La démocratie locale…reportée    Un fidèle en amitié et en militantisme    Tourisme: Ebranlés par la crise, les professionnels dans l'expectative    Mendyl, direction Bordeaux?    Moto GP: le Grand Prix du Japon annulé    Ronaldo: «Messi est bien sûr le numéro 1»!    Le grand défi!    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Fès-Meknès : amphithéâtres et salles couvertes pour les épreuves du baccalauréat    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    L'insécurité juridique extrinsèque au droit du travail    La crise sanitaire; une opportunité ?    L'illustration du nombrelisme européen: allons nous vers l'explosion?    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Modeste grandeur    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    La Hongrie tord le cou à la propagande du Polisario    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Marie-Hélène El Youssoufi adresse un message de condoléances au Souverain    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Khalid Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Précipitations fatales
Publié dans Libération le 24 - 11 - 2014

Des morts, des pannes de courant, des routes coupées et des ponts effondrés. Tel est le résultat du nouvel épisode de fortes pluies qui a touché le pays depuis vendredi. De violents orages, accompagnés de fortes précipitations ont, en effet, frappé différentes régions du Maroc ce week-end causant des dégâts importants.
C'est le cas à la région Marrakech-Tensift-Al Haouz qui a enregistré l'effondrement de 30 maisons mitoyennes de l'oued Bourouhat sises dans la commune de Oulad Hassoun et l'isolement de plusieurs douars à cause des inondations. Les bourgades avoisinant les oueds de Zatt, Ourika et Aghamat n'ont pas été épargnées. Plusieurs maisons et ponts y ont été emportés par les crues. Un jeune homme de 26 ans a même trouvé la mort dans la province de Chichaoua suite à l'effondrement du toit de sa maison.
La population de Tinghir n'a pas été mieux lotie. Les fortes pluies ont causé des inondations provoquant l'isolement de plusieurs douars et des dégâts importants dans le secteur agricole. Ces mêmes inondations ont emporté sur leur passage un enfant de 12 ans à Ait Hani ainsi que plusieurs voitures et des camions dont les conducteurs et les passagers sont portés disparus.
A quelques kilomètres au Sud, et précisément à Tizi n'Tichka, plusieurs passagers se sont trouvés bloqués dans ce col culminant à plus de 2.200 mètres d'altitude après l'effondrement de deux ponts à cause des pluies torrentielles qui se sont abattues sur cette route reliant Marrakech à Ouarzazate.
A Souss-Massa-Draâ, le village de Taliouine, connu pour sa production de safran, a été également victime de ces intempéries. En fait, son nouveau pont qui a coûté 19 millions de DH s'est effondré quatre mois seulement après sa mise en fonction.
Au Sud, les trombes de pluie les plus importantes ont touché Guelmim, Tan Tan et Laâyoune coupant la route nationale n° 1 par une coulée de boue et faisant pluiseurs victimes. Ce fut le cas dans la ville de Guelmim qui a déploré trois morts et douze portés disparus suite aux crues de l'Oued Tamsourt, à 6 km de la ville de Bouizakarne. Selon les autorités locales, les corps de trois personnes ont été repêchés samedi alors que les recherches des personnes disparues se poursuivent encore.
La ville a également enregistré l'effondrement de plusieurs maisons et des coupures d'électricité plongeant plusieurs quartiers de la ville dans l'obscurité totale pendant plusieurs heures.
Une situation qui ressemble trop à celle endurée par les villes de Laâyoune et Tan Tan dont certains quartiers ont été carrément coupés du reste du monde.
Pour sa part, la ville de Dakhla a enregistré de violentes tempêtes faisant deux blessés et causant d'importants dégâts aux embarcations de pêche amarrées dans le port. La même situation s'est produite également à Lassarga, un village de pêche situé à quelques kilomètres de la ville, où deux marins pêcheurs ont été blessés alors qu'ils tentaient de rattraper des barques parties à la dérive.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.