De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    Le Gabon célèbre à Laâyoune le 62è anniversaire de son indépendance    Belle moisson de médailles pour les sportifs marocains    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Wydad de Casablanca. Houcine Ammouta promu entraîneur    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Le Pérou retire sa reconnaissance du Polisario    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Mercato : Mouhcine Moutouali tranche sur sa prochaine destination    Orages en France: trois morts en Corse    Après la touriste française, un octogénaire mutilé par des chiens à Tanger    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    PSG : régime strict pour Achraf Hakimi and co...    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Coupe d'Afrique des Nations U23 – Maroc 2023 : Tirage des éliminatoires    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Italie : Un enfant marocain de deux ans blessé par balle, sa vie n'est plus en danger    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Banques: La position de change s'améliore    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Événements de Nador : de la prison ferme pour 13 migrants (VIDEO)    La fusée américaine SLS arrive à son aire de lancement, avant son décollage vers la Lune    Actifs immobiliers au trimestre 2-2022 : Des indicateurs en dents de scie avec des signes encourageants    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    M'diq-Fnideq : L'incendie de la forêt « Kodiat Tifour » presque entièrement circonscrit    Hécatombe    La météo pour ce jeudi 18 août 2022    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    Casablanca : «Al Majdoubia » de Saâdallah brille lors du Festival Al Fida    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ibtissam Bouharat "100% derrière les Lions"
Publié dans Lions De l'Atlas le 22 - 05 - 2011

Entretien avec la jeune internationale Marocaine, Ibtissam Bouharat, l'agréable révélation depuis la dernière sortie des lionnes de l'atlas face à la sélection Tunisienne. La première apparition de Bouharat avec la sélection féminine fut une réussite à titre personnel. Rencontre avec cette lionne à l'occasion d'un tournoi des jeunes organisé dans le cadre d'une journée contre le racisme organisée par le ministre Emir Kir.
Lionsdelatlas.ma : Un petit mot sur Ibtissam Bouharat, son parcours et son futur footballistique
Ibtissam Bouharat : Je m'appelle Ibtissam Bouharat, joueuse de football féminin ici en Belgique. J'ai commencé ma formation à Anderlecht, ensuite j'ai rejoint Malines, puis Haacht. Cette saison, j'ai joué avec Westerlo et je viens de signer un contrat avec le Lierse pour la saison prochaine en espérant que ce sera mieux la bas.
Lionsdelatlas.ma : Quel est ton statut de joueuse ?
Ibtissam Bouharat : Professionnelle, à savoir le statut le plus haut pour le football féminin en Belgique.
Lionsdelatlas.ma : Récemment, tu as pris la décision de défendre les couleurs du Maroc, ce choix est définitif et donc la motivation devait être grande ?
Ibtissam Bouharat : Oui bien sûr que c'était un choix définitif surtout que j'ai joué deux matchs officiels contre la Tunisie. C'était un choix définitif puis que c'était un choix de cœur. C'est le Maroc que je représente et c'est le Maroc que je représenterai jusqu'à la fin de ma carrière.
Lionsdelatlas.ma : Qu'est ce qui a justifié ce choix alors que tu avais potentiellement la possibilité de représenter la Belgique ?
Ibtissam Bouharat : Jouer pour la sélection Marocaine est différent, pour moi, le choix du Maroc est un choix du cœur même si la Belgique avait beaucoup de choses à m'offrir en terme de carrière sportive.
Lionsdelatlas.ma : Que gardes-tu de ta première expérience internationale avec les lionnes de l'atlas ?
Ibtissam Bouharat : C'était une très bonne expérience pour moi, une première aussi sur les terres Africaines. Notre élimination démontre qu'il y a encore beaucoup de travail à faire mais on ne va pas baisser les bras pour autant. Il y a du potentiel et de belles choses à faire avec cette sélection féminine. Il faut juste lui consacrer plus de temps et de moyens. Je suis prête à travailler pour cette équipe et tout mettre en œuvre pour qu'on forme une bonne équipe.
Lionsdelatlas.ma : A propos de l'équipe nationale, comment juges-tu cette équipe actuelle incapable d'accrocher le wagon au niveau Africain ?
Ibtissam Bouharat : Effectivement, pour moi, c'était un peu difficile de m'imposer dans le style de jeu pratiqué surtout que l'un de mes points fort est la vision de jeu et faire tourner l'équipe. Je n'ai pas pu exploiter toutes mes qualités par rapport à celles de mes coéquipières. Il va falloir que je m'adapte.
Lionsdelatlas.ma : Un petit mot sur les Lions de l'atlas, est-ce que tu es aussi une fan de la sélection nationale ?
Ibtissam Bouharat : Oui, bien sûre, je suis tous les matchs de la sélection. Ici en Belgique, on est tous de tout cœur avec eux, 100% derrière les Lions ; on sait tous qu'ils sont des grands joueurs et on espère qu'ils vont prendre leur revanche à Marrakech en battant l'Algérie.
Lionsdelatlas.ma : Ton lion préféré ou ton modèle (rires) ?
Ibtissam Bouharat : Il n'y a pas vraiment de lion modèle, je les admire tous autant qu'ils sont dans cette équipe. Bien sure, en tant que Belgo-Marocaine, j'ai plutôt suivi les performances de M'bark Boussoufa, Nabil Dirar et Mehdi Carcela.
Lionsdelatlas.ma : A propos du malheureux Mehdi Carcela, un petit mot sur l'agression dont il a été victime.
Ibtissam Bouharat : Effectivement, j'ai vu ce qui s'est passé, en tout cas, j'espère qu'il se rétablira vite et que ses blessures ne sont pas trop graves, Mehdi nous régale avec son talent, je lui souhaite un prompt rétablissement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.