La déconcentration administrative: un enjeu de démocratie    PAM: Les dissidents reportent le congrès    Début de semaine mitigé    Le marché pétrolier en ébullition    L'Boulevard 2019: La relève sur un tremplin    Tremplin 2019: Une 19e édition et un esprit toujours aussi bon enfant    Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de la 3e phase de l'INDH    Suivez en direct: PSG vs Real Madrid et Atlético Madrid vs Juventus    Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Le marocain Mustapha Fahmi primé    OCP renforce sa position de leader en Asie    Le déficit de liberté économique, une menace pour la démocratie    Insolite : Héritage dépensé    Pedro Sanchez : J'espère que les Espagnols donneront une majorité plus large au Parti socialiste    News    Dakar salue l'engagement infaillible de S.M le Roi en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique    Liverpool chute, l'Ajax carbure et le Barça s'en tire à bon compte    Djorkaeff à la tête de la Fondation Fifa    Le Onze national des locaux attendu aujourd'hui à Alger    Amadou Ba : Le soutien à l'intégrité territoriale du Maroc est une constante de la diplomatie sénégalaise    Des centaines de poissons morts asphyxiés en bordure de l'Oued Massa    L'accès des enfants réfugiés à la scolarisation, une initiative assurément louable    Le Maroc et le Danemark scellent un nouveau partenariat dans le domaine de la statistique    Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable    Le développement de la flotte de RAM, un prérequis pour mieux servir le tourisme national    Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle    Mouna Fettou: Nous avons besoin d'une véritable industrie cinématographique    Le Maroc invité d'honneur du Festival d'Helsinki de la musique sacrée    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    Tourisme à Essaouira : Des progrès notables, mais encore des efforts à fournir    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Divers    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hirak: Zefzafi, accusation de torture... la DGAPR réagit
Publié dans Les ECO le 23 - 08 - 2019

La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a exprimé son étonnement face au recours par les familles de certains détenus dans le cadre des événements d'Al-Hoceima et d'autres parties à des méthodes malveillantes et aux réactions négatives quant aux procédures judiciaires adoptées par cette Délégation, dans le cadre de ses prérogatives, dénonçant la tentative de certaines parties de véhiculer des allégations dans le but de dissimuler la violation des règles et d'attirer l'attention de l'opinion publique.
Dans une mise au point parvenue vendredi à la MAP, en réponse à des informations diffusées sur certains sites électroniques et les réseaux sociaux, au sujet des allégations de membres des familles de certains détenus dans le cadre des événements d'Al-Hoceima, la DGAPR souligne que "le comportement de certains détenus dans la prison locale de Ras El Maa à Fès, permettant à trois autres codétenus dans le cadre de la même affaire de bénéficier de bons d'achat à l'épicerie, est contraire à la réglementation en vigueur en matière de gestion des économats et cantines à l'intérieur des établissements pénitentiaires", expliquant que "ces bons sont mis à la disposition uniquement du détenu concerné, lequel n'a nullement le droit de les donner à d'autres prisonniers".
"Contrairement aux allégations véhiculées par le père du détenu (N.Z) sur les réseaux sociaux, la délégation générale affirme qu'elle veille à mener à bien ses missions d'inspection, chaque fois qu'elle découvre des actes illicites, et ce dans le cadre des attributions qui lui sont confiées par la loi", précise la même source.
La délégation générale a qualifié d'infondées les allégations de "mauvais traitements et de torture "colportées à travers les réseaux sociaux, par le frère du prisonnier (M.I) , détenu dans la prison locale Salé 2 dans le cadre des événements d'Al Hoceima, notant que la délégation générale veille constamment à ce que ses fonctionnaires traitent convenablement les prisonniers et leur permettent de jouir de tous leurs droits conformément à la loi, et ne ménage aucun effort pour prendre les mesures disciplinaires nécessaires à l'encontre de tout fonctionnaire soupçonné d'avoir enfreint ces directives.
En ce qui concerne les informations faisant état de demandes de certaines parties en vue de lancer une campagne de solidarité afin de permettre au détenu (A.Y) incarcéré dans la prison locale de Tanger d'assister au funérailles de son père, la DGAPR tient a préciser que ce prisonnier avait demandé un permis de sortie pour assister à ces obsèques avant de revenir sur sa décision au dernier moment, après avoir eu une communication téléphonique avec sa famille.
La délégation relève que la permission de sortie pour assister à l'inhumation des proches des prisonniers est une procédure administrative normale accordée à tous les prisonniers, sans exception, comme le stipule la loi en vigueur dans les établissements pénitentiaires.
Tout en exprimant son étonnement quant au recours par certaines familles de détenus et certaines parties, dans cette conjoncture, à de telles méthodes malveillantes et en adoptant des réactions négatives à l'égard des procédures judiciaires suivies par cette délégation dans le cadre de ses prérogatives, la DGAPR dénonce la tentative de ces parties de faire véhiculer des allégations mensongères et de recourir à des médias et des réseaux sociaux pour occulter la violation des règlements et attirer l'attention de l'opinion publique.
Elle affirme, par ailleurs, qu'elle fera face avec fermeté à tous ceux qui tentent d'entraver le fonctionnement normal des établissements pénitentiaires dans le but de servir leur propre agenda.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.