Hautes fonctions : La procédure de nomination remise à plat    Avis Locafinance ouvre une nouvelle agence à Casablanca    Wafa Assurance lance une gamme de produits à partir de 60 DH/an    Le Souss aura son Forum international en novembre prochain    Rekrute lance un simulateur de salaire gratuit    Education aux valeurs. Oui, mais quoi ?    Tunisie    Immigration clandestine : Six personnes arrêtées à Tan Tan et Laâyoune    Renversement d'un autocar à Errachidia : Le bilan grimpe à 17 morts    Le ministère de l'éducation nationale rassure    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Le CNDH va présenter ses recommandations d'amendement du Code pénal    L'ONU appelle à enquêter sur l'usage "excessif de la force" par la police russe    Le Hezbollah abat un drone israélien à la frontière libanaise    La Tunisie au rythme de soirées politiques télévisées inédites    Brexit: Jamais deux sans trois?    Insolite : L'hymne d'Andorre joué par erreur au coup d'envoi de France-Albanie    Les U23 ont-ils encore une chance de se qualifier ?    Une large revue d'effectif prévue par le sélectionneur national face au Niger    Il fait l'actu : Miloudi Moukharik, président de l'UMT    La Bourse de Casablanca boucle la semaine en baisse    Un haut responsable parlementaire chinois appelle à resserrer la coopération parlementaire avec le Maroc    Forte chute des prix des céréales de base et du sucre à l'échelle mondiale    Les régimes végétariens et végétaliens augmenteraient le risque d'AVC    La cigarette électronique au cœur de la polémique    Accident d'Errachidia: le chauffeur ayant pris la fuite se rend aux autorités    "Les fleurs du passé ont fleuri" Premier souffle poétique d'Alain Psaume Bouithy    "Tiwizi", une nouvelle collection pour diffuser des ouvrages académiques auprès d'un large public    "Ça" démarre fort au box-office    L'Boulevard revient dans tous ses états    Pour un nouveau contrat social (au Maroc et ailleurs)    Elections en Russie : Lourdes pertes pour le pouvoir à Moscou    Les Lionceaux et les Lions de l'Atlas logiquement accrochés    Nucléaire iranien: l'AIEA confirme l'installation de centrifugeuses avancées    Ouverture du 8ème congrès national de la Jeunesse socialiste    Mostra de Venise. Le "Joker" triomphe    La qualité l'emportera    Liban: Le Hezbollah dit avoir abattu un « drone israélien » à la frontière    La rentrée sociale !    Météo: Le temps qu'il fera ce lundi    Match amical : La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso 1-0    La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso    Soutien des pays d'Amérique latine à la cause nationale    Les sélections du Maroc (A, olympiques et locaux) ont des rendez-vous décisifs    Les Lions de l'Atlas accrochés à Marrakech par le Burkina Faso    La Toile selon l'art de la «halka» dans une peau comique et moderne    bdellatif El Mesnaoui : «Plusieurs scénarios souffrent d'une faiblesse structurelle»    «Eidreadathon»: Des lectures au goût de la fête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La section kényane de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains en conclave
Publié dans Les ECO le 15 - 04 - 2018

La section de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains au Kenya s'est réunie, dimanche à Nairobi, dans le cadre d'un séminaire scientifique sous le thème "Les valeurs de tolérance et de modération dans l'Islam et leur impact sur la réalisation de la paix".
Les différents intervenants qui se sont succédé à la tribune lors de cette rencontre, qui marque le lancement du cycle des activités de la section kényane de cette institution religieuse, se sont félicités de cette initiative louable.
Dans une allocution de bienvenue au nom de la section kényane de la Fondation, Cheikh Sheebwana, membre de la section, a fait part de la gratitude des oulémas du Kenya à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour cette initiative et cette opportunité d'adhérer à la Fondation, se félicitant des différentes actions entreprises par le Royaume au service de l'Islam à travers le monde.
De son côté, Abdellatif Begdoui Achkari, expert chargé de mission à la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, a présenté à l'assistance un aperçu de cette institution religieuse, en mettant l'accent sur les objectifs, les missions et la vocation africaine de la Fondation.
Cette institution, créée sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, s'est assignée des objectifs essentiels consistant, entre autres, en la protection et la préservation de la religion, a-t-il noté, soulignant que la mise en place de la Fondation, sous la coupole de l'Institution de "Imarat Al Mouminine", procède d'une volonté de répondre à l'intérêt et aux demandes de plusieurs pays africains frères, en matière religieuse. L'expert s'est également attardé sur les réformes judicieuses entreprises par le Royaume dans le domaine religieux, sous l'impulsion de SM le Roi.
Pour sa part, le secrétaire général du Conseil suprême des Musulmans du Kenya (Supreme Council of Kenya Muslims, SUPKEM), Muhammed Adan Mahat a mis en exergue les relations existant entre le Maroc et le Kenya, rappelant que le Royaume figure parmi les premiers pays à ouvrir une ambassade à Nairobi.
Mahat n'a pas manqué de souligner le soutien du SUPKEM et du gouvernement à la section kényane de la Fondation, rappelant la première visite de travail fructueuse effectuée, récemment, par une délégation d'une dizaine de membres du Conseil au Maroc, à l'invitation de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, en coordination avec l'ambassade du Maroc à Nairobi.
D'autre part, Driss Fassi Fihri, expert au sein de la Fondation, et vice-président de l'université des Qaraouine, a souligné la pertinence du choix du thème de ce séminaire qui inaugure le cycle des activités de la section kényane, tout en s'attardant sur les significations et les concepts de tolérance et de modération dans l'Islam ainsi que sur l'importance et les moyens de consécration de ces valeurs nobles dans le comportement et la vie quotidienne des gens.
Dans une allocution de circonstance, l'ambassadeur du Maroc à Nairobi, El Mokhtar Ghambou a, quant à lui, mis l'accent sur le rôle de la Fondation dans la diffusion de ces valeurs de tolérance et de coexistence, mettant en avant les efforts déployés par les dirigeants des deux pays, le président, Uhuru Kenyatta et Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans la consécration de la culture de coexistence.
Le Kenya est "un modèle de coexistence" à l'échelle de la région d'Afrique orientale, a-t-il dit, notant que la langue "Swahili" est un mélange d'identités et de cultures.
Présidée par le professeur Abdelghafur Hemed El Busaidy, la section kényane de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains prévoit d'organiser une série d'activités religieuses et scientifiques tout au long de l'année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.