2è sommet marocain du pétrole et du gaz à Marrakech    Un mirage F-1 des FAR s'écrase en mission d'entraînement près de Taounat    RDC: Le Washington Post décortique les contradictions de la présidentielle    Le Raja de Casablanca bat l'Africain Stars de la Namibie    Etat des lieux : Le sexisme fait des ravages en France    Le renouvellement des élites doit toucher tous les domaines    Point de vue : Naissance du label «Morocco L'ghedd»    Shutdown: Trump attaque les démocrates qui refusent son offre de sortie de crise    Le pape invite les jeunes à prier en ligne avec l'application "Click to Pray"    Akhannouch met en avant le potentiel de la numérisation de l'agriculture marocaine    Coupe de la CAF : 3 clubs marocains dans un seul groupe !    Facturation électronique, aucune obligation en absence de l'ICE    Après Abidjan, le Festival "Afrique du Rire" fait escale à Marrakech    Youcef Drissi Anticonformiste, rebelle et décalé !    Rallier Auxerre à Bzou, le défi d'Abderrazak El Badaoui    Un symposium sur le management sportif à Agadir    Amzazi rencontre l'ambassadeur anglais    Sous le signe de l'excellence et de la diversité    Attaque israélienne à Damas : 4 soldats syriens morts    Pêche côtière et artisanale: Stagnation des débarquements en 2018    «France football»: Zyech 2e meilleur joueur maghrébin de l'année    Hamid Douieb : un retour aux racines…    Vidéo – Les images de la « super Lune » de sang    Classement «Times Higher Education» : L'Université Mohammed V en tête des universités marocaines    Brexit: Theresa May de retour dans l'arène du Parlement pour présenter son « plan B »    Londres ouvre la procédure pour les Européens souhaitant rester après le Brexit    Encadrement de proximité : L'ONCA lance «la contractualisation du Conseil agricole privé agréé»    Interview with Mr Adil Douiri, founder of Mutandis, following the company's very successful IPO    Edito : Partenaire fiable et utile    Casablanca : Un policier contraint d'utiliser son arme pour neutraliser un dangereux récidiviste    Un registre national des services médiatiques voit le jour    Daniel Salaverry : Les relations entre Rabat et Lima évoluent de manière constante    Lancement de la formation pour le programme Jeunes marocains ambassadeurs aux Nations unies    Divers    Rkia Derham reçue en audience par le Premier ministre indien    Sit-in à Rabbouni réclamant la traduction en justice des assassins de Omar Ould Anay    Tabac et alcool assurément dangereux    Il faut mettre fin à la stigmatisation des troubles mentaux    Liga : Le Real double Séville    Racisme : L'appel de Koulibaly rejeté    Le DHJ se renforce à 0 dirham    Habib El Malki a représenté S.M le Roi à la cérémonie d'investiture du nouveau président de Madagascar    Stefan Löfven, du soudeur syndicaliste au "socialo de droite"    La "success story" du groupe OCP sous les feux de la rampe à Dakar    La musique classique arabe s'invite en Chine    «Il est important de laisser des écrits lorsque l'on dépose des projets»    SM le Roi Mohammed VI reçoit Mme Federica Mogherini    «Il faut récupérer tout ce qui est consommé à travers le monde»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ibtissam Bouharat "100% derrière les Lions"
Publié dans Lions De l'Atlas le 22 - 05 - 2011

Entretien avec la jeune internationale Marocaine, Ibtissam Bouharat, l'agréable révélation depuis la dernière sortie des lionnes de l'atlas face à la sélection Tunisienne. La première apparition de Bouharat avec la sélection féminine fut une réussite à titre personnel. Rencontre avec cette lionne à l'occasion d'un tournoi des jeunes organisé dans le cadre d'une journée contre le racisme organisée par le ministre Emir Kir.
Lionsdelatlas.ma : Un petit mot sur Ibtissam Bouharat, son parcours et son futur footballistique
Ibtissam Bouharat : Je m'appelle Ibtissam Bouharat, joueuse de football féminin ici en Belgique. J'ai commencé ma formation à Anderlecht, ensuite j'ai rejoint Malines, puis Haacht. Cette saison, j'ai joué avec Westerlo et je viens de signer un contrat avec le Lierse pour la saison prochaine en espérant que ce sera mieux la bas.
Lionsdelatlas.ma : Quel est ton statut de joueuse ?
Ibtissam Bouharat : Professionnelle, à savoir le statut le plus haut pour le football féminin en Belgique.
Lionsdelatlas.ma : Récemment, tu as pris la décision de défendre les couleurs du Maroc, ce choix est définitif et donc la motivation devait être grande ?
Ibtissam Bouharat : Oui bien sûr que c'était un choix définitif surtout que j'ai joué deux matchs officiels contre la Tunisie. C'était un choix définitif puis que c'était un choix de cœur. C'est le Maroc que je représente et c'est le Maroc que je représenterai jusqu'à la fin de ma carrière.
Lionsdelatlas.ma : Qu'est ce qui a justifié ce choix alors que tu avais potentiellement la possibilité de représenter la Belgique ?
Ibtissam Bouharat : Jouer pour la sélection Marocaine est différent, pour moi, le choix du Maroc est un choix du cœur même si la Belgique avait beaucoup de choses à m'offrir en terme de carrière sportive.
Lionsdelatlas.ma : Que gardes-tu de ta première expérience internationale avec les lionnes de l'atlas ?
Ibtissam Bouharat : C'était une très bonne expérience pour moi, une première aussi sur les terres Africaines. Notre élimination démontre qu'il y a encore beaucoup de travail à faire mais on ne va pas baisser les bras pour autant. Il y a du potentiel et de belles choses à faire avec cette sélection féminine. Il faut juste lui consacrer plus de temps et de moyens. Je suis prête à travailler pour cette équipe et tout mettre en œuvre pour qu'on forme une bonne équipe.
Lionsdelatlas.ma : A propos de l'équipe nationale, comment juges-tu cette équipe actuelle incapable d'accrocher le wagon au niveau Africain ?
Ibtissam Bouharat : Effectivement, pour moi, c'était un peu difficile de m'imposer dans le style de jeu pratiqué surtout que l'un de mes points fort est la vision de jeu et faire tourner l'équipe. Je n'ai pas pu exploiter toutes mes qualités par rapport à celles de mes coéquipières. Il va falloir que je m'adapte.
Lionsdelatlas.ma : Un petit mot sur les Lions de l'atlas, est-ce que tu es aussi une fan de la sélection nationale ?
Ibtissam Bouharat : Oui, bien sûre, je suis tous les matchs de la sélection. Ici en Belgique, on est tous de tout cœur avec eux, 100% derrière les Lions ; on sait tous qu'ils sont des grands joueurs et on espère qu'ils vont prendre leur revanche à Marrakech en battant l'Algérie.
Lionsdelatlas.ma : Ton lion préféré ou ton modèle (rires) ?
Ibtissam Bouharat : Il n'y a pas vraiment de lion modèle, je les admire tous autant qu'ils sont dans cette équipe. Bien sure, en tant que Belgo-Marocaine, j'ai plutôt suivi les performances de M'bark Boussoufa, Nabil Dirar et Mehdi Carcela.
Lionsdelatlas.ma : A propos du malheureux Mehdi Carcela, un petit mot sur l'agression dont il a été victime.
Ibtissam Bouharat : Effectivement, j'ai vu ce qui s'est passé, en tout cas, j'espère qu'il se rétablira vite et que ses blessures ne sont pas trop graves, Mehdi nous régale avec son talent, je lui souhaite un prompt rétablissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.