Agadir: Lancement des travaux du 4ème congrès international de l'arganier    Mugabe pourrait être destitué durant les deux prochains jours    L'Office des changes déclare hors la loi les usagers des Bitcoins    Le Roi Mohammed VI demande plus d'encadrement pour les actions associatives    L'Allemagne en crise tente d'éviter des élections anticipées    Il fait l'actu : Ahmed Ghazali, nouveau président de la FNAM    Bousculade d'Essaouira : Le Roi Mohamed VI ordonne un encadrement juridique des appels à la générosité publique    Pour Lekjaa, le Maroc a les moyens de son ambition en Russie    Packtory ajoute Safilait à son portefeuille    Bousculade d'Essaouira : nouvelles instructions royales    Le guide d'achat d'un SUV    Projection «Justice League» au Imax Morocco Mall    Présentation du catalogue raisonné de Mohamed Kacimi à Rabat    Le Maroc participe au projet «La mémoire du monde arabe»    Sherine jugée le 23 décembre    Un tiers des Marocains n'a pas accès à des toilettes décentes    Un tramway déraille à Casablanca    L'économie solidaire contribue à hauteur de 2% au PIB    CHAN2018, Avantage au Maroc    Bâtiment : Sadet et le groupe chinois OVM signent un accord    Tourisme sportif : Un marché en plein essor    Le Maroc appelle à épargner la région arabe de davantage de guerres    Morocco Awards 2017 : La Banque Populaire doublement primée    A l'occasion de l'ouverture de l'Université d'automne de la jeunesse socialiste à Asilah    Tanger : Arrestation d'un individu pour vols qualifiés et meurtre avec préméditation    Cérémonie commémorative à la mémoire de Feu Abdelkrim Ghallab    Noureddine Modiane, lors de la discussion du PLF 2018 à la Chambre des Représentants :    «Opération Al Wassit» : Restitution des résultats    Casablanca : Arrestation à l'aéroport d'un ressortissant d'un pays arabe en possession de 1,365 kg de cocaïne    Maguy Kakon livre les recettes savoureuses de l'art culinaire juif    Instances élues : Une proposition de loi pour interdire la multitude des allocations    Le Raja s'adjuge la 60e édition    Parlement : Quatre nouveaux sièges déclarés    LES DEPUTEES MAROCAINES IGNORENT-ELLES LEURS MISSIONS LEGISLATIVES?    Le cinéma, cet art majestueux aux milles effets magiques    Benatiq : La politique nationale d'immigration couronne les engagements internationaux du Maroc    l'Ittihad de Tanger se sépare de son entraîneur Badou Zaki    Premier League : Les Reds convoitent Romain Saiss    L'ESTG de Guelmim, un établissement ancré dans la dynamique de développement    La cigarette bientôt interdite dans les films français    Insolite : La Lamborghini du pape    La démocratie pour éviter le pire !    Saad Hariri va rentrer à Beyrouth pour clarifier sa position    Premier League Manchester City en altitude, Tottenham tombe, United en fête    Liga : Atletico et Real se neutralisent, le Barça s'échappe    Plaidoyer pour un diagnostic précoce de la surdité chez les enfants    "La Nuit des Galeries" Des toiles de jeunes plasticiens sous les feux des projecteurs à Marrakech    Le groupe AC/DC perd son cofondateur Malcolm Young    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attentats de Paris : Les nouvelles révélations sur le rôle de Salah Abdeslam
Publié dans Les ECO le 17 - 08 - 2017

Seul survivant du commando des djihadistes qui ont attaqué Paris en novembre 2015, Salah Abdeslam aurait convoyé les auteurs de ces attentats via la Hongrie et s'appuyant sur l'aide d'une organisation humanitaire. Les détails.
Depuis son transfert de Belgique vers la prison française de Fleury-Mérogis (Essonne) le 27 avril 2016, le principal suspect et unique survivant des attentats du 13 novembre 2015 se mure dans un silence total. De quoi donner du fil à retordre aux enquêteurs français et belges. Prisonnier modèle, sous vidéosurveillance 24 heures sur 24, Salah est devenu pour ses avocats et pour les enquêteurs un puits sans fond qui se refuse à livrer les secrets de ce casse-tête qui consiste à identifier les commanditaires de cette vague d'attentats et les soutiens logistiques dont les auteurs ont bénéficié. Pour reconstruire les pièces de ce puzzle, la collaboration entre les services européens chargés du contre-terrorisme commence à donner ces fruits, même si la moisson est maigre pour le moment.
Grâce à la collaboration du contre-terrorisme hongrois (TEK), les enquêteurs ont découvert que Salah Abdeslam s'était rendu à Budapest à trois reprises, au cours de l'été 2015, soit quelques mois avant les attentats de Paris, le 13 novembre 2015, et Bruxelles le 22 mars 2016.
Point de rassemblement jihadiste
Selon le quotidien hongrois, Magyar Idök, du lundi 14 août, plusieurs terroristes auraient profité du déferlement des migrants sur l'Europe via la Turquie et les Balkans pour se faufiler et se réunir à Budapest. Et c'est là où Salah entre en scène. Sa mission consistait à récupérer ces terroristes formés par Daech aux abords de la gare internationale de Budapest. Magyar Idök avance le chiffre de 13 terroristes, dont trois membres du commando du Bataclan -Omar Ismaël Mostefaï, Mohamed Foued-Aggad et Samy Amimour-, tous récupérés par Abdeslam, le 17 septembre 2015.
L'autre nouvel élément révélé par l'enquête montre que Salah et ses complices utilisaient des cartes téléphoniques SIM hongroises achetées par un interprète à Kiskorös, dans le sud de la Hongrie et auraient bénéficié de l'assistance involontaire des nombreux bénévoles qui venaient en aide aux migrants. Mieux, Salah Abdeslam a séjourné à deux reprises dans l'appartement d'un membre d'une organisation humanitaire. Ces nouveaux éléments de cette enquête éreintante pour les polices française et belge débouchent sur plusieurs zones d'ombre qui empêchent la reconstitution du trajet des terroristes et des complicités dont ils ont bénéficié sur le territoire européen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.