Glovo s'associe à Marjane    Coronavirus : voici les nouvelles mesures prises par l'ONEE    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : l'OFEC de Casablanca accueillera un hôpital de campagne de 700 lits    Le Maroc de tous les espoirs!    Immigration clandestine : Arrestation de 32 Subsahariens à Dakhla    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les ménages ramédistes indemnisés à partir de ce lundi    L'indemnisation démarre aujourd'hui    Le dirham se déprécie de 4,56% face à l'euro    Covid-19: L'Exécutif réduit ses dépenses    Benatia et Renard scandalisés par les propos racistes sur LCI    Le monde diplomatique ou le journalisme à la carte    La prolongation d'Achraf Hakimi, le Vrai du Faux    Coronavirus : 961 cas confirmés, trois nouveaux décès et une guérison ce dimanche à 13h    «Quelle lecture des résultats annuels de 2019?»    Covid-19 : Tanger Med au chevet de la population locale    Orchestra Maroc touché par le coronavirus    Pèlerinage de Pâques inédit à Lourdes, sans fidèles    L'OTAN entre en guerre contre le coronavirus…    Un député français d'origine marocaine saisit la justice    Amnistie Royale : un acte hautement humanitaire    Les pharmaciens tiennent leur position avec conviction    Fonds anti-coronavirus : Le Groupe Allali apporte sa contribution    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Fonds spécial : procédure de retrait des aides financières pour le secteur informel    Voici le temps qu'il fera ce dimanche    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Africa Security Forum 2019 : Le plan Atlantis pour sauver l'Afrique du changement climatique
Publié dans Les ECO le 31 - 10 - 2019

Rabat abrite, du 1er au 3 décembre 2019, la 4e édition de l'Africa Security Forum. Un événement placé sous le patronage du roi Mohammed VI dont le but est d'étudier les initiatives pouvant résoudre, anticiper, voire élaborer un plan de sécurité pour protéger le continent africain des dangers du changement climatique.
Le changement climatique devient une préoccupation réelle dans le monde entier. Les phénomènes climatiques extrêmes atteignent des niveaux alarmants depuis 2015. Selon les dernières recherches mondiales, l'Afrique a subi 136 épisodes de sécheresse entre 1995 et 2015. Sept pays parmi les dix les plus vulnérables au monde au changement climatique se trouvent en Afrique, à savoir la Sierra Leone, le Sud-Soudan, le Nigeria, le Tchad, l'Ethiopie, la Centrafrique et l'Erythrée.
Les actions pour protéger le continent africain de ces menaces climatiques sont de plus en plus nécessaires voire urgentes. Le centre de recherches et d'études stratégiques, Atlantis, en association avec le Forum international des technologies de sécurité se penche sur la question à travers l'Africa Security Forum 2019, cet événement, qui s'étalera sur trois jours, accueillera les représentants de 35 pays africains, et 400 personnalités et experts issus du monde entier pour se focaliser sur «l'impact du changement climatique sur la sécurité en Afrique».
Sécurité alimentaire et gestion de l'eau, accroissement démographique et développement agricole, anticipation des solutions pour la sécurité nationale et les conflits régionaux, «une panoplie de sous-thèmes seront approfondis pendant le forum afin de répondre aux problématiques existentielles et futures, et permettre éventuellement de mettre en place des mécanismes d'alertes pouvant prévenir certains phénomènes dans le continent», déclare Driss Benomar, président de Atlantis lors d'un point de presse, tenu ce jeudi à Casablanca.
«Plusieurs centres de recherche asiatiques, européens et américains ont appelé à rejoindre cette initiative, ce qui est une fierté pour le Forum et pour le Maroc. Cet intérêt porté vers l'Afrique et pointé au Maroc, permettra aux autres pays d'avoir une vision locale du continent sur différents problèmes, comme la gestion d'eau, les conflits d'organisations et de la non gouvernance. Une expertise bien portée par le Maroc étant un pays africain, mais aussi proche de l'Europe, une aubaine qui nous permet d'élaborer des recherches bien approfondies pouvant servir plusieurs parties», explique le président de Atlantis.
Rappelons ainsi que les répercussions de la malnutrition sur le développement des enfants africains a été évalué entre 2 et 16% du PIB par la Commission économique pour l'Afrique. 240 millions d'africains souffrent de sous alimentation, un chiffre qui risque de connaître une augmentation flambante à cause de la hausse de température provoquée par le déséquilibre climatique dans le continent, selon le GIEC, Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.