Mdiq-Fnideq: les efforts se poursuivent pour circonscrire l'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » (sources locales)    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    A l'initiative du CRI : Souss-Massa se mobilise pour «Ouled Leblad»    Jerada : Trois personnes mortes asphyxiées dans un puits de charbon    Chtouka Aït Baha à l'heure du salon provincial de l'artisanat    Maroc : Azembay, un projet immobilier et touristique qui vire aux péripéties judiciaires    Huelva : Caixabank refuse d'enquêter sur la fraude à l'assurance visant des saisonnières marocaines    Le SG de l'ONU jeudi en Ukraine pour une rencontre avec Zelensky et Erdogan    Jeux de la solidarité islamique : Cinq médailles de bronze pour le Maroc    Algérie-Espagne : Les relations commerciales toujours suspendues    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    Forêt    Casablanca : Kidnapping, séquestration et viol : 10 ans de prison ferme pour un jeune voyou    Saisie de cocaïne à Rabat et d'ecstasy à Meknès    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Découverte macabre à Fkih Ben Salah    La revue de presse du mercredi 17 août    Intérieur: vaste mouvement des agents d'autorité touchant 43% de l'effectif    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, 1.819 agents concernés    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Dossier Spécial: Fête du Trône 2022    En attendant fin novembre prochain...    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Le Maroc prépare son dossier de candidature    Abdallah Bouhamidi: Quand le vélo devient un moyen de mesure du degré de la civilisation    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Hakim Ziyech toujours une priorité d'Erik ten Hag    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Technologie GPON : ce qu'il faut savoir…
Publié dans Les ECO le 27 - 06 - 2022

«La large bande, la convergence, la planéité et la mobilité» sont devenues les priorités du développement des nouvelles technologies au 21e siècle. Etant le plus proche de l'utilisateur final, Access network (AN) doit s'adapter aux évolutions de la technologie, de la prestation de services et de l'expérience utilisateur.
La demande mondiale, en termes de réseaux d'accès, s'articule aujourd'hui autour d'une bande passante plus élevée, une distance de transmission plus longue, un moindre coût et un équipement plus respectueux de l'environnement. À ce titre, GPON s'avère être un excellent exemple. Une notion dont la plupart ont certainement déjà entendu parler, mais qui reste encore incomprise par la majorité. D'où l'intérêt de se pencher sur ce que signifie réellement cette technologie ainsi que sur ses réels avantages.
Qu'est-ce que la technologie GPON ?
Si le réseau optique passif (PON) existe depuis les années 90, GPON est la prochaine étape de la chaîne évolutive. Il s'agit d'un mécanisme d'accès point à multipoint consistant en un réseau optique passif Gigabit ethernet (PON). Le GPON utilise le mode de transfert asynchrone (ATM) et l'encapsulation propriétaire pour la voix et Ethernet pour les données. Cela signifie qu'il utilise des cellules de taille fixe, au lieu de paquets de données de taille variable.
Un système GPON se compose d'un terminal de ligne optique (OLT) qui connecte plusieurs terminaux de réseau optique (ONT/ONU) ensemble à l'aide d'un réseau de distribution optique passif (ODN). Ses principales caractéristiques sont la vitesse montante et descendante, de 1,25 Gbps et 2,5 Gbps. Il protège les données des utilisateurs de manière sécurisée et privée via le cryptage, offre des services triple play (VoIP, Data et IPTV) et permet une couverture de longue portée allant jusqu'à 20 km.
Comment ça marche ?
Alors comment fonctionne le GPON? Il utilise le cryptage pour conserver les données des utilisateurs privées et sécurisées. La technologie fournit des données en amont et en aval à travers le WMD. La longueur d'onde de fonctionnement y est de 1480-1500 nm pour l'aval et de 1260-1360 pour l'amont. Il fournit l'une des meilleures bandes passantes du secteur et permet des applications gourmandes en bande passante.
La technologie GPON est également connue pour fournir une QoS (Quality of Service) élevée, et les fabricants travaillent sur des appareils qui permettent une bande passante de 10Gbs. Les services Internet et voix/téléphone, fournis par le FAI, sont envoyés à partir de ce point. Les données TV voyagent le long du réseau de distribution optique à fibre unique (ODN) jusqu'à atteindre le séparateur optique passif.
Par la suite, ce dernier divise le signal lumineux en plusieurs signaux qui seront distribués à des équipements ONT/ONU individuels sur le site domestique ou dans l'entreprise pour donner un accès fluide aux services.
Quels sont les avantages du GPON ?
Les principaux avantages du GPON, par rapport aux autres types de connexion, proviennent de sa conception qui implique la fibre optique. En tant que tel, il n'a pas les mêmes limites que les connexions à paires torsadées de la vieille école. Il présente, en effet, plusieurs avantages. Il s'agit, notamment, des vitesses de connexion plus élevées, car la fibre optique des réseaux Gigabyte PON transfère essentiellement la lumière, et rien ne peut dépasser la lumière, du moins dans notre univers.
En tant que tels, les PON gigabytes sont capables de transmettre des données à des vitesses très élevées, jusqu'à 2,488 Gb/s, pour être exact. Le GPON présente aussi une efficacité énergétique sachant que, pour que le signal soit transmis, il doit passer par plusieurs points.
Cependant, tous ces points sont passifs car ne nécessitant pas d'énergie supplémentaire pour les alimenter. Cela se traduit par une consommation d'énergie finale d'un Gigabyte PON bien inférieure à celle d'un ADSL (0,5 Watts/utilisateur contre 1,8 Watts/utilisateur). Cela rend non seulement les réseaux gigaoctets moins polluants, mais aussi plus faciles et moins chers à entretenir.
Un réseau gigaoctet typique implique moins d'équipements et de composants qu'un réseau standard plus ancien. Vu que, justement, les composants sont passifs, ils sont plus fiables et moins onéreux à maintenir ou à remplacer. Cependant, cela ne signifie pas que les PON Gigabytes sont totalement à l'épreuve des pannes. Ils nécessitent parfois l'intervention d'experts pour en garantir un fonctionnement optimal.
Sanae Raqui / Les Inspirations ECO


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.