La défense de l'intégrité territoriale fait partie intégrante des valeurs professionnelles authentiques de la presse    La diaspora marocaine manifeste à Paris en soutien à l'intervention marocaine à El Guerguarat    La Jeunesse socialiste s'active sur le front de la diplomatie parallèle    Confessions dominicales: Chakib Benmoussa paie un conseiller fantôme qui se paie la tête des responsables du pays    L'UM6P et le CRI de Marrakech-Safi s'allient pour accompagner le tissu entrepreneurial    Le dirham s'apprécie vis-à-vis du dollar du 20 au 25 novembre 2020    IB Maroc dévoile son chiffre d'affaires    «Les enjeux de l'emprunt national»    Covid-19: Des comportements disparates des Bourses africaines    Croissance soutenue des exportations    Gomycode : La startup éducative    STARTOP / CloudFret, la startup optimisatrice    Une position constante de soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution    Dialogue inter-libyen à Tanger : Nouveau pas vers la grande réconciliation    Italie: L'Inter sur le podium, la Juve gâche encore des points    Angleterre: Liverpool leader frustré, Mahrez sur un nuage    Les Lions de l'Atlas grimpent à la 35è place    Vidéo : Des Argentins pleurent leur Diego et l'applaudissent    Liga: mais qu'arrive-t-il au Real Madrid ?    2.260 lits hospitaliers supplémentaires en 2021    CNDH: nécessité de mettre en œuvre des principes juridiques et éthiques    Toutes les catégories des enseignants débrayent cette semaine    Déchets Covid : quid des personnes soignées à domicile ?    Une femme à la conquête du désert    Mahmoud El Idrissi, icône de la chanson marocaine, n'est plus    Communauté juive : Reconnaissance d'une marocanité...enracinée    Depuis El Guerguarat, la jeunesse istiqlalienne salue la décision déterminante du Souverain    Covid-19 et tabac : La nicotine protège-t-elle contre le virus ?    L'hémiplégie : peut-on en guérir ?    Sahara marocain : le nombre des consultas s'agrandit [Vidéo]    Redouane Hanniche nouveau président du club    Le TAS à l'heure africaine    Evolution du coronavirus au Maroc : 4412 nouveaux cas, 349.688 au total, samedi 28 novembre à 18 heures    Santé: budget 2021, chantiers... ce qu'a dit Ait Taleb devant les Conseillers    Bourita : la réunion de la Chambre des représentants libyenne consultative a été une «réussite»    Guerguarate: « Large soutien international » à l'intervention marocaine (magazine espagnol)    Coupe de la CAF: le TAS arrache une précieuse victoire en Gambie    La décision du Bahreïn d'ouvrir un consulat à Laâyoune continue de faire réagir    Message du roi Mohammed VI au président mauritanien    Sahara marocain : Le Président congolais exprime sa solidarité avec le Maroc    Guergarate : La Croatie salue l'engagement du Maroc en faveur du cessez-le-feu    Niamey : Les ministres des AE de l'OCI saluent les efforts du Souverain pour la protection d'Al Qods    La seule école et troupe de cirque du Gabon lutte pour sa survie    Taylor Swift rafle la mise aux American Music Awards    George Clooney atteint d' une maladie rare    Mais que fait l'actrice marocaine Sarah Perles avec la star de «La Casa De Papel» ? (PHOTO)    Etude d'impact patrimonial à Rabat : L'orientation de SAR Lalla Hasna comme soubassement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib
Publié dans L'observateur du Maroc le 27 - 10 - 2020

Dix ans après son ouverture, le Musée de Bank Al-Maghrib se pare d'une nouvelle exposition permanente artistique. Elle donne à voir toute l'étendue de l'histoire artistique au Maroc depuis l'aube du XXème siècle jusqu'à nos jours.

Pour son exposition permanente « Le Maroc artistique : Histoire et tendances », Bank Al-Maghrib présente un éventail d'oeuvres caractéristiques d'un Maroc qui a toujours été une terre d'inspiration pour les artistes d'ici et d'ailleurs.
Quatre espaces composent le nouveau parcours artistique. « L'art orientaliste » donne un aperçu éloquent de ce qu'était le Royaume Chérifien d'hier vu par les artistes orientalistes venus de différents pays de l'Occident.
« L'art figuratif tout azimut » présente les figuratifs marocains et les peintres autodidactes dont le travail s'inscrit dans la réalité environnante comme dans la mémoire collective tout en tendant vers l'universalisme.


« L'art marocain moderne » révèle les pionniers de l'Ecole de Tétouan et l'Ecole de Casablanca, qui dès l'indépendance du Maroc, ont apporté un souffle nouveau à l'art marocain, en emboîtant le pas de la modernité.
Le dernier étage du musée est consacré à « L'art contemporain » regroupant des artistes contemporains marocains qui subordonnent dorénavant leur création à une vision de l'art placée à l'échelle du monde.
Le musée organise des portes ouvertes chaque weekend jusqu'au 31 décembre 2020.

LIRE AUSSI :

Espagne. Un tableau de Picasso reproduit par Najat El Baz


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.