Edito : Tout va bien !    Médecine : Drôles de carabins !    Chasse et pêche, le Maroc en force en Sologne    Jésus, une grande figure biblique du Coran/Episode 25 La naissance, le développement du christianisme, du vivant de Jésus et après sa mort    Musiques sacrées du monde: Concert «engagé» de Marcel Khalifa    Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre    Essaouira accueille les états généraux des entreprises citoyennes    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    Le Onze national à pied d'œuvre au Caire    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Bulletin de la CAN    Comité des 24 des Nations unies    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Bouillon de culture    Dormir devant la télévision fait grossir    Divers    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …    OPV Maroc Telecom : Une vague bienvenue de liquidités pour la Bourse de Casablanca    Les œuvres de Linda Bougherara à Dar Moulay Ali à Marrakech    «Valeurs humaines », exposition de Soly Cissé à la Galerie 38 de Casablanca    Jossour se produira à l'IF de Marrakech    Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption    Maroc/FADES : Signature de deux accords de financement    Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    CAN-2019. Les pays qui y participent pour la première fois    Trump lance sa campagne pour 2020 sur un air de 2016    un groupe marocain compte racheter le club français FC Sochaux    Succession de May : Boris Johnson en position de force    En pleine tension avec l'Iran, Trump contraint de changer de ministre de la Défense    OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib    L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025    Femmes, l'éternel défi    Doukkali : Le Maroc soigne les immigrés, en situation régulière ou pas    CAN-2019 : Arrivée des Lions de l'Atlas en Egypte    Championnat du monde de Muay Thai, le 22 juin à Marrakech    Sahara : Hilale «corrige» un responsable algérien    Réguler le Net, un impératif    Francophonie parlementaire: El Malki donne le la    Mise en place des mesures d'accompagnement pour faciliter le déplacement et le séjour des supporters du Onze national    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment les céréales complètes protègent des maladies
Publié dans Libération le 18 - 05 - 2019

Des chercheurs ont découvert l'une des raisons pour laquelle la consommation de grains entiers est bonne pour la santé. Et cela a un lien avec la production dans l'intestin de l'« hormone du bonheur », la sérotonine.
Bien que les mécanismes en jeu ne soient pas encore bien compris, des études ont déjà montré que manger régulièrement des céréales complètes permettrait de diminuer les risques de maladies chroniques comme le diabète de type 2 ou les maladies cardiovasculaires, ainsi que le risque de cancer. Des chercheurs de l'Université de la Finlande orientale et du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) pensent avoir fait un pas dans la compréhension des bienfaits des grains entiers. Dans une nouvelle étude, publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition le 26 avril, ils expliquent comment les céréales complètes aident à réguler les niveaux de sérotonine dans l'intestin, le deuxième cerveau.
La sérotonine, surnommée « hormone du bonheur », est un neurotransmetteur du cerveau qui aide l'organisme à gérer les humeurs. Lorsqu'elle est produite à des taux équilibrés, principalement dans les intestins, elle empêche de se sentir stressé, anxieux ou déprimé. Ses effets sont en fait opposés à ceux de la dopamine, qui encouragent la prise de risque et enclenchent le système de récompense. La sérotonine est aussi impliquée dans la régulation du cycle circadien ou la mobilité digestive. Son augmentation dans le sang est également associée à des taux de glycémie élevés.
Pour les besoins de l'expérience, les scientifiques ont fait manger à 15 participants six à dix tranches de pain blanc par jour pendant quatre semaines. Les volontaires ont ensuite, pendant le même temps, mangé la même quantité d'un pain de seigle complet. Des échantillons de plasma à jeun ont été prélevés à la fin de chaque période pour être comparés. La consommation de seigle complet a finalement entraîné une baisse significative des concentrations de sérotonine, par rapport à la consommation de pain pauvre en fibres.
Les chercheurs ont aussi testé si l'ajout de céréales complètes dans le régime alimentaire modifiait cette production dans l'intestin chez la souris. Pendant neuf semaines, l'alimentation des rongeurs a été supplémentée avec du son de seigle, du son de blé ou de la farine de cellulose. Finalement, ceux qui consommaient du son de seigle et du son de blé présentaient un taux de sérotonine significativement plus faible dans leur côlon.
« On sait que les grains entiers réduisent le risque de diabète, et sur la base de ces nouveaux résultats, l'effet pourrait au moins en partie être dû à une diminution des taux sanguins de sérotonine », explique la coauteure de l'étude Kati Hanhineva dans un communiqué. Son équipe se penche particulièrement sur l'association de l'hormone avec le cancer colorectal. « Certaines études récentes ont montré que les taux de sérotonine dans le sang étaient plus élevés chez les patients cancéreux que chez les témoins sains », complète Pekka Keski-Rahkonen, du CIRC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.