Coronavirus : Casablanca, Tanger, Fès et Marrakech, régions les plus touchées    Covid-19 : 1.345 nouveaux cas, nouveau record et 19 décès    Coronavirus : 1.345 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 32.007 cas cumulés samedi 8 août à 18 heures    Relance économique: El Othmani a échangé avec des experts    Selon un flash Covid-19 élaboré par l'ONMT Marrakech a une prépondérance des chambres d'hôtel de 74% tout comme Rome    Covid-19 : Fermeture du port de Laâyoune jusqu'à nouvel ordre    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Tanger : La Marine Royale saisit 1200 kg de chira    Fati Jamali confirme sa contamination par le nouveau coronavirus    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    Oujda: 12 lingots d'or et plus de 2 millions d'euros saisis par la BNPJ    OCP fête son siècle d'existence    Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    Vaccin anti-Covid-19: un institut indien compte produire plus de 100 millions de doses    Le tourisme: Une affaire de santé aussi    Ligue des champions : les résultats et le programme des quarts    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Rabat constitue son parc à sculpture    Un concours pour révéler les talents arabes du court-métrage    Champions League: le Real s'effondre face à City, Lyon sort la Juve (VIDEOS)    Le classement général de la Botola (mise à jour)    Macron réclame une enquête internationale    Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    Berkane s'offre le WAC    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Rentrée scolaire 2020-2021 : Démarrage des cours le 7 septembre    Examen de passage pour Gattuso    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    La terre a tremblé en Algérie    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara marocain: un journal bulgare fustige le polisario et son mentor
Publié dans Le Site Info le 14 - 07 - 2020

L'Algérie et le polisario cherchent à induire la communauté internationale en erreur à travers leur tentative d'exploitation de la question des droits de l'Homme au Sahara marocain, a affirmé ce mardi le journal électronique bulgare Novini.
Dans un article intitulé « L'Algérie et le polisario tentent d'induire la communauté internationale en erreur en exploitant la question des droits de l'Homme au Sahara marocain », le quotidien souligne que dans la lettre adressée au Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme, les présidents des régions Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, Sidi Hamdi Oued Errachid et Yenja El Khattat, ont exprimé leur rejet catégorique des allégations véhiculées par l'Algérie et le « polisario » sur la situation des droits de l'Homme au Sahara marocain, dénonçant la propagande menée par l'Algérie et le polisario pour tenter de priver les populations des deux régions des bénéfices du développement.
Les deux responsables ont souligné que l'Algérie doit être interpellée sur sa politique de diversion et de désinformation visant à détourner l'attention sur le drame des personnes séquestrées à Tindouf, note le journal, ajoutant que la lettre adressée par les présidents des deux régions découle de leur parfaite connaissance de la situation dans leurs circonscriptions électorales, de par leurs responsabilités et au vu de la légitimité démocratique et de la représentativité électorale dans les deux régions, qui appartiennent au Sahara marocain.
Les présidents des deux régions ont également noté dans leur lettre que le responsable onusien sait très bien que le Sahara marocain fait l'objet d'un conflit vieux de plusieurs décennies, que l'Algérie tente de faire durer dans le temps, en tant que principale partie prenante qui manipule le « polisario » pour faire diversion et induire en erreur l'opinion publique internationale à travers l'exploitation du thème des droits de l'Homme à des fins purement politiques, écrit le journal.
Les présidents des régions Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab ont rappelé, à ce propos, que leur statut représentatif et leur appartenance sahraouie, en plus des longues années passées dans les camps de Tindouf, où ils ont occupé plusieurs fonctions au sein du «polisario » avant de regagner le Maroc, leur confèrent la légitimité d'attirer l'attention sur les desseins de cette exploitation immorale des droits de l'Homme et des instances de l'ONU en charge de ce dossier par l'Algérie et le polisario, souligne la publication.
Les deux responsables ont relevé, poursuit le journal, que cette stratégie de désinformation qui vise le Royaume du Maroc, se base sur la manipulation de certains jeunes qui ne disposent d'aucun soutien parmi la population sahraouie locale afin de créer des tensions de façon délibérée et de tenter de leur donner une dimension démesurée à travers les supports de propagande séparatiste et faire croire à des violations et des événements imaginaires des droits de l'Homme en vue d'induire en erreur l'opinion internationale et de susciter son attention, précisant que la population locale bénéficie d'une protection réelle à travers les garanties constitutionnelles et un cadre juridique et institutionnel national conforme aux engagements internationaux du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.