Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Une nouvelle agence ANAPEC à l'Université Hassan II de Casablanca    Compensation: La charge décroche de 12%    La CGEM propose la création d'un "Label santé"    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Covid-19-Cas suspects: des centres de santé dans les quartiers    Migration illégale: Interpellations à Tan-Tan    Transformation digitale : la CDG passe à la vitesse supérieure    Covid-19 : Pourquoi le vaccin russe a déclenché autant d'animosité en Occident ?    Ciments Modernes étend son voile en Cote d'Ivoire avec une nouvelle cimenterie    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Un camion dérape, le chauffeur légèrement blessé    Situation épidémiologique au Maroc : Les indicateurs s'affolent !    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La reconversion du port de Tanger sur la bonne voie | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 26 - 03 - 2012

A fin février 2012, le nouveau port de plaisance a vu ses travaux de construction achevées à hauteur de 50%. Lancé en mai 2011 pour prendre fin en juillet 2013, ce projet d'envergure ambitionne de doter la ville du détroit de la plus grande Marina de sa région, avec une capacité de 1 610 anneaux à l'horizon 2016. Il prétend même concurrencer les destinations phares du tourisme de croisière et de plaisance à l'échelle méditerranéenne, s'accaparant plus de 90% du marché mondial.
Une activité croisière prometteuse
A elle seule, l'activité croisière promet monts et merveilles puisque la région méditerranéenne cumule un déficit évalué à 15 000 paquebots. Et la Société d'aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger (SAPT) parle, dans son étude de faisabilité, d'une opportunité car elle prévoit un volume de flux de transit par le détroit estimé à 60 000 bateaux par an. « Le Projet offrira des infrastructures importantes dédiées à l'accueil des plus grands paquebots de croisières au monde. Trois postes à quai seront dédiés à cette activité, dont le plus grand sera d'une longueur de 360 mètres. Le trafic visé est de 300 000 croisiéristes, en 2016, et de 750 000 en 2020 », est-il souligné. Cet afflux signifiant reste cependant conditionné par la mise à niveau du transport touristique. Une amélioration aussi bien au niveau « quantitatif que qualitatif » est très sollicitée. Sur ce chapitre, Hassan Mzerma, directeur des études de la SAPT, nous explique que c'est le volet quantitatif qui pose surtout problème. Et d'ajouter : « Nous sommes entrés en contact avec le centre régional du tourisme et les opérateurs locaux pour la réalisation d'une étude de développement d'une offre régionale pour la croisière ». L'état d'avancement de la zone portière laisse dégager également la réalisation de 15% de la première tranche de la reconversion du port de pêche actuel en marina. Entamés en juillet 2011, les travaux devraient s'achever au mois de juillet 2013.
Etoffer l'offre touristique
S'agissant du nouveau port de pêche, la SAPT assure que les travaux entamés en décembre 2011 ont avancé de 15% à fin février 2012. Un temps record puisque la date limite de livraison est fixée à mars 2015. La reconversion de la zone portuaire envisage d'étoffer l'offre touristique de Tanger. Le renforcement de son positionnement touristique prévoit d'augmenter la capacité hôtelière actuelle de la ville de 20%, avec la création de trois hôtels (4 et 5 étoiles) et un complexe résidentiel d'appart-hôtel. Un appel à manifestation d'Intérêt pour la sélection des gestionnaires des unités hôtelières sera lancé au mois de mai, nous confie Mzerma. S'étalant sur une surface globale d'environ 84 hectares de terre-plein, le projet vise à renforcer aussi le positionnement culturel de la cité internationale. Un Palais des congrès d'une capacité de 1 500 places Selon la SAPT, le projet prévoit la réalisation d'un multiplexe cinématographique d'une superficie de
7 000 m2, d'un musée de
15 000 m2 et d'un Palais des congrès d'une capacité de 1 500 places. Différents espaces publics, s'étendant sur 30 hectares, sont prévus. Quatre places et un parc sont programmés et offriront de belles plates-formes à des manifestations culturelles d'envergure, est-il précisé. A noter enfin que le coût global du projet est de 6,2 milliards de dirhams. Le tour de table de la SAPT comprend l'Etat, le Fonds Hassan II, l'Agence pour le développement et la promotion des provinces et préfectures du nord (APDN) et l'Agence nationale des ports (ANP). S'agissant de la part de chacune des parties, Mzerma nous a précisé qu'il est interdit de communiquer sur ce chapitre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.