Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Biden, Obama, Bush et Clinton prêts à se faire vacciner publiquement contre la Covid-19    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Botola Pro D1 "Inwi" / MAS-AS FAR (2-1) : Les Massaouis surprennent les Militaires !    Cannabis. Un indice que le Maroc pourrait légaliser    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Vague de froid: forte mobilisation à Taounate    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    « Vaccination obligatoire au Maroc ». LCI l'a décidé    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    Vente de médicaments en ligne, fin de l'anarchie    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Dr Moncef Slaoui : « Nous aurons assez de doses pour vacciner la totalité du monde d'ici la première moitié de 2022 » [Vidéo]    Mariage de raison    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Covid-19 : le Maroc, désormais, parmi les pays à taux de contamination modéré    L'ONEE désigné une nouvelle fois centre collaborateur de l'OMS    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Porté disparu à Midelt, un technicien de 2M retrouvé sain et sauf    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    Automobile: les ventes du neuf en baisse    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourse : Mutandis dans les petits papiers des analystes
Publié dans Les ECO le 11 - 09 - 2020

Faisant preuve d'une certaine résilience en cette période de crise, Mutandis obtient les faveurs de CFG Bank et d'Attijari Global Research qui recommandent de renforcer le titre dans les portefeuilles. Au-delà des performances commerciales et opérationnelles, l'industriel a également montré sa capacité à préserver la distribution de dividendes. Le titre offre ainsi un rendement supérieur à celui du marché. Détails.
Mutandis tire son épingle du jeu au titre de la séance de ce jeudi 10 septembre et se place en tête des plus fortes variations. Il s'échange à 223,50 DH, enregistrant une hausse de 3,95% par rapport à la séance précédente. Sa performance annuelle culmine, quant à elle, à 6,96%. Cela confirme l'attrait des investisseurs pour les valeurs du secteur agroalimentaire, qui ont fait preuve de résilience durant cette période de crise sanitaire. Un intérêt qui a également fait suite à la publication de résultats stables au terme de ce premier semestre. À fin juin 2020, le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est établi à 683 MDH, soit pratiquement au même niveau qu'au terme du premier semestre 2019.
Le résultat net courant s'affiche quant à lui en baisse de 11% pour ressortir à 37 MDH. Le groupe a en effet pu stabiliser ses indicateurs grâce à la diversité de ses gammes de produits de grande consommation. Par ailleurs, les pertes enregistrées sur quelques produits ont été compensées par la bonne performance des autres segments. En effet, les contre-performances qu'ont connues la branche des bouteilles alimentaires et celle des jus de fruits ont pu être atténuées par la bonne tenue des produits de ménage et les produits de la mer. Cela a poussé les analystes de CFG Bank à maintenir leurs prévisions pour 2020 inchangées et à continuer à recommander aux investisseurs d'acheter l'action grâce à «la croissance du groupe et à son potentiel de développement». Ils fixent d'ailleurs le cours objectif de Mutandis à 288 DH.
Même son de cloche auprès des analystes d'Attijari Global Research qui trouvent ces réalisations rassurantes. Ils recommandent également le titre à l'achat avec un cours cible de 273 DH. Les analystes d'AGR encensent en effet, dans leur note, le business model de l'industriel qui a fait montre d'une certaine résilience grâce à une diversification intéressante de ses activités à travers des profils risque bien distincts. Le groupe aurait même de beaux jours devant lui. Les prévisions des analystes tablent sur un chiffre d'affaires en hausse de 1,1% d'ici la fin de l'année avec une quasi-stagnation de l'EBE. L'activité pourrait même retrouver une certaine vigueur dès 2021 et enregistrer une croissance annuelle moyenne de 6,3% du chiffre d'affaires. La capacité bénéficiaire, quant à elle, devrait dépasser les 100 MDH à horizon 2022, ce qui représente un TCAM de 15,2%. Les analystes d'AGR portent également une attention particulière au niveau de l'EBE.
Il est l'un des principaux indicateurs à suivre dans le cas de Mutandis, puisqu'il «évalue au mieux la capacité du management à déployer ses stratégies de développement au niveau de chaque activité et ainsi favoriser la création de valeur pour l'actionnaire», précise AGR. Le résultat opérationnel devrait ainsi profiter de la reprise progressive de l'activité économique au Maroc et enregistrer un taux de croissance annuel moyen de 8,9% à horizon 2022. De son côté, CFG Bank estime que les perspectives actuelles de croissance du groupe restent supérieures à celles du secteur de la grande distribution. Le TCAM du résultat net ajusté devrait s'élever, selon eux, à 7,3% sur la période 2019-2023. Le discours optimiste des analystes de CFG Bank repose également sur une éventuelle hausse des marges du groupe à partir de 2021 qui devraient, selon eux, continuer à croître au cours des prochaines années grâce à la croissance des ventes et à aux économies d'échelle.
Rendement intéressant
Au-delà de l'activité résiliente de l'industriel, l'attrait pour la valeur a été également porté par son niveau de rendement jugé intéressant par les analystes et investisseurs. Le titre offre en effet un rendement bien au-dessus des autres sociétés cotées. «Le Dividend Yield de Mutandis s'élève à 4,1% contre 3% pour le marché», précise AGR. L'industriel s'est également illustré sur la place boursière après avoir maintenu sa politique de distribution de dividende là où plusieurs entreprises y ont renoncé en raison de la crise actuelle. Un dividende qui s'élève à 8,5 DH, en hausse de 13,33% par rapport à l'exercice précédent. Par ailleurs, cette capacité à préserver la stabilité de ses agrégats tout en maintenant la rétribution de ses actionnaires permettrait à Mutandis de profiter pleinement de la baisse technique de son coût du capital observée sur le marché boursier marocain. Un repli tiré, selon les analystes d'AGR, par la tendance baissière des taux souverains marocains conjuguée au profil résilient de l'industriel. Ce dernier a reculé de 50 pbs pour passer de 8,4% à 7,9% entre 2018 et 2020. «Cet effet coût du capital n'est pas encore intégré au niveau du cours du titre en Bourse et constitue ainsi un point d'assurance pour les investisseurs», conclut AGR.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.