Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Délais de paiement. Entreprises et établissements publics désormais contraints à la transparence
Publié dans Les ECO le 24 - 06 - 2019

Pendant longtemps, les entreprises et établissements publics ont été pointés du doigt en raison des délais de paiement y appliqués. Le tissu entrepreneurial est souvent monté au créneau pour dénoncer ce problème et tirer la sonnette d'alarme sur ses lourdes retombées sur le business.
Des mesures ont certes été prises, mais le problème demeure encore posé. En effet, les chiffres attestent que les délais de paiement ont baissé entre 2017 et 2018 de 14 jours pour les administrations et les Etablissements et entreprises publics (EEP) et de 19 jours pour les collectivités locales. Ces données ont été communiquées ce lundi à Rabat par le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun lors de la deuxième réunion de l'Observatoire des délais des paiements (ODP).
C'est une "évolution satisfaisante", a estimé Benchaâboun, soulignant néanmoins que « nous sommes convaincus qu'avec d'autres actions qui ont été décidées aujourd'hui notamment, il y aura une avancée importante s'agissant de l'amélioration des délais de paiement et de la fluidification de notre économie".
Deux importantes annonces ont en effet découlé de la réunion de ce lundi. Cela concerne, d'une part, les intérêts moratoires avec la signature d'un arrêté fixant ces derniers au taux directeur actuellement à 5,25% et à partir du 1er janvier 2021 à 6,25% tout en gardant le même taux directeur. La deuxième nouveauté est, quant elle, relative à la diffusion d'une circulaire à l'ensemble des EEP dont l'objet est de rendre obligatoire la publication des délais de paiement des EEP à partir d'octobre 2019 et de les rendre transparents pour tous.
Les EEP sont donc aujourd'hui face à leur responsabilité de fluidifier leurs process et faire preuve de solvabilité. "Nous allons progressivement vers un affichage des délais de paiement de l'ensemble des EEP, la finalité étant de les pousser progressivement vers une certaine normalité bénéfique à l'ensemble de l'économie nationale", a expliqué le ministre de l'Economie et des finances.
Jusque-là, afin de gérer cette problématique question de délais de paiement, une circulaire avait été adressée en septembre dernier par le ministère de l'Economie et des finances à l'ensemble des EEP pour les sensibiliser sur la question et mettre en place un système de suivi et de mesure des progrès réalisés dans ce sens. Une autre circulaire avait également été adressée à cet effet par le ministre de l'Intérieur aux autorités locales.
Depuis mai 2019, le dépôt électronique des factures est permis par la TGR, ce qui constitue une grande avancée dans la gestion de la commande publique, a souligné Benchaâboun. Par ailleurs, certains EEP ont connu une restructuration en profondeur dans le but de dégager les moyens leur permettant d'honorer leurs engagements sans peser lourdement sur les finances publiques, en plus de la mise en place de plateformes électroniques afin de fluidifier les échanges entre les donneurs d'ordre et les fournisseurs et prestataires de services.
Ces nouvelles décisions permettront-elles d'alléger considérablement les délais de paiement? En tout cas, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, saluant l'engagement et la mobilisation de l'ensemble des acteurs concernés pour régler la problématique des délais de paiement, a appelé à l'activation de la sensibilisation, le dispositif légal (veille et contrôle) et la dimension coercitive de l'Etat.
Enfin, le président de la CGEM a souligné qu'au delà d'être un organe de pilotage, l'ODP devrait constituer un véritable outil d'évaluation qui formulera et proposera, trimestriellement, à travers des groupes de travail thématiques, de nouvelles mesures et actions à entreprendre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.