Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    La Chambre des représentants adopte le projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Santé: le recours aux compétences et à l'investissement étrangers permettra un «transfert de technologie»    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude à SM le Roi pour le soutien accordé au Liban    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    «La solitude de Ibrahim, un personnage des plus ordinaires»    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Pep Guardiola fustige le projet de Super League    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    2020 est l'année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Eurafric Information : Nouvelle certification pour la filiale IT de Bank of Africa    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Cette semaine en Liga...    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Champ de bonnes mines
Publié dans L'observateur du Maroc le 12 - 08 - 2013

Le Festival Jazz au Chellah animera la Capitale du 11 au 15 septembre prochain avec, comme thème nodal, la femme. De belles découvertes en perspective et un final en transe.
Une semaine avant la nouba tangéroise (L'Observateur de la semaine dernière), Rabat accueillera son 18e festival de jazz. Ici, la fête est au métissage, à de belles rencontres entre musiciens européens et marocains. Cette année, on rendra hommage à la femme. Une dizaine de musiciennes et chanteuses partageront leur émoi pour une musique qu'elles remodèlent à souhait. Le jazz revisité, enrichi de sonorités insoupçonnées. L'exemple de Naoko Sakata et son trio. Cette pianiste suédoise d'origine japonaise marie improvisations et compositions puisées dans un jazz vaguement contemporain. Elle gagne la Suède en 2008 et s'inscrit à l'Académie de musique et d'art dramatique de l'Université de Gothenburg. L'année suivante, elle monte son trio et participe avec brio au Nordic Jazz Comets d'Oslo. Elle en repart avec le prix de la meilleure soliste. Entre 2010 et 2013, elle réalise deux albums. Le public découvrira également l'ethno-jazz de la Croate Tamara Obrovac, flûtiste, auteur-compositeur. Elle emprunte la langue istrienne qu'elle injecte dans des thèmes musicaux folkloriques. Pour l'occasion, elle sera rejointe par l'ensemble marocain du flûtiste Rachid Zeroual. La Grèce sera représentée par la chanteuse Savina Yannatou dont les explorations vont du free jazz à la musique avant-gardiste. Au milieu des années 1990, elle s'essaie au jazz traditionnel et s'associe plus tard à des musiciens comme Damo Suzuki, Barry Guy et Peter Kowald. La violoncelliste autrichienne Asja Valcic et l'accordéoniste hongrois Klaus Paier mêleront leur jazz à des bases tango. Ils rencontreront Karim Kadiri Trio, un virtuose de l'Oud qu'il conjugue magistralement en jazz. Ancien résident américain, ce Casablancais biberonné à la musique arabe égyptienne est fan d'Al Di Meola et Chick Corea. Le compte est bon pour des mélanges détonants. L'autre luthiste retenu pour cette édition est originaire d'Agadir. Driss El Maloumi, s'évade, depuis qu'il a décidé de tout plaquer pour son instrument –il est licencié en Littérature arabe en 1993-, à la recherche d'univers insolites. Accompagné de percussionnistes, il glane son inspiration dans le jazz, la musique ancienne et l'atmosphère soufie. Les terrains amazighs et orientaux ne sont pas loin non plus. Il se frottera, le 12 septembre, à la formation belgo-française Trio Grande. L'Espagnol Daniel Casares, l'une des stars emblématiques du néo flamenco, rendra hommage à la Guernica, œuvre majeure de Picasso, à l'occasion du 75e anniversaire de sa réalisation. En son jazz espagnolisant, c'est à une quatrième dimension que le public est convié. Autre moment d'étonnement, la rencontre –en clôture- entre les Finlandais Gourmet Sextet et Khadija El Ouarzazia & Bnet Houariyat Quintet. Du jazz relevé saupoudré de feeling gnaoua

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.