Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    La loi sur les signatures électroniques désormais opérationnelle [Document]    Etats-Unis : Joe Biden a prêté serment    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    HCP : La confiance des ménages toujours en berne    Accord sur l'organisation de la 24ème assemblée générale de l'OMT à Marrakech : La signature est prévue début février    Comité des représentants permanents de l'UA : Le Maroc présent à la 41ème session ordinaire    Le RNI convoque son «parlement»    Détournement de fonds publics : Enquête judiciaire à l'encontre d'un policier à Beni Mellal    L'émission «Ahssan Pâtissier» débarque sur 2M    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    L'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    Honorable distinction d'un militant amazigh     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Edito: Le maire doit partir    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Citroën C3 Aircross Shine : Petit, mais brillant
Publié dans Les ECO le 11 - 07 - 2018

À l'initiative de Citroën Maroc, nous avons été conviés à prendre le volant du C3 Aircross, le temps d'une nuit, dans la Cité des Alizés. Un aller-retour durant lequel ce SUV urbain a démontré toutes ses qualités, la polyvalence en premier lieu.
En pleine croissance actuellement (+20% en 2018), le sous-segment des SUV urbains est plus que jamais dans le viseur de Sopriam qui, après avoir réussi à placer le 2008 dans le podium des ventes, entend en faire autant pour le C3 Aircross de Citroën d'ici la fin d'année. Pour cela, l'importateur de la marque aux chevrons va d'abord capitaliser sur sa clientèle qui, jusqu'ici, plébiscitait ses monospaces. Offrant autant de praticité que ces derniers ou presque, le C3 Aircross y ajoute le charme très en vogue de la conduite surélevée, mais aussi un peu de fantaisie à travers une ligne extérieure un brin colorée et personnalisable via la mode du bi-ton (une couleur pour le toit, une autre pour la carrosserie). Du coup, dès le premier abord, ce SUV de poche dégage une certaine fraîcheur stylistique.
Haut en couleurs...
On apprécie d'emblée ses formes rondouillardes, sa signature lumineuse frontale en deux niveaux et son look atypique, mais non moins typé SUV (châssis rehaussé, protections en plastique noir, passages de roue gonflés...). Sur les trois finitions disponibles au Maroc, nous avons jeté notre dévolu sur la plus chic: Shine. Celle-ci n'est extérieurement reconnaissable que par ses jantes de 17 pouces et son toit bi-ton à travers une palette de quatre coloris, à savoir le blanc, le noir, l'orange et le gris silver. Cela dit, dès le deuxième niveau, le véhicule reçoit des barres de toit et une seconde teinte colorant divers éléments de carrosserie (vitres arrière de custode, coque des rétroviseurs, centre des roues et enjoliveurs des projecteurs). À bord, ces rappels se retrouvent au niveau du volant et des aérateurs, tandis que la différence est perceptible via quelques équipements, puisqu'en plus de ce qui figure dans la finition intermédiaire (Feel), notamment l'écran tactile de 7'' (avec fonction Mirror Link), la clim' automatique et le Grip Control, la finition Shine ajoute, entre autres, le module de navigation (avec cartographie Maroc), le vitrage arrière surteinté, le régulateur de vitesse et même la recharge de smartphone par induction. Bref, que des gadgets et aspects pratiques, surtout lorsqu'on met le cap vers une destination assez lointaine comme Essaouira. On en dira autant pour ce qui est du coffre qui affiche un volume allant de 410 à 520 litres, selon le positionnement arrière de la banquette, dont l'assise est coulissante sur une longueur de 15 cm. Un volume dans la moyenne supérieure, surtout au vu d'un véhicule de 4,15 m de long.
Praticité, polyvalence et frugalité
Au volant du C3 Aircross, le confort de conduite s'apprécie selon le contexte. En milieu urbain, la position d'assise haute permet de dominer du regard la circulation. Sur la route ou l'autoroute, le moelleux des sièges et la qualité de l'amortissement font que l'on avale les kilomètres. Régulateur, commande vocale et autoradio... tout est accessible via le volant multifonctions. D'une puissance de 92 chevaux seulement (6 CV fiscaux), le diesel 1.6 HDI se révèle pourtant suffisant, mais surtout peu gourmand, même si la boîte manuelle est dépourvue d'une sixième vitesse. La preuve: au lendemain de notre arrivée dans l'ancienne Mogador avec un plein (45 litres), l'ordinateur de bord affichait une autonomie de 620 km! Quant à la tenue de route, elle est également exempte de critique, le véhicule ayant fait preuve d'une belle stabilité, y compris sur les routes sinueuses entre Essaouira et Safi. Notre modèle d'essai était équipé du Grip Control, système permettant une motricité optimale sur différentes surfaces (boue, sable, neige...). Mais honnêtement, nous n'avons pas eu à utiliser cette molette, ni à enclencher l'assistant de descente. Deux fonctions assurément pratiques pour s'aventurer en dehors des sentiers battus. Tout cela nous amène à ranger le C3 Aircross au rang des petits SUV les plus polyvalents de sa classe. Il en est, à coup sûr, l'un des meilleurs compromis, son prix se négociant entre 184.900 et 228.900 DH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.