Le Roi Mohammed VI a présidé une veillée religieuse à l'occasion de l'Aïd Al-Mawlid Annabaoui    SM le roi reçoit le président du gouvernement Espagnol Pedro Sanchez    Madrid réitère son soutien aux efforts de l'ONU pour une solution politique et durable à la question du Sahara    Un projet royal mis sur les rails    Alger fait le dos rond    Ghosn Gate. Qu'est-il reproché à l'homme puissant de Renault-Nissan?    Les jeunes golfeur marocains se distinguent lors des 19ème Championnats Panarabes Juniors    Dir iddik Summit, le nouveau rendez-vous incontournable du volontariat par inwi    Flash hebdomadaire    Comment BAM a bravé la crise    Rabat : Pedro Sanchez annonce un forum économique maroco-espagnol    La princesse Lalla Hasnaa reçoit à Tokyo plusieurs femmes japonaises leaders dans différents domaines    FIFM: Hommage à Jillali Ferhati    Migration : L'Espagne veut débloquer le budget européen    Arabie saoudite : Le roi Salmane fait l'éloge de l'appareil judiciaire sans mentionner Khashoggi    Les diplomates de l'UE valident le projet de Brexit    Scolarisation : Elaboration d'une cartographie territoriale des enfants migrants    CMC : PLF 2019, un budget aux objectifs potentiellement contradictoires    Vidéo – Casablanca : Une habitation s'effondre (encore) au cœur de la Médina    La Chine tient son propre soleil artificiel    Conversation téléphonique et commérages, le sketch hilarant de The Tberguig !    Arrivée à Rabat du président du gouvernement espagnol    La France veut augmenter les frais de scolarité pour les non-européens    La HACA présente son bilan 2016-2017    La Fondation Attijariwafa bank, partenaire de la 12e édition de la caravane AMGE    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    CAN-2019 : Première qualification pour la Mauritanie    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    Financement sportif. Comment rétablir la confiance des investisseurs    La Renaissance de Berkane remporte la coupe du trône, la toute première de son histoire    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    Takrim 2018: L'inventeur marocain Rachid Yazami remporte le prix Innovation scientifique et technologique    Les relations maroco-libanaises en débat à la FSJES de Mohammedia    Grâce au PSOE et au PP, le Parlement espagnol n'a pas servi de lieu de propagande séparatiste    Un collectif espagnol dénonce l'instrumentalisation de la question féminine par le Polisario    China Trade Week Morocco 2018 se tiendra à Casablanca    La CDG présente à Rabat son programme international pour l'Afrique    Divers    Michael Gove, l'improbable sauveur de Theresa May    Pourquoi l'équipe de France est passée au travers    Doublement gagnant    News    Le Maroc à la conquête de l'espace    Les manifestations des "Gilets jaunes" ont fait un mort et plus de 400 blessés    Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine    Le Liban invité d'honneur au Festival international du cinéma d'auteur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une sordide histoire de décapitation défraye la chronique à Mohammedia (Vidéo)
Publié dans L'observateur du Maroc le 19 - 10 - 2018

Jeudi 18 octobre 2018, au soir, une panique générale avait gagné, le quartier Hay Chrif, situé dans la banlieue de Mohammedia. La cause : un individu incontrôlable, aurait décapité un homme et serait en train de circuler avec sa tête dans le petit douar.
Signalé par des citoyens, l'individu a été appréhendé par la police. Un policier exerçant dans le district provincial de police de Mohammedia aurait été ensuite contraint, de tirer deux balles de sommation de son arme de service pour arrêter l'individu qui, dans un état impulsif, menaçait les éléments de police et les citoyens à l'arme blanche, mettant leur vie en danger éminent.
Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué que les éléments de police sont intervenus pour appréhender le mis en cause, qui, soupçonné d'être impliqué dans une affaire d'homicide volontaire dans la banlieue de Mohammedia, avait été dénoncé par plusieurs citoyens.
Une fois le suspect arrêté, il a été procédé à l'examen de la dépouille, précise la DGSN, ajoutant que les constations se poursuivent pour déterminer l'éventuelle scène du crime, identifier la victime et élucider les circonstances ayant conduit à cet acte criminel.
Interpellé dans un état anormal, le mis en cause a été soumis à une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue de dévoiler les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la source.
Des rumeurs prétendaient que la victime était un professeur et que des désaccords entre un élève et son professeur sont à l'origine de ce crime. Cependant, la DGSN a indiqué, après avoir menés des expertises génétiques que le cadavre appartient à un vagabond âgé de 33 ans et qui faisait l'objet d'un avis de recherche pour coups et blessures volontaires par les services de sûreté d'Oujda depuis 2004.
Les recherches et investigations menées sous la supervision du parquet général compétent ont démontré par ailleurs que le mis en cause a tué le défunt à l'aide de l'arme blanche, dans une zone forestière relevant de la commune Beni Yekhlef dans la banlieue de Mohammedia, avant de mutiler son cadavre pour des raisons inconnues qui font l'objet de recherches pour élucider les circonstances ayant conduit à cet acte criminel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.