Malgré des imperfections, les OPCI restent attractifs    Orage    CFCIM: Les enjeux d'une élection atypique    Brèves Internationales    Réforme des retraites en France: Le bras de fer continue    Algérie: Des élections sous haute tension    Généralisation du préscolaire: Comment éviter le scénario du simple «gardiennage» d'enfants?    Brèves    L'Espagne salue la position du Maroc dans la lutte contre le terrorisme    La prison Moul El Bergui fait une mise au point et dément les rumeurs de viols    Mohamed Amkraz appelle à une réglementation permettant d'encadrer les nouveaux modèles d'emploi    Energie électrique : La BAD accorde un financement de 245 M€ au Maroc    Mango revient en force au Maroc    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Paris accueille le 4e Forum parlementaire franco-marocain    Qui sont les cinq candidats à la présidentielle en Algérie ?    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Rien ne va plus pour l'ovalie nationale    Energie: Le modèle marocain expliqué à Madrid    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Le Lesotho suspend toutes les décisions et déclarations antérieures relatives au Sahara et à la pseudo-RASD    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Le rêve s'éveille par le pinceau d'Abdellah Elatrach    Journées théâtrales de Carthage : «Un autre ciel» en lice pour le Tanit d'Or    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Camp payant de l'Espayonl Barcelone pour enfants au Maroc    OCK-WAC et Raja-MAT ce mercredi    Benmoussa dévoile sa méthodologie et son agenda    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Agadir: Une cérémonie voluptueuse!    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    Euro-2020 : La Suisse et l'Allemagne en match préparatoire en mai    Finlande: Sanna Marin, 34 ans, nouvelle cheffe du gouvernement…    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    Impeachment, quel impeachment? Trump retrouve des couleurs    Johnson brandit le risque de « paralysie » du Brexit en cas de défaite jeudi    Le Lesotho fait évoluer sa position sur le Sahara    Congrès international de l'arganier : De nouvelles orientations prometteuses pour l'arganier    Le ministre Bill Barr, bouclier de Trump et fer de lance conservateur    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    Un musée privé de musique voit le jour à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hold-up parfait à Berkane : A qui profite le crime ?
Publié dans Libération le 05 - 03 - 2019


Ph: rajacasablanca-facebook officiel
Le match ayant opposé, dimanche au stade municipal de Berkane et comptant pour la 4ème journée du groupe A de la Coupe de la Confédération CAF, la RSB au Raja s'est soldé par un nul blanc.
Une confrontation où la vedette a été ravie par le referee camerounais Antoine Max Depadoux qui a fait voir de toutes les couleurs aux Verts. En tout cas, il a réussi, sans aucune gêne, à dérouler un arbitrage maison à l'extrême que le Raja a payé cher.
Fermer les yeux sur trois penalties des plus clairs et sur un but des plus valables, seul un sacré homme en noir culotté peut le faire, ce qui laisse nourrir un grand doute sur l'impartialité de Depadoux, «du tout avec le Raja». D'ailleurs, le coach du club casablancais Patrice Carteron a qualifié son arbitrage de «suspect», au moment où l'attaquant des Verts, Mohcine Iajour, a fait savoir dans une déclaration à la presse que l'arbitre disait aux joueurs berkanis «de ne pas commettre de fautes à l'intérieur de la surface de réparation». Le défenseur Omar Boutayeb n'a pas été en reste, en tonnant que «l'arbitre a fait ce qu'il avait à faire».
Arbitrage scandaleux pour ne pas dire que la RSB a volé le point du match nul. La réaction du comité du Raja n'a pas tardé à suivre, en adressant un communiqué à la FRMF et à la CAF pour obtenir réparation. Rejouer le match, ce n'est pas possible mais la protestation des Verts pourra leur épargner d'éventuelles autres misères et injustices lors des deux dernières sorties.
Bref, un match nul qui n'arrange pas le Raja mais qui ne compromet pas outre mesure ses chances de qualification au prochain tour, même si le club ferme la marche avec 3 points alors que l'équipe de Berkane est leader avec 8 unités au compteur.
Dans l'autre match de ce groupe disputé au stade Marien Ngouabi à Owando, le HUSA a été défait par l'Association sportive d'Otoho d'Oyo du Congo sur la courte marque de 1 à 0, but d'Arci Biassadila Mouanga à la 70ème minute de jeu.
Il s'agit de la deuxième défaite du Hassania lors de cette phase de poules, troquant ainsi sa place de dauphin contre une troisième (4 pts) au profit de son adversaire du jour (5 pts), ce qui augure d'une suite de compétition crânement disputée.
A ce propos et pour le compte de la 5ème manche prévue dimanche prochain, le Raja accueillera, au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, le HUSA, match qui sera sifflé par un trio d'arbitrage tunisien conduit par Youssef Essrayri, secondé par Yamen Melloulchi et Khalil Hassani.
Quant à la rencontre devant mettre aux prises, à Berkane, la RSB avec l'AS Otoho d'Oyo, la CAF a désigné le Botswanais Joshua Bondo comme juge de centre, assisté par Arsénio Chadreque Marengula du Mozambique et Souru Phatsoane du Lesotho.
Pour ce qui est de la 6ème et ultime journée, programmée le 17 de ce mois, le HUSA recevra la RSB et le Raja se déplacera au Congo pour donner la réplique à Otoho d'Oyo, sachant que les deux premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale, tour qui se jouera en aller et retour en avril prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.