Sahara : L'Algérie courtise les nouvelles autorités colombiennes    Météo Maroc: températures maximales en légère hausse ce jeudi 11 août    Le Real Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort    Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Transport routier : c'est parti pour les primes à la casse    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Hammouchi reçoit le patron de la police espagnole    Le secteur de la santé se réforme, les financements s'annoncent lourds    فيروس كورونا: 148 إصابة جديدة وحالتي وفاة خلال ال24 ساعة الماضية    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    La FRMF convie Vahid Halilhodzic à une réunion qui déboucherait sur son licenciement    Bourse de Casablanca: Clôture en légère hausse    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 10 Aout 2022    L'hépatite C trop peu soignée à causes de « barrières » dans l'accès aux traitements    Relever le nez du guidon !    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Contre vents et marrées, Biden engrange des succès    Algérie: Deux anciens ministres condamnés pour corruption    44e Assemblée Générale de la CAF (Tanzanie) / Motsepé : "L'avenir du football africain est prometteur''    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Le Guatemala est un « allié fiable » du Maroc en Amérique centrale (ministre des relations extérieures)    CAF : Ce mercredi, lancement officiel de la '' Super League Africaine'' par Motsepe et Infantino    KFC ouvre un nouveau restaurant à Derb Ghallef    Espagne : près d'un million de demandes de résidence et de travail en 2021, un record !    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    Gravement malade, Brahim Ghali aurait été évacué à l'étranger    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    La 6ème édition du forum international de la TPE à Dakhla    La deuxième vague Omicron, c'est fini !    Première offre bancaire dédiée aux 12-17 ans : La Banque Populaire lance «Swipe»    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    Accidents de la circulation: 12 morts et 2.210 blessés en une semaine    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



« Roh El Mellah », le savoir faire juif transmis aux artisans
Publié dans L'observateur du Maroc le 27 - 06 - 2022


De quoi s'agit-il ?
Une première au Maroc, l'association Mimouna en partenariat avec le ministère du Tourisme, la fondation Mohammed V et la chambre de l'artisanat de la Région Fès Meknès, a offert un cycle de formations à un groupe d'artisans originaires de Rabat, Salé, Fès, Sefrou, Meknès, Safi et Essaouira.
Pourquoi c'est intéressant ?
« L'Objectif de ces formations est la transmission des savoirs relatifs aux objets design liés à l'art et au culte juifs » explique-t-on dans un communiqué de Mimouna. Financé par l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et implémenté par l'Association Mimouna et la Fédération Sépharade Américaine, le projet «Roh El Mellah» est une manière « de faire revivre et de promouvoir l'héritage juif marocain dans les Mellahs des trois villes Rabat, Fès et Essaouira » ajoute la même source.
Expérience inédite, Roh El Mellah affiche de belles ambitions. « Il s'agit de transmettre aux artisans des savoirs ancestraux liés à notre patrimoine juif, d'offrir à la fois un nouveau regard et une continuité au design judéo-marocain tout en s'ouvrant sur un nouveau marché », argumentent les initiateurs. Ces derniers insistent sur l'importance d'offrir un « produit adéquat » aux touristes juifs et israéliens que le Royaume reçoit en grand nombre depuis l'ouverture des vols directs entre le Maroc et Israël.
La formation
La formation ainsi que le suivi ont été assurés par trois femmes spécialistes. Il s'agit de l'experte en objets Judaïca Devorah Michael, venant de New York et d'origine mexicaine, de Meriam Ghandi, architecte et designer marocaine experte en design lié à l'artisanat marocain et Zhor Rhihel, conservatrice du musée juif de Casablanca.
Les trois formatrices ont animé plusieurs présentations et ateliers sur les fêtes juives, les articles de Judaïca ainsi que les nouvelles tendances en matière de design dans l'artisanat. Un encadrement continu et pluridisciplinaire qui a donné ses fruits au bout de quelques mois : Les artisans bénéficiaires ont pu ainsi créer des objets artisanaux Judaica avec une identité marocaine.
L'exposition
Les artisans ayant suivi les différents ateliers de « Roh El Mellah » ont produit une collection riche d'objets d'art. « Une démarche que l'ensemble des partenaires ont voulu célébrer et partager en organisant une exposition itinérante intitulée « Notre patrimoine juif. Les artisans vous racontent », explique-ton auprès de Mimouna. Cette exposition a déjà fait une première escale à Fès, du 21 au 25 juin à la Fondation Mohammed V.
Qui est Mimouna?
Mimouna est une association culturelle à but non lucratif créée en 2007 à Ifrane par de jeunes étudiants musulmans désireux de promouvoir et de préserver l'héritage judéo-marocain.
L'association a depuis étendu ses activités au niveau national afin de s'engager de manière dynamique dans l'éducation de la jeunesse marocaine au patrimoine juif marocain. Traditionnellement célébrée à la fin de Pessah, la Pâque juive, la Mimouna est une fête typique aux Juifs du Maroc. Les familles juives invitent leurs voisins musulmans qui, entre autres, apportent du pain pour se joindre aux festivités.
L'un des principes fondateurs de l'association Mimouna, en tant qu'association est de préserver et renforcer l'identité marocaine plurielle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.