Tarfaya : Un sardinier marocain heurte un récif    Marrakech : Localisation d'une ressortissante danoise portée disparue    Supercoupe d'Afrique : Report du match du Raja à l'Esperance de Tunis    Le Maroc dans le top dix des visiteurs de Médine et la Mecque, selon AccorHotels    Forum International Afrique Développement : Ouverture des pré-inscriptions pour la 6è édition    Trump face à une nouvelle accusation grave, les démocrates veulent enquêter    Le président du parlement de la CEDEAO à Casablanca    Le scénario à 48 équipes toujours en gestation    Fraude fiscale : Cristiano Ronaldo doit se présenter devant un Tribunal de Madrid    Benchaaboun à Paris pour renforcer les relations économiques avec la France    Hammouchi félicite un policier incorruptible pour son professionnalisme    « Chantons Notre Patrimoine Commun », le spectacle placé sous le signe du vivre ensemble    Crédits bancaires. Une amélioration de 3% pour 2019    Le Maroc parmi les pays africains émergents les plus performants    ICE : Les explications de la CGEM    Un survivant du 9/11 succombe lors de l'attaque terroriste de Nairobi    Communiqué du Bureau politique    Algérie : la date de l'élection présidentielle fixée le 18 avril    Les transcripteurs judiciaires protestent    Toxicomanie: Une nouvelle stratégie en place    Kénitra : Atelier sur le leadership au profit des détenus et fonctionnaires de la prison centrale    Accord agricole Maroc-UE: Un partenariat stratégique, multiforme et durable    Felipe VI attendu au Maroc    Secousse tellurique de 3,7 degrés dans la province de Driouch    Le CRT d'Agadir : Rachid Dahmaz sur le perchoir!    Le Zamalek ne lâchera pas Hamid Ahaddad    Coupes africaines : Les clubs marocains à la quête d'une nouvelle qualification    Education nationale : Les chantiers prioritaires d'Amzazi    Attentat meurtrier à Minbej contre les forces américaines    Nouvel an Amazigh : À quand Yennayer au Maroc?    4 ans après le massacre de Charlie Hebdo, les caricaturistes évitent de rire sur l'Islam    UE-Maroc, un arrimage décisif !    Brexit : Les discussions entre May et l'opposition dans l'impasse    France: Grand coup de filet anti-drogue franco-maroco-espagnol    Mohamed El Kettani : L'Afrique doit mobiliser des capitaux à des niveaux « intéressants » et « compétitifs »    Concert classique Les musiciens du Maghreb à l'unisson    Bielsa l'espion assume, se défend et dévoile sa méthode    Yassine Bounou heureux de prolonger son contrat avec le FC Gérone    Insolite : Brebis sauvée    Les hommes aussi : Il n'y a pas que les femmes qui sont victimes de violence conjugale    Cinq morts dans de nouveaux combats entre milices rivales au sud de Tripoli en Libye    Nasser Bourita s'entretient avec le président du Parlement d'Amérique latine    News    Supercoupe d'Italie : Premier trophée pour Ronaldo le Turinois    Guillaume Musso Roi des romanciers en France    Le rôle des médias dans la valorisation du patrimoine national au cœur d'un débat à Rabat    Rihanna poursuit son père en justice    4ème Rencontre internationale des artistes de Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Financial Times. Cinq raisons attractives pour vivre à Casablanca
Publié dans Les ECO le 17 - 12 - 2018

Le célèbre quotidien économique britannique "The Financial Times", a énuméré récemment, cinq raisons irrésistibles pour vivre dans la ville de Casablanca, à savoir son centre financier Casablanca Financial City (CFC), ses avantages fiscaux, son architecture, ses clubs de surf et son art culinaire de premier plan.
Dans un article écrit par Simon Brandon, le quotidien relève que pour beaucoup, "le nom de Casablanca interpelle les images de l'actrice du film éponyme, Ingrid Bergman en larmes". Or, aujourd'hui, la plus grande ville du Maroc et également le plus important centre financier en Afrique, "est plus liée au secteur bancaire qu'à l'acteur américain Humphrey Bogart", deuxième protagoniste dans le fameux long métrage classique : Casablanca.
La première des raisons pour s'installer dans la capitale économique est son hub financier CFC, estime le quotidien, précisant que la ville constitue désormais "le principal centre financier dans le continent africain, selon le Global Financial Centers Index". Ce succès "peut être attribué en partie à la création en 2010 du CFC, ce pôle d'affaires formé à partir d'un partenariat public-privé", dont le but est de rendre la ville plus attrayante pour les investisseurs étrangers, explique-t-on.
La deuxième attraction de la ville, selon le journal, est "ses avantages fiscaux", précisant que "le coût de la vie à Casablanca est inférieur de 60% à celui de Londres, selon Expatistan", un indice comparatif de coût de vie entre les villes. En plus, dans cette ville, les entreprises financières et leurs employés bénéficient également d'allègements fiscaux, indique la même source, faisant remarquer que les institutions financières et les fournisseurs de services relevant du CFC bénéficient d'un "congé fiscal de cinq ans", tandis que "leurs employés peuvent choisir de payer un taux fixe de 20% d'impôts sur le revenu pendant 10 ans au lieu du taux progressif standard".
La troisième attraction de la ville est "son architecture et sa culture", qui "reflètent la riche histoire du Royaume, en particulier le mélange d'art déco et d'architecture mauresque", commente la publication, ajoutant que la mosquée Hassan II, la deuxième en Afrique, abrite le plus haut minaret au monde, avec une hauteur de plus de 200 mètres.
Aussi, d'après The Financial Times, la diversité culinaire de la restauration à Casablanca est un autre point fort qui ne laisse pas indifférent. La cuisine casablancaise s'est elle aussi "imprégnée de la saveur multiculturelle de la capitale financière en acquérant une réputation de destination privilégiée pour les gastronomes". Enfin, pour les amateurs des vagues, à Casablanca, l'aventure est au rendez-vous. "Avec ses étés chauds, ses hivers doux et sa côte atlantique étendue, Casablanca est un paradis pour les surfeurs, à tel point que Stab, un magazine de surf, l'a classée parmi les 10 villes les plus visitées au monde" par les pratiquants de ce sport, conclut le journal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.