Vie privée: Le Parquet général veut renforcer la protection    Le projet de loi de finances au Parlement    Brexit: Les principaux points du nouvel accord    Un Monde Fou    Le groupe Lamatem inaugure la première usine de textile médical au Maroc    Dans un message adressé aux participants à la deuxième Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Divers Economie    L'Espagne, berceau des précieux faucons du Moyen-Orient    La digitalisation joue un rôle prépondérant en matière d'impulsion de la croissance économique    Madrid de nouveau sur la sellette    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Premier League : Manchester met fin à la série victorieuse de Liverpool    Calcio : L'Inter reste aux trousses de la Juve    Amine Harit convoité par le Barça    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    L'urgence d'investir dans l'éducation numérique en Afrique    Des chercheurs ont filmé la fourmi la plus rapide du monde    Mobilisation sociale contre la déperdition scolaire à Essaouira    L'UE et l'ONUDC en ordre de bataille à Rabat    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Sauvages" imagine un président français issu de l'immigration maghrébine    Participation marocaine à la Foire internationale du livre de Belgrade    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Casablanca : Un pédophile viole plus de 40 fillettes    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    La Chine affiche son ambition de « grande puissance » de l'internet    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Faouzi Skali : «Nous sommes dans l'exploration de la culture soufie en tant que telle»    Les fantaisies d'un président!    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maryam Touzani sélectionnée à Cannes
Publié dans Les ECO le 18 - 04 - 2019

La cinéaste marocaine Maryam Touzani fait partie de la sélection très convoitée du Festival de Cannes qui aura lieu du 14 au 25 mai. Son film « Adam » est en compétition officielle dans la section « Un certain regard » présidé cette année, par la réalisatrice libanaise : Nadine Labaki. Révélations.
La conférence de presse de la 72ème édition du Festival De Cannes vient de dévoiler ce jeudi 18 avril les films en sélection pour la Palme d'Or et dans les autres catégories. Le jury de Cannes présidé cette année par le réalisateur Mexicain Alejandro Inaritu aura la lourde de tâche de décerner ses palmes au plus méritants . Si le film d'ouverture "The Dead Don't Die" de Jim Jarmusch, avait déjà été dévoilé en grandes pompes, on connaît désormais ses concurrents. Des concurrents de taille avec de grands réalisateurs à l'image de Xavier Dolan , de retour en compétition avec son film "Matthias et Maxime" tout comme Pedro Almodovar pour "Douleur et Gloire" ou encore le déjà palmé Ken Loach avec "Sorry we missed you". Du côté des réalisatrices femmes, Justine Triet est en lice avec son film "Sibyl" porté par les actrices Virginie Efira et Adèle Exarchopoulos ainsi que la réalisatrice Céline Sciamma avec "Portrait de la jeune fille en feu". Le biopic est à l'honneur avec "Rocketman" de Dexter Fletcher sur la vie d'Elton John, qui sera bien présent à Cannes le 16 mai prochain et le documentaire d' Asif Kapadia , qui après avoir capté l'âme de Amy Winnehouse, se plait à suivre un héros du ballon rond : le footballeur Diego Maradona , qui sera lui aussi sur les marches, pour accompagner son réalisateur. Un documentaire en hors compétition, aux côtés d'une belle sélection de films comme celui de Calude Lelouche : « Les plus belles années d'une vie » ou encore de Nicolas Bedos « La belle époque ». Mais la belle surprise de la sélection est un film marocain en sélection dans un Certain Regard, celui de Maryam Touzani.
Une marocaine à Cannes
La 72ème édition du Festival de Cannes aura des airs de l'édition dernière où Meryem Benm'barek avait fait sensation avec son film « Sofia ». L'histoire se répète avec « Adam » le film de Maryam Touzani, qui après avoir démontré l'étendu de son talent en tant que scénariste de « Razzia » aux côtés de son époux Nabil Ayouch, prend les rennes d'un tournage et signe son premier film. Un premier film sur les difficultés d'une mère célibataire et le poids des jugements d'une société traditionnelle porté par les actrices Nissrin Erradi et Lubna Azebal. « Mille bravos à Maryam Touzani pour la sélection officielle de son opus " Adam" au Festival de Cannes. Le cinéma Marocain au féminin est en force depuis quelques années. Saluons les efforts conjoints des Hommes et des Femmes qui ont compris le sens du mot" Parité " a clamé haut et fort la cinéaste Narjiss Nejjar à l'annonce de le nouvelle. Maryam Touzani est née à Tanger en 1980. Journaliste de formation, elle est engagée dans la dénonciation des entraves aux droits fondamentaux. Ce n'est pas pour rien qu'elle coécrit le film « Razzia », son cri de cœur, et s'essaye à la comédie en campant un des rôles principaux : Salima. Elle fait son entrée à Cannes avec son premier long métrage après avoir réalisé courts métrages au documentaire. « C'est un film qui raconte le combat d'une mère célibataire. Une femme qui attend que l'enfant naisse pour le donner, parce qu'elle ne peut pas le garder, étant donné qu'aucun d'entre eux ne trouvera sa place dans la société si elle le garde. C'est une croix trop lourde à porter. C'est l'histoire intime de deux femmes et le trajet qu'elles vont faire ensemble » avait –elle confié lors d'une interview.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.