Casablanca en quête d'un air plus frais    Au G20, duel en vue entre Chine et USA, l'Iran en toile de fond    Sénégal : Salif Sané forfait pour le reste du premier tour    La liste des nouveaux ambassadeurs reçus par le roi    Lancement au siège de l'OCDE à Paris du 2e Programme Pays-Maroc    Le mal de maire!    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    L'hégémonie    CAN 2019 : Le programme des rencontres de ce mercredi    L'Europe étouffe sous la canicule, qui va s'intensifier    Facultés de médecine. Une moyenne de 14,4 exigée pour la présélection    De la parole poétique mêlée avec les rythmées électriques    Maroc-Côte d'Ivoire. Déterminés, les Lions d'Atlas croient à la victoire    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    Renault rénove un établissement scolaire dans la région d'Essaouira    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    Les Comores expriment leur "soutien sans réserve" à l'initiative marocaine d'autonomie    Chambre des représentants : Adoption de trois conventions relatives à la ZLECAF et à l'accord de pêche durable Maroc-UE    Un policier à Casablanca accusé de chantage, vol et adultère    Tanger-Med : Avortement d'une tentative de trafic de 270 kg de chira    MRE, loin des clichés    Stratégie de développement: Addou fait le point avec les députés    Déconcentration administrative. El Otmani épinglé par la majorité et l'opposition    31ème édition du festival du théâtre universitaire à Casablanca    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    S'énerver plus pour vivre plus    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement    Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Briefings sur le projet "Gouvernance des ressources hydriques oasiennes" dans la région de Drâa-Tafilalet
Publié dans Libération le 18 - 04 - 2016

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/9324237-14908029.jpg?v=1460895294" alt="Briefings sur le projet "Gouvernance des ressources hydriques oasiennes" dans la région de Drâa-Tafilalet" title="Briefings sur le projet "Gouvernance des ressources hydriques oasiennes" dans la région de Drâa-Tafilalet" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/9324237-14908029.jpg?v=1460895299" alt="Briefings sur le projet "Gouvernance des ressources hydriques oasiennes" dans la région de Drâa-Tafilalet" title="Briefings sur le projet "Gouvernance des ressources hydriques oasiennes" dans la région de Drâa-Tafilalet" /
Dans les oasis du Sud-est du pays, l'eau n'est pas uniquement vitale, elle est aussi une denrée rare. D'où l'importance de toute démarche de rationalisation de sa gestion. L'Association Oasis Ferkla pour l'environnement et le patrimoine (AOFEP) en avait, depuis longtemps, ressenti l'importance d'une telle dynamique. Elle s'est du coup investie dans le projet «Gouvernance des ressources hydriques oasiennes». Pour ce, elle y impliqué différents intervenants : élus, associatifs, paysans, institutionnels, universitaires, étudiants...
Pour rendre compte de ce projet dont la mise en œuvre s'est étendue aux six régions oasiennes du Maroc, à savoir Figuig, Errachidia, Tinghir, Ouarzazate, Zagora et Tata, elle organise du 18 au 22 avril courant à Errachidia et Ouarzazate, deux réunions en faveur des intervenants et des médias.
Selon un communiqué, ces mises au point seront organisées en collaboration notamment avec l'Agence du Bassin Hydraulique Guir-Ziz-Rhéris (ABH-GZR), partenaire du projet, et la délégation de l'Agence du Bassin Hydraulique Souss Massa-Drâa (SMD). D'autres partenaires y seront présents dont ANDZOA, ORMVA, INRA, FSTE, Conseil des Oulémas ... , en plus des associations des provinces oasiennes ciblées par le projet.
Selon l'agenda de ce rendez-vous, le premier briefing aura lieu les 18 et 19 avril 2016 à Errachidia et aura pour thématique «La problématique des puits et forages illicites : apport du projet de loi 36-15 sur l'eau et contrat de nappe», alors que le deuxième sera tenu les 21 et 22 avril 2016 à Ouarzazate et traitera de «La situation des ressources hydriques et besoins en eau au niveau des bassins de Maider, haut Drâa et moyen Drâa».
L'objectif de ces rencontres, ajoute la même source, est d'associer les médias dans les plaidoyers pour l'environnement en général et la question de l'eau en particulier, notamment dans des zones connues pour leur faible pluviométrie, durant l'année. La nécessité pour les médias de mettre l'accent sur les efforts déployés dans cette région pour la préservation et la rationalisation de l'eau reste incontournable afin de leur faire prendre conscience de son impact réel.
Ces initiatives s'inscrivent dans le cadre du projet PACO3 (Programme d'actions concertées des oasis 2013-2016), porté par l'Association Oasis Ferkla pour l'environnement et le patrimoine (AOFEP) en tant que point focal au Maroc du Réseau associatif de développement durable des oasis (RADDO), l'association qui mène depuis janvier 2015 un projet financé par l'Union européenne : UE-ONG de renforcement de la gouvernance environnementale par le développement de la capacité des ONG, en partenariat avec le Programme de microfinancements du FEM (Fonds pour l'environnement mondial) - PNUD Maroc.
Le projet vise à renforcer les capacités de la société civile oasienne en matière de gestion et de mise en œuvre des projets et programmes environnementaux, d'accès et utilisation de l'information, des connaissances environnementales et d'accompagnement et influence des politiques ainsi que des lois inhérentes au secteur de l'eau.
Par ailleurs, une attention particulière est accordée à l'évaluation et l'amendement de la loi n°10-95 sur l'eau. L'objectif est d'évaluer l'impact et l'adéquation avec la spécificité oasienne, promouvoir l'implication et la participation de la société civile des oasis dans la planification et la gestion des ressources hydriques, et formuler des recommandations en faveur de la prise en considération de la spécificité oasienne.
Depuis janvier 2015, plusieurs actions ont été réalisées avec l'implication de plus de 250 acteurs oasiens d'horizons divers : les associations de développement local et celles des usagers de l'eau agricole comme étant le principal public ciblé par le projet, les coopératives, les groupements d'intérêt économique, les administrations en charge et/ou concernées par la gestion de l'eau, les institutions de recherche, les universités, les entrepreneurs, les chercheurs, les étudiants et les médias.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.