Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Energies renouvelables : La région prend de l'avance
Publié dans Les ECO le 06 - 07 - 2017

Grâce à son énorme potentiel en matière d'énergie éolienne, la région est destinée à constituer un des piliers de la stratégie énergétique du royaume. Laâyoune-Boujdour Sakia El Hamra devrait atteindre une production éolienne de 950 MW, soit près de 50% de la production nationale.
Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra est en train de s'imposer comme l'une des destinations les plus importantes du royaume pour les projets d'énergies renouvelables. En effet, de par son énorme potentiel en matière d'énergie éolienne, la région est destinée à constituer un des piliers de la stratégie énergétique à laquelle le royaume a adhéré grâce aux investissements colossaux réalisés dans ce domaine. Ces derniers devraient insuffler une nouvelle dynamique aux développements tous azimuts des provinces du sud aux niveaux économique, social et environnemental. Ainsi, Laâyoune-Sakia El Hamra a connu le lancement de nombreux projets et chantiers de développement ambitieux, à leur tête le projet d'énergie éolienne de Tarfaya qui vise à contribuer au renforcement des projets d'énergie propre et des chantiers de développement au niveau de la région. La réalisation de ces projets s'inscrit dans le cadre de l'élaboration de la stratégie nationale d'efficacité énergétique qui tend à assurer l'approvisionnement en énergie, avec l'adoption d'une approche basée essentiellement sur le développement durable et l'augmentation de l'utilisation des énergies renouvelables.
Des parcs éoliens tous azimuts
Selon les données de la société en charge du projet, Nareva Holding, la province de Tarfaya accueillera le plus grand parc de production d'énergie éolienne en Afrique dont la réalisation a nécessité un investissement de 5 MMDH pour une production de 300 MW grâce à 131 turbines. La mise en service du parc éolien de Tarfaya a commencé en mars 2014 après son raccordement au réseau national d'électricité. L'énergie produite par cette station sera exclusivement réservée à l'Office national d'eau potable et d'électricité (ONEE) sur la base d'un contrat d'acquisition qui s'étend sur 20 ans.
Ce projet représente une importante valeur ajoutée pour Tarfaya, vu qu'il contribue à hauteur de 15% à la réalisation de l'objectif national éolien du Maroc (2000 MW à l'horizon 2020), ajoute la même source. Il permettra également de réduire les émissions de CO2 de 900.000 tonnes/an et de réaliser une économie en devises de 200 millions de dollars par an de pétrole importé. Réalisé en partenariat avec le groupe industriel énergétique français GDF Suez, ce projet permettra aussi la création de 700 emplois directs pendant la construction et plus de 50 emplois directs pendant la phase d'exploitation. Il présente un autre avantage, à savoir charger les entreprises marocaines de la réalisation des études et des travaux électriques et de génie civil, ce qui constitue un niveau d'intégration industrielle de plus de 35%. Au niveau de la commune d'Akhfennir (à 100 km au nord de Tarfaya), un parc éolien a été réalisé sur une superficie de 2.000 ha avec une capacité de production qui atteint 100 MW. Opérationnel depuis 2013, ce parc comprend 61 turbines dont chacune produit une électricité de basse tension (690 volts). Par ailleurs, à Foum El Oued (province de Laâyoune), un parc d'une capacité de 50,6 MW est mis en service depuis 2013. Il compte 22 éoliennes d'une hauteur de 80 m.
Pour rappel, le Maroc ambitionne d'atteindre une production éolienne de 950 MW au niveau de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, soit près de 50% de la production nationale. Ainsi, il a été procédé à la réalisation de quatre parcs éoliens d'une capacité de production de 455,25 MW à Tah (300 MW), Akhfennir (100 MW), Laâyoune (50 MW) et (5,25 MW) tandis que trois autres parcs sont en cours de réalisation d'une capacité de production de 350 MW à Laâyoune (50 MW), Boujdour (200 MW) et Akhfennir (100 MW).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.