Distribution automobile : Comicom rafle la carte Mahindra    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    Faits divers    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Artisanat à Fès. 42 MDH pour le développement des compétences    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Israël démolit des maisons palestiniennes près de Jérusalem    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    Accord de pêche. La flotte espagnole est de retour    Dakhla devient une référence nationale    Les prix des produits alimentaires en légère hausse, tirés par les légumes    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    Corée du Nord. Un taux de participation aux votes de 99.98%    Tanger. 20 blessés à cause de l'écroulement d'un manège    La traite humaine nargue la loi 27-14    Mobilisation exceptionnelle pour lutter contre un vaste incendie au Portugal    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    Les atouts touristiques de la région de Dakhla-Oued Eddahab mis en avant à Prague    Bounedjah Le réveil magique de la machine à buts des Fennecs    Les tops et les flops de l'édition égyptienne    Une approche qui n'est pas du goût de tous    C'est parti pour la 6ème édition du Festival Al Haouz    Show haut en couleur de Hamid Bouchnak et Hatim Ammor au Festival international du raï    Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar
Publié dans Libération le 15 - 06 - 2019

Privé de sa star Neymar, le Brésil tentera de redorer son image devant son public en remportant la Copa America, trophée qui le fuit depuis 12 ans, avec une équipe qui mêle cadres expérimentés et jeunes loups mis en orbite pour le Mondial-2022.
Gare à la "Neymardépendance": l'attaquant du Paris SG a marqué à 60 reprises sous le maillot national, ce qui le place à 27 ans au quatrième rang du panthéon des buteurs de la Seleçao, derrière Pelé, Zico et Ronaldo, devant des légendes comme Romario ou Jairzinho.
"Le Brésil perd un grand joueur, mais ça n'empêchera pas le Brésil de faire des grands matches et de remporter la Copa America", a affirmé mercredi en conférence de presse Cafu, double champion du monde en 1994 et 2002.
Avant même que Neymar ne se blesse et qu'il ne soit accusé de viol, le sélectionneur avait décidé de lui retirer le capitanat, en raison de son altercation avec un spectateur à l'issue de la finale de la Coupe de France.
Seul joueur de l'équipe actuelle ayant pris part au titre continental de 2007, Dani Alves, 36 ans, a hérité du brassard.
Lors de ce sacre, au Venezuela, il était remplaçant, mais était entré en jeu pour parachever le succès retentissant en finale contre l'Argentine (3-0) d'une frappe sèche du droit.
Depuis, la Seleçao a enchaîné les désillusions, avec deux éliminations en quarts de finale de Coupe du monde (2010 et 2018) et surtout la raclée historique 7-1 face à l'Allemagne en demi-finale de "son" Mondial en 2014.
En Copa America, le bilan des Brésiliens est tout simplement indigne de leur rang de quintuples champions du monde: battus deux fois de suite aux tirs aux buts par le Paraguay (2011 et 2015), ils sont sortis au premier tour lors de l'édition du Centenaire, en 2016.
"Je ne veux pas dire que le Brésil a l'obligation de gagner, mais il faut donner une réponse aux supporters. Gagner la Copa America à domicile est le strict minimum", affirme Ledio Carmona, commentateur de la chaîne Sportv.
Pour éviter une nouvelle déconvenue à domicile, Tite a fait appel à des joueurs d'expérience pour encadrer les jeunes pousses.
La nécessité de résultat immédiat semble avoir primé sur la construction à long terme: même si Dani Alves dit rêver de jouer le Mondial-2022 à 39 ans, les chances de voir Thiago Silva, Miranda et Fernandinho (tous âgés de 34 ans aujourd'hui) fouler les pelouses du Qatar semblent bien minces.
Autre choix discutable: Willian, 30 ans, sur le banc avec Chelsea, pour remplacer Neymar au pied levé, plutôt que Vinicius Junior (18 ans) ou Lucas Moura (26 ans). Des 23 joueurs du groupe brésilien, 14 étaient déjà de la partie lors du Mondial-2018.
Mais la relève est tout de même là, avec Richarlison et David Neres, tous deux âgés de 22 ans et buteurs lors de la démonstration 7-0 face au Honduras, dimanche, lors du dernier match amical de préparation.
Plus que le résultat en soi, qui plus est face à une équipe faible et réduite à dix dès la première période, c'est dans la manière que ce Brésil sans Neymar a séduit les observateurs.
"Sans la dépendance maladive à Neymar, le Brésil a montré un vrai football collectif", a écrit Cosme Rimoli, chroniqueur du site d'informations R7.
Tite lui même avait affirmé plus tôt que "Ney", bien qu'"indispensable" en raison son immense talent, n'était pas "irremplaçable".
Pour occuper l'aile gauche de la Seleçao à Sao Paulo, lors du match d'ouverture de la Copa America, contre la Bolivie, David Neres tient la corde, même si Everton, 23 ans, attaquant prometteur de Gremio, a lui aussi montré de bonnes choses en amical.
Autre fier représentant de la jeune garde, Richarlison, joueur complet qui peut aussi bien occuper le flanc droit qu'évoluer en tant qu'avant-centre.
Il a brillé lors du match amical contre le Qatar (3-0), lors duquel Neymar s'est blessé à la cheville le 5 juin, et a aussi marqué dimanche contre le Honduras.
"C'est important pour moi de jouer ma première Copa America, mais je crois que je suis déjà assez mûr parce que je suis parti tôt jouer en Europe", a expliqué l'attaquant, qui a quitté Fluminense à 20 ans pour rejoindre Watford, puis Everton la saison dernière.
"On essaie toujours d'apprendre avec les joueurs plus expérimentés, comme Thiago Silva, qui nous aide beaucoup pour le positionnement", résume-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.