallye Maroc Classic en mars    Raja-Mazembe: à quelle heure et sur quelles chaînes ? (Champions League)    La FRMF annule la suspension à vie de l'arbitre Hicham Tiazi    Fouad Chafik prolonge avec Dijon!    Le Maroc, est-il une nation moderniste?    Sahara marocain: le Parlement espagnol précise sa position    La République dominicaine soutient l'intégrité territoriale du Maroc, au niveau des Nations unies    Il y a 60 ans, Agadir: Penser la catastrophe    Nadia Fettah Alaoui : Le tourisme contribue de 7% au PIB national    L'armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d'Idlib    Hakim Ziyech s'offre une nouvelle villa aux Pays-Bas    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Célébration aujourd'hui du 13ème anniversaire de S.A.R la Princesse Lalla Khadija    La politique immobilière nationale décortiquée par le CESE    Le coronavirus plombe l'économie    Ligue des champions : Le Raja à l'assaut du Tout Puissant Mazembe    Divers sportifs    Moutaouali, la perle du Raja    La CCISCS scelle un partenariat avec l'AFEM    Bouillon de culture    L'Emir du Qatar reçoit Fouad Ali El Himma à Doha    L'OMDH demande la mise en adéquation des lois nationales avec les conventions internationales signées par le Maroc    Plaidoyer pour un modèle de démocratie participative et inclusive    Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc    Le parc Murdoch victime d'un vandalisme aveugle    Caravane multidisciplinaire    Record absolu d'œuvres vendues en 2019 sur le marché de l'art    Avant une cérémonie sous tension, les César nomment une présidente par intérim    Oualas : Bilan exceptionnel du 3ème Festival "Afrique du rire"    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chtouka-Aït Baha : Négociations autour de l'usine de dessalement
Publié dans Les ECO le 08 - 11 - 2016

Du nouveau dans le dossier de dessalement de l'eau de mer pour l'irrigation du périmètre agricole de Chtouka-Aït Baha. Après la publication de l'appel à manifestation d'intérêts et la pré-qualification de dix sociétés spécialisées dans le domaine du dessalement de l'eau de mer, qui ont donné lieu à une visite de terrain desdites entreprises, c'est le consortium composé de l'espagnol, Abengoa Water et le fonds d'investissement InfraMaroc, filiale du groupe marocain Caisse de dépôt et de gestion (CDG), qui semble être le plus proche de remporter le contrat de ce projet réalisé dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP). Des négociations sont actuellement menées avec ce consortium qui a également remporté le marché de l'usine de dessalement de l'eau potable à Cap Ghir, consacré à la production de l'eau potable, mais dont les travaux sont suspendus depuis plusieurs mois. Lesdites négociations portent essentiellement sur la question du coût d'exploitation en vue de lancer le projet d'ici l'année 2017.
En attendant la sélection définitive du délégataire qui aura la charge de cofinancer, concevoir, construire et gérer l'infrastructure de dessalement, l'étude de structuration du projet et le montage financier, nécessiteront un montant de 2,6 MMDH. S'agissant du contrat de nappe, il est en phase finale alors qu'un accord-cadre définissant les règles d'exploitation de la nappe et d'usage de l'eau dessalée a été déjà conclu avec le Conseil régional, la wilaya de la Région Souss-Massa, la Chambre régionale d'agriculture, la Fédération interprofessionnelle des fruits et légumes, l'Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) et l'Agence du bassin hydraulique. En vertu de cet accord, les producteurs se sont engagés à souscrire un contrat auprès de l'opérateur du réseau de distribution de l'eau dessalée pour une quantité oscillant entre 3.600 et 4.000 m3 par hectare et par an.
Dans le détail, la capacité finale de l'unité de dessalement a été fixée à 167.000 m3/jour. Cette alimentation sera assurée par le biais de 9 lignes en osmose inverse pour couvrir le réseau d'irrigation, qui s'étend sur une superficie nette de 13.600 ha (essentiellement des abris serres). En outre, l'opérateur sélectionné prendra en charge l'installation de la prise en mer, la construction de l'usine de dessalement ainsi que la création d'une station de refoulement de l'eau dessalée et de 18 km d'adduction de l'eau dessalée.
Tags: Chtouka-Aït Baha usine de dessalement eau de mer investissement InfraMaroc CDG PPP Maroc


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.