Un attaquant marocain débarque au Club Africain    Séance sans relief    Sécurité sanitaire: Des milliers d'opérations de contrôle… et après?    Accès à l'information: Le CNDH prépare l'échéance de mars 2020    Cigarette électronique: Une fiscalité incomplète    Coronavirus : Contrôle sanitaire aux frontières    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    Manifestations à Gaza contre le plan de paix américain    Insolite : Facturer la question idiote    Les officiels sur place à Laâyoune pour la CAN de futsal    Qualifications africaines aux JO de Tokyo    Divers sportifs    Le Groupe Addoha veut lancer des projets immobiliers au Ghana    Le port d'Essaouira en pleine restructuration    Une étude controversée sur la viande suscite une dispute entre une université texane et Harvard    Divers    Lancement du dispositif territorial intégré de protection de l'enfance    Protection de l'enfance : Le DTIPE est là pour « renforcer » les programmes existants, dixit El Othmani    A Tokyo, la préparation des JO passe aussi par celle des séismes    Billie Eilish, l'icône pop branchée qui réécrit les règles de la célébrité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Abdellah Ouzitane : Il faut favoriser les recherches portant sur l'universalisme des valeurs et le pluralisme des cultures    Casablanca : Arrestation d'un individu impliqué dans une agression à l'arme blanche    Pour la FIFA, «L'Afrique entre en piste pour rejoindre l'élite»    Une série de revalorisations pour les retraités de CDG Prévoyance    Hausse significative du trafic aérien à l'aéroport de Dakhla    Coronavirus : Le ministère de la santé appelle à la vigilance    Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition    Dans sa galerie à Rabat : La Banque populaire expose les «Parcours croisés» de Moa et Kim Bennani    Le PPS au parlement    La Mauritanie à l'honneur    Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça    Angola: Le scandale Isabel dos Santos…    Algérie : le crash d'un avion militaire fait deux morts    Le Mexique refoule 2.300 Honduriens entrés avec une caravane humaine    Brexit: Ce qui va changer au 1er février    Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne    Bruno Le Maire attendu au Maroc le 31 janvier    Le Roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains dans la région de Wuhan    Benchamach recadre sévèrement Ouahbi pour son parallèle douteux entre le référentiel du PJD et la Commanderie des croyants    Relance du crédit aux entreprises : les nouvelles mesures de BAM    LDC Afrique-Coupe de la CAF: Le programme de la dernière journée    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Les bergers afghans menacés par la sécheresse due au changement climatique    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Edito : Triste déballage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne
Publié dans Libération le 10 - 12 - 2019

Sur un nuage depuis un mois, Marseille a renversé Bordeaux (3-1), un concurrent direct pour le podium de la Ligue 1, occupé dimanche après la 17e journée par le leader Paris SG devant l'OM puis Lille.
Mené à la pause, l'OM a redressé la situation en seconde période pour signer une sixième victoire consécutive en Championnat, sa meilleure série depuis août-octobre 2014 d'après le statisticien Opta.
A deux journées de la trêve hivernale, l'équipe de l'omniprésent Dimitri Payet a repoussé Lille à six longueurs. L'écart avec Bordeaux, concurrent direct pour les places qualificatives à la Ligue des champions, est désormais de huit points.
Plus anecdotique, l'OM a empêché son ennemi parisien d'obtenir dès dimanche soir le titre honorifique de "champion d'automne". Ce dernier ne devrait toutefois pas échapper longtemps au PSG, en tête de la L1 avec cinq unités d'avance et un match en retard.
Avant cette bouillante affiche au Vélodrome, Saint-Etienne avait trébuché à Reims (3-1) et manqué l'occasion de rejoindre les avant-postes, à l'inverse de Nantes revenu à la 6e place après sa courte victoire contre Dijon (1-0).
Le choc entre Marseille et Bordeaux a tenu toutes ses promesses dans un stade Vélodrome bouillant, théâtre d'une rencontre très disputée entre deux rivaux historiques du Championnat.
Mené sur un coup de canon du "titi" Yacine Adli (31e), Bordelais formé au PSG, l'OM a remis les pendules à l'heure sur une tête de Jordan Amavi, l'ancien pestiféré du Vélodrome qui a repris un corner de Dimitri Payet (48e), intenable une nouvelle fois.
Privé de son avant-centre Dario Benedetto, victime d'une contracture à une cuisse, l'équipe d'André Villas-Boas a ensuite fait la différence par Morgan Sanson (60e) et Nemanja Radonjic (90e+2), dont la frappe a été contrée par Aurélien Tchouaméni.
C'est un coup d'arrêt pour Bordeaux qui restait sur une série de six matches sans défaite toutes compétitions confondues (4 victoires et 2 nuls), avec pour finir un carton contre Nîmes (6-0) en milieu de semaine.
Les Girondins comptent désormais un point de moins que Rennes, autant que Nantes et un de plus que Lyon et Saint-Etienne. Viennent ensuite Reims, Montpellier, Monaco et Angers, à égalité dans ce classement ultra resserré.
A près de la moitié du championnat, seulement quatre points séparent le quatrième Rennes (27 pts) du treizième Nice (23 pts)!
Dans ce contexte, la mauvaise affaire du week-end revient à Saint-Etienne, refroidi à Auguste-Delaune.
Plus entreprenants, les Rémois ont marqué sur leur seul tir cadré en première période, d'un joli retourné acrobatique de Rémi Oudin (10e). Romain Hamouma a égalisé (59e) sept minutes après son entrée en jeu. Mais Boulaye Dia (68e) et Moussa Doumbia (90e+2) ont remis Reims devant.
Il s'agit de la seconde défaite de l'ère Claude Puel, arrivé début octobre dans le Forez. Et dimanche prochain, son équipe reçoit le leader Paris SG à Geoffroy-Guichard...
"On a manqué de ressources physiques en deuxième période pour maintenir l'emprise qu'on avait grâce au but. C'est dommage, on était bien revenu mais sur la totalité, Reims mérite sa victoire", a résumé l'entraîneur.
Les Rémois ont renoué avec une victoire qui les fuyait depuis le 19 octobre (1-0 contre Montpellier). Les voilà de retour dans la première moitié du classement, avec un match en retard à disputer le 15 janvier à Amiens.
L'équipe de David Guion a montré une nouvelle fois qu'elle était capable de faire tomber un "gros" du championnat. Depuis le début de saison, les Rémois ont gagné à Marseille, Paris et Rennes, tout en battant Lille à domicile.
De son côté, Nantes s'est offert une victoire tardive contre Dijon (1-0), un mal classé qui ne compte qu'un point d'avance sur Metz, en position de barragiste.
La domination des joueurs de Christian Gourcuff a fini par payer sur un tir du gauche de Ludovic Blas (73e), auteur d'un joli relais avec Simon.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.