Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme. L'embellie pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima
Publié dans Les ECO le 22 - 10 - 2018

Mohamed El Yaacoubi, wali de Tanger, Lamia Boutaleb, secrétaire d'Etat au tourisme et Abdelghani Ragala, DG du CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Les chiffres du secteur sont déjà éloquents, et selon la tutelle et les professionnels, venus en masse à la première édition de la Bourse régionale de tourisme de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (BRTT), tenue les 19 et 20 octobre au Palais des institutions italiennes, la région est promise à un bel avenir.
La Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA) est promise à un bel avenir touristique à court et moyen termes. Les chiffres du secteur sont déjà éloquents, mais selon la tutelle et les professionnels, venus en masse à la première édition de la Bourse régionale de tourisme de Tanger –Tétouan – Al Hoceima (BRTT), tenue les 19 et 20 octobre au Palais des institutions italiennes, cette embellie ne fait que commencer. En effet, selon les derniers chiffres du ministère du Tourisme, la région a vu sa capacité d'accueil passer de 6.000 à 12. 000 lits, en l'espace de deux ans. Les arrivées ont enregistré une hausse de 12% et les nuitées une croissance de 11% avec un taux d'occupationde 65%.
Et selon Lamia Boutaleb, secrétaire d'Etat au tourisme, qui a effectué le déplacement pour présider la cérémonie d'ouverture de la BRTT, «l'intérêt des touristes pour la région de Tanger devrait augmenter, parce que l'Etat y a consenti d'importants investissements en termes d'infrastructures routière et autoroutière, portuaire et ferroviaire. Et en plus de la LGV qui va bientôt entrer en service, le problème de connectivité qui est l'un des plus grands défis de la région, sera bientôt résolu. En tout cas pour ce qui est de la connectivité domestique, parce qu'un accord sera signé aujourd'hui entre Airabia et les autorités touristiques de la région pour assurer sa connection avec les autres hubs internationaux comme Marrakech, Casablanca, etc…».
En plus de la LGV et du lancement de plusieurs lignes domestiques, le port de plaisance sera également mis à profit pour amener des touristes par voie maritime. D'ores et déjà, quelques 700 anneaux sont mis en vente. Tout ceci devrait donc concourir à résoudre le problème de connectivité de Tanger et à soutenir l'activité touristique de la région. Une région qui mise également sur ses énormes potentialités touristiques pour entamer le take off. En effet, comme l'a brillamment montré Abdelghani Ragala, DG du Conseil régional du tourisme de Tanger –Tétouan-Al Hoceima, Tanger est un carrefour connecté avec plusieurs destinations mondiales. Pour Paris, il faut 2h45mn de vol ; Madrid 1h; Lisbonne 1h ; Bruxelles 2H42mn et Amsterdam 2H54mn. Avec son climat méditerranéen chaud et sec et une température moyenne annuelle de 22°, la région compte trois aéroports, une capacité litière estimée dernièrement par l'observatoire du tourisme à 22 500 lits et offre plusieurs produits touristiques.
Dans le domaine culturel, elle regorge de musées, de sites archéologiques parmi lesquels le Kasbah Musuem, le Musée archéologique de Tétouan, celui de Larache, les tombeaux phéniciens, la Grotte d'Hercule ou encore le site archéologique de Lixus. Dans le domaine balnéaire, la région s'étend sur une côte de 400 km, dont seuls 20% sont actuellement exploités. Ceci pour dire que les touristes peuvent s'offrir des escapades dans des zones balnéaires authentiques où ils peuvent également faire du birdwatching et d'autres activités nautiques. Pour le tourisme vert, la région compte deux sites : le parc national d'Al Hoceima et celui de Talassemtane. Le premier est la plus importante aire protégée de la côte méditerranéenne du Maroc. Tandis que le second offre des paysages naturels de grande valeur patrimoniale à l'échelle de la Méditerranée. Il englobe des vallées profondes et encaissées, creusées par les oueds à caractère torrentiel, des gorges aux falaises impressionnantes et des grottes abondantes.
En matière de tourisme actif, c'est-à-dire le tourisme dédié aux jeunes, la région offre également plusieurs activités, notamment : les randonnées pédestres, le skysurf, le surf, la plongée sous-marine, la pêche sous-marine, le trecking, etc…Tanger compte également renforcer sa position dans le MICE. La région va en effet se doter d'un Palais des congrès de 1500 places qui sera aménagé au niveau de la marina. Selon le DG du CRT, ce projet vise à satisfaire une demande exprimée par les entreprises installées dans les six zones industrielles et Tanger Med.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.