Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Covid-19: le Maroc toujours à la deuxième étape de propagation    Concours de médecine: plus de 80 centres d'examen mis à disposition    «Le sexisme n'est pas une fatalité»    Salé: la Brigade anti-gangs est intervenue à temps    Ligue de diamant : le meeting de Doha avancé au 25 septembre    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination ! (2e partie)    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    US Round Up du mercredi 5 août – Virgin Atlantic, Couple & Covid19, Neil Young, Beyrouth, Taiwan    Covid-19: une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    Le ministère met les dernières touches au plan de relance économique    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Que le jasmin prospère
Publié dans Les ECO le 16 - 10 - 2019

Qui a dit que l'Afrique n'était pas une terre de démocratie et de démocrates? La perception néo-coloniale qui voudrait asseoir la tutelle occidentale sur le continent est plus que jamais dépassée. Outre l'Afrique du Sud, l'exception africaine, il y a l'Ethiopie, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, le Rwanda, le Ghana et j'en passe. Cette fois-ci, l'exemple nous vient de tout près, d'un pays situé dans une zone de turbulences, la Tunisie. Les élections présidentielles tunisiennes requièrent de la part des observateurs internationaux une attention particulière puisque la véritable démocratie rencontre toujours des obstacles dans la zone MENA.
Les titres les plus prestigieux de par le monde n'ont pas tari d'éloges sur cette jeune expérience qui mérite soutien et parrainage. Le New York Times, le Washington Post, Le Monde, Der Spiegel, El País se sont tous focalisés sur ces élections qu'ils ont qualifiées d'exceptionnelles. Il faut dire que nos amis et frères tunisiens ont compris, après la Révolution du Jasmin, qu'un système démocratique réussi passe par le partage des pouvoirs. Oui, le partage. Un mot qui ne devrait pas faire peur. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils ont prôné un système parlementaire où les pouvoirs du Premier ministre dépassent ceux du président de la république. Ils ont voulu protéger la volonté populaire exprimée par les urnes d'éventuels égarements du chef de l'Etat.
Cette jeune expérience suit un chemin semé d'embûches, à l'instar de l'éclatement du paysage politique, confirmé par les résultats des législatives, l'instabilité des pays voisins entraînant des risques sécuritaires, une crise économique annonciatrice de contestations populaires, etc. Face à ces défis, la Tunisie a gagné la confiance de ses citoyens et le respect international. Deux éléments clés, gages d'une reconstruction sur des bases solides. Le commissaire de l'Union européenne n'a-t-il pas exprimé «la disposition de l'UE à soutenir par tous les moyens cette jeune démocratie»? Que le jasmin prospère !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.