Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Phosboucraa : OCP mise près de 17 MMDH
Publié dans Les ECO le 06 - 07 - 2017

Dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, OCP a lancé un projet de complexe industriel intégré de production d'engrais à Boucraâ. Mobilisant des investissements de l'ordre de 16,8 MMDH, le site Phosboucraa ambitionne de créer de la richesse localement par une valorisation sur place du phosphate et de renforcer l'avantage concurrentiel du Maroc.
Le Groupe OCP, à travers notamment sa filiale Phosboucraa, est engagé dans le développement des provinces du Sud. Dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé par le roi Mohammed VI en novembre 2015, OCP a en effet lancé un projet structurant dans la commune urbaine Al-Marsa (Province de Laâyoune) : un complexe industriel intégré de production d'engrais. Mobilisant des investissements de l'ordre de 16,8 MMDH, le site Phosboucraa, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, ambitionne de créer de la richesse localement par une valorisation sur place du phosphate et de renforcer l'avantage concurrentiel du Maroc. «Outre le traitement et l'exportation de la roche phosphatée de Boucraâ, Phosboucraa produira et exportera aussi de l'acide phosphorique et de l'engrais», explique le groupe dans son communiqué. Le nouveau site, dont les travaux ont été lancés par le souverain le 6 février 2016 devra donc participer à l'amélioration de la compétitivité de la région à travers notamment le développement d'un tissu industriel de PME et PMI et de nouveaux métiers liés aux activités de transformation du phosphate en engrais (ingénierie, construction, maintenance, gestion de projets...).
Dans le détail, ce méga-projet, qui générera à terme près de 1.270 emplois prévoit notamment la construction d'une plateforme de production d'engrais d'une valeur de 8,3 MMDH, la réalisation d'une usine de lavage et flottation des phosphates (1,7 MMDH), d'une unité de séchage des phosphates destinés à l'export (600 MDH) et d'un parc de stockage d'une capacité 500.000 T (800 MDH). Dans l'optique de s'adapter aux conditions maritimes, météorologiques et aux spécificités du littoral de Laâyoune (ensablement) et afin de développer les capacités logistiques (import et export), il est prévu également dans le cadre de ce projet la construction d'un nouveau port (wharf) d'un investissement de 4,2 MMDH.
Développement intégré
Première à Laâyoune, la plateforme de production d'engrais permettra de diversifier le portefeuille produit de Phosboucraa en transformant le phosphate extrait en acide phosphorique et en engrais phosphatés. D'une capacité de production annuelle d'un demi-million de tonnes d'acide phosphorique et d'un million de tonnes d'engrais, la future plateforme industrielle (36 hectares) comportera des unités de production d'acide sulfurique, de production d'acide phosphorique, de production d'engrais, de dessalement d'eau de mer et une centrale thermoélectrique de 62 MW.
L'usine de lavage et flottation est une composante majeure du futur complexe industriel intégré de production d'engrais. Cette installation, d'une capacité de traitement de 3 millions de T/an, permettra d'exploiter les nouvelles couches de phosphate de la zone minière de Boucraâ et d'optimiser le gisement exploitable. Cette usine comportera différentes composantes, notamment deux lignes de lavage d'une capacité unitaire de 400 T/heure, une unité de flottation, deux décanteurs de boues et une digue d'épandage de boues et de récupération des eaux. La réalisation de ces différents projets se fera dans le respect de l'environnement. Il est ainsi prévu le recours à des procédés innovants pour la transformation du phosphate de Boucraâ en engrais et pour la valorisation des produits dérivés, la valorisation de l'énergie thermique générée par l'unité sulfurique en énergie électrique, la réduction de la consommation énergétique pour le séchage de la roche destinée à l'export et le recours aux eaux de mer dans le procédé de lavage-flottation. Nouvelle illustration de l'engagement du royaume en faveur du développement intégré des provinces du Sud, le projet de réalisation du complexe industriel intégré de production d'engrais traduit également la stratégie industrielle du groupe OCP afin de conforter le leadership du Maroc sur le marché mondial des phosphates.
Engagement sociétal
À côté de la diversification de ses activités industrielles, la démarche du Groupe OCP se veut globale et intégrée car visant à promouvoir le développement socio-économique régional. Et c'est le rôle confié à la Fondation Phosboucraa. Créée en mai 2014, celle-ci a pour mission de porter l'engagement social et sociétal du Groupe OCP dans les régions du Sud. La Fondation a également pour mission d'accompagner le développement socio-économique conduit par la filiale du Groupe : Phosboucraa, dans les régions de Guelmim Oued Noun, Laâyoune-Sakia el Hamra, Dakhla-Oued Ed-Dahab. Sa vocation est de mettre en œuvre des actions de développement humain au profit des populations locales. Basée à Laâyoune, la fondation mène son action à travers cinq principaux axes : le développement social et l'accompagnement de la jeunesse (la promotion de l'éducation pour tous, l'accès à la santé et l'amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables) ; le développement agricole ; la préservation de l'environnement ; la conservation et la valorisation des patrimoines culturel et naturel ; la redynamisation du territoire et l'amélioration de son attractivité économique et touristique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.