Forsa : La SMIT dément les fausses informations concernant les appels d'offres n°100 et n°103    Sondage du CESE: 85% des interrogés insatisfaits de l'état d'aménagement et d'urbanisation du littoral    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    Ministère des Habous: voici la date de l'Aïd Al Adha    Football : le Wydad sacré champion du Maroc pour la 22e fois de son histoire    Football: Palmarès des champions depuis la saison 1956-1957    Tragédie à Casablanca : l'effondrement du fronton d'un café cause trois morts    Casablanca : Trois morts et deux blessés dans l'effondrement d'une partie du fronton d'un café    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vents assez fortes ce jeudi 30 juin    Drame à Casablanca: l'effondrement de la façade métallique d'un café fait trois morts    Maroc : La mise en œuvre des recommandations la Cour des comptes suivie grâce à une plateforme    Grand prix de Tunis de para-athlétisme : Le Maroc totalise 11 médailles, dont 6 en or    France : Borne entretient le suspense    Agadir : évaluation de la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    ONU: la Marocaine Najat Rochdi nommée Envoyée spéciale adjointe pour la Syrie    Quel avenir pour le Made in Morocco    « Art à Porter » à la galerie Marsam    «Sahran Lil» en collaboration avec Universal Music MENA    Le Festival de Fès de la Culture Soufie de retour en présentiel    Mohamed Benchaâboun : « Le Maroc restera engagé pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD »    Bonne gouvernance et gestion locale : la nouvelle méthode Laftit    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce mercredi 29 juin    Anfa Park / Casablanca : Le programme du Jazzablanca Festival dévoilé    Détresse lors d'une veillée pour les migrants retrouvés morts dans un camion au Texas    Nouvelle vague de Covid-19: Les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective (Tayeb Himdi)    Drame de Melilla : L'AMDH réclame des autopsies    Immigration illégale. Pedro Sanchez appelle au soutien du Maroc    Migration illégale: Pedro Sanchez appelle à aider le Maroc à faire face aux mafias    Variole du singe : plus de 3.400 cas confirmés dans le monde (OMS)    Les précisions de Chakib Benmoussa    Prix à la pompe : La barre des 16 dh pour le diesel et 18 dh l'essence bientôt franchie    Finance durable : l'AMMC et l'IFC signent un nouvel accord    Le sommet de Madrid organisé par l'Otan confirme une position unique antirusse    Futsal : La sélection nationale marocaine intègre le Top 10 mondial    Quand Kenza Hamoumi allie le végétal à la féminité dans ses toiles    Renault express fête sa 1ère année de commercialisation avec plus de 10 000 unités vendues au Maroc    La chanteuse égyptienne Sherine est-elle en froid avec Saad Lamjarred ? (PHOTO)    Europa Press : Assaut de Melilla, « Sánchez confirme des décès dans la police marocaine »    Mustapha Hadji poursuit Vahid Halilhodzic pour diffamation    UE : Les 27 actent la fin du moteur thermique en 2035    Conseil de gouvernement: Positif au Covid-19, Baitas n'animera pas le point de presse    JM Oran 2022 : Elliot Benchetrit file en quarts de finale    Coopération sécuritaire : Pourquoi le Maroc est de plus en plus sollicité ?    FORSA, bilan d'étape avec Fatim-Zahra Ammor (VIDEO)    Ecriture et infini : La mystique en littérature pour l'amour de soi et de l'autre    Correspondances : Jalil Bennani et Roland Gori font le pari du Sud    Ouahbi: Le gouvernement engagé à parachever les importants chantiers issus de la réforme constitutionnelle    Football U18 : Le Maroc bat l'Algérie aux Jeux méditerranéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Musique : Le Maroc et l'Ile de la Réunion sur un même tempo
Publié dans Le Soir Echos le 24 - 03 - 2010


 
 
Lorsque des musiciens marocains rencontrent des artistes réunionnais, cela donne la création musicale «Kamlin». Un groupe de l'Ile de la Réunion, Lo Griyo a rencontré à Agadir trois artistes marocains : Khalid Berkaoui, Mehdi Nassouli et Foulane Bouhssine. C'était en octobre 2009. L'objectif de cette rencontre était d'entrer dans une résidence artistique pour donner naissance à une création musicale commune. Après ce voyage initiatique au Maroc pour entamer le dialogue, Lo Griyo invite nos trois virtuoses à poursuivre leur transe-fusion sur ses terres. Une aventure où Kamlin fera un arrêt attendu au BabelMed avant de rejoindre Agadir pour le Festival Timitar en juillet.
La première présentation de cette co-production s'est déroulée le 18 mars à l'auditorium de Kabardock en Réunion.  Prochaine station : BabelMed, ce vendredi 26 mars. Avec la musique et sa fonction sacrée comme trait d'union, les deux formations ont pu travailler de concert, unies par une même démarche : faire vivre et moderniser l'héritage musical de leurs contrées respectives. Comme le maloya, genre musical majeur de La Réunion, le Maroc aussi connaît des musiques ternaires, jouées dans un cadre rituel par des initiés, et dont l'écoute attentive provoque la transe. 
Les instruments ? Kora, darbouka, ribab, kayamb, flûte mélodica, hajhouj, crotales, ghayta, outar, clarinette, saxophone et programmations numériques s'apprivoisent et se répondent pour créer cet esprit Kamlin, traduire «tous ensemble». Chacun des artistes marocains a apporté sa touche à ce projet. Mehdi Nassouli au Hajhouj a une présence magnétique sur scène. Né en 1985 à Taroudant il a été initié à la tradition gnaouie auprès de son grand-père. Il a fréquenté les maâlems, participé aux lilas (cérémonies et rituels gnawas), animé fêtes et mariages. Il s'est formé à différents genres traditionnels mais sa préférence va au style gnaoui. 
Comme le maloya, style musical majeur de La Réunion, le Maroc a aussi ses musiques ternaires, jouées dans un cadre rituel par des initiés, et dont l'écoute attentive provoque la transe. 
Foulane Bouhssine, plus connu, est surnommé le Jimmy Hendrix du ribab. Né à Agadir en 1979, il a  commencé par apprendre le violon au Conservatoire, puis est passé à un instrument en résonance avec son identité berbère, le ribab. Ce choix lui est apparu évident et nécessaire, raconte le musicien. «Parce que je suis amazigh. Ensuite, il y a beaucoup de violonistes dans le monde, alors que les ribabistes sont rares». Il est co-fondateur des  groupes Amargh Fusion et est actuellement leader de Ribab Fusion. Enfin, Khalid Berkaoui, aux percussions, est un agitateur de rythmes. Né également à Agadir en 1977, il s'est formé au Conservatoire, «histoire d'acquérir ce langage commun indispensable», dit-il, «pour se comprendre au-delà du simple feeling et travailler avec d'autres musiciens de cultures différentes». 
Ce projet musical sera donc présenté au festival Timitar d'Agadir, le 8 juillet.
Sami Pageaux-Waro, fils de Daniel Waro
Le vocaliste du groupe Lo Griyo Sami Pageaux Waro est le fils de Daniel Waro qui s'est déjà produit au Maroc au festival Mawazine. Avec Brice Nauroy aux effets électroniques et Luc Joly, les musiciens de Lo Groyo forment un trio atypique et particulièrement créatif. Ouverts au monde, curieux et attentifs aux échanges, porteurs de surprises, ils inventent avec Lo Griyo l'une des aventures musicales les plus atypiques et prometteuses de la  scène réunionnaise. Découverte du Printemps de Bourges en 2009, le trio vient de sortir son premier album à La Réunion, «Yé Mama».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.