Le sport et le fair-play peuvent jouer un rôle de rapprochement des peuples (Youssef Amrani)    En images, voici l'aide humanitaire envoyée aux Palestiniens sur Très Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI    L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    Ligue des Champions de la CAF-Total 2020/2021 : Le Maroc abrite la finale le 17 juillet (CAF)    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Maroc/Covid-19: Six décès et 112 nouveaux cas en 24 heures    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le monde du skate célèbre sa diversité dans le sillage de Black Lives Matter
Publié dans Libération le 12 - 02 - 2021

Qu'ils sortent d'un marchand de tacos ou d'un bar, les rares fêtards du centre de Houston ne prêtent pas attention aux figures de skate qu'exécutent ce jourlà Jerahn Thomas et ses copains. Bonnet vissé sur la tête, le jeune homme noir de 25 ans jubile pourtant: "C'est une véritable page d'histoire que nous vivons depuis quelques mois". Il parle d'une des dernières couvertures du magazine de référence de son sport, Thrasher. Trente-deux skateurs américains aux origines afro-américaines partagent la Une et la dernière page du numéro de septembre 2020. Aucun titre n'accompagne cette mosaïque de portraits. Ces photos suffisent à faire passer un message: le monde du skate doit mettre en avant ses couleurs. "Le mouvement Black Lives Matter (BLM) a mis en lumière l'importance des skateurs de couleur", se félicite Neftalie Williams, chercheur à l'Université de Californie du Sud (USC). "Ils ont pourtant toujours été présents et méritaient leur mise en avant depuis longtemps".
Le sport pourrait ainsi enfin se départir de son cliché de hobby pour ados blancs des banlieues des classes moyennes et supérieures qui lui colle à la planche. Jerahn Thomas a souffert de cette image injustifiée. "J'ai entendu mille fois de la part de personnes n'ayant jamais mis les pieds dans un skatepark qu'il s'agissait d'une activité pour Blancs". Dans l'espoir de se faire repérer par une marque du milieu, dans la nuit de la plus grande ville du sud des Etats-Unis, il filme les figures de son ami Jordan Miles. De belles dreadlocks sur les épaules, ce dernier abonde dans son sens, entre deux sauts sur un tremplin improvisé: "Les personnes issues de ma communauté m'ont souvent dit de faire plutôt du basket-ball", un sport associé aux Noirs. Devenu designer, l'ancien champion afro-américain Alphonzo Rawls (qui a été en couverture de Thrasher dès 1992) a pris part au combat en commercialisant une board où figurent des dizaines de noms de skateurs noirs qui l'ont influencé. Au milieu, en caractères rouges, le mot "merci". En novembre, c'est au tour du magazine britannique Skateism de se consacrer à l'histoire de neuf skateurs de couleur à travers le monde, de l'Afrique du Sud au Brésil.
"Après avoir vu ce quis'est passé cette année avec le mouvement BLM, nous avions le sentiment qu'il nousfallait faire quelque chose", explique l'éditorial du journal. Lui-même noir et ancien skateur, le doctorant Neftalie Williams a revêtu les habits de rédacteur en chef invité pour ce numéro. Il prépare un livre issu de sa thèse "sur l'histoire desskateurs noirs et marrons[terme utilisé aux Etats-Unis pour désigner les personnes d'origines sud-américaines, NDLR] dans le sport d'élite américain". Avant ses recherches, les publications académiques n'évoquaient aucun "skateur de couleur",regrettet-il. "Il manquait l'histoire de ces personnes qui ont contribué à amener la culture du skateboard aux Jeux olympiques et à en faire le phénomène populaire d'ampleur qu'il est devenu. C'était désespérant". Pourtant, le monde de la planche à roulettes a toujours été un véritable melting-pot. Dans un parc à skate de Houston, le talentueux Dallis Thompson, 33 ans, se souvient de ses premiers "slides" sur des rampes, à Long Beach, près de Los Angeles, entouré de "personnes de toutes origines: hispaniques, asiatiques, indiennes...". L'Afro-Américain, qui vit de petits boulots depuis toujours, ne voit aucune révolution dans la Une de Thrasher: "Il y a tellement de personnes qui ne sont pas valorisées à leur juste valeur dans notre domaine... Pourquoi se focaliser sur 32 d'entre elles à cause de leur couleur ?" Co-auteur d'une étude (Beyond the Board: Findings from the Field) qui prend en compte l'ethnie, l'origine culturelle ou le sexe des skateurs, Neftalie Williams est convaincu que ces marques d'identité sont à prendre en considération, même si ces groupes hétérogènes se sentent unis, "marginaux et minoritaires parce que skateurs". Pour beaucoup, trouver un skate-park permet de quitter leur quartier populaire. "Là où j'ai grandi, c'était facile de mal tourner. Le skateboard m'a évité cela et m'a aidé à garder le droit chemin. C'est une des raisons pour lesquelles j'aime skater. Ça m'a tenu à l'écart d'endroits sombres", conclut Dallis Thompson.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.