Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.859 au total, mardi 2 juin à 10h    Le grand bazar    Repli de l'IPPIEM hors raffinage de pétrole en avril    Ebranlés par la crise, les professionnels du tourisme dans l'expectative    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Un communiqué riche en enseignements    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    Ils sont tous devenus des épidémiologistes et des économistes !    Le cérémonial sahraoui du thé bousculé par le coronavirus    Le satisfecit de l'Université Mohammed V    L'Université Hassan II tient son premier festival culturel à distance    3673 demandes examinées par le CNP et 2928 cartes attribuées    Réunion à distance sur la création d'un centre culturel et gastronomique à Agadir    «Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Penser le concret    La CAF envisage différents scénarios pour boucler les compétitions    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin    Amélioration à tous les étages    McKennie, Sancho et Hakimi devant la commission de discipline    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Une bouteille d'eau du temps de la pandémie corona    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Al-Omrane: reprise progressif des chantiers à l'échelle régionale    Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH    Le PNB en hausse de 14% au T1-2020    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    France: C'est l'heure de la reprise économique    Hyperpuissance    Les Etats-Unis s'embrasent    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rabat : Lalla Hasnaa préside l'inauguration de l'exposition « Les couleurs de l'impressionnisme »
Publié dans L'observateur du Maroc le 09 - 04 - 2019

La Princesse Lalla Hasnaa a présidé, ce mardi 9 avril 2019 au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, l'inauguration de l'exposition « Les couleurs de l'impressionnisme: chefs d'oeuvre des collections du musée d'Orsay », placée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI et du Président français, Emmanuel Macron.
Cette manifestation d'envergure qui se tient du 09 avril au 31 août 2019, se veut la première exposition impressionniste à traverser les rives de la Méditerranée. A travers une suite de salles traitant chacune d'une couleur en particulier, cet événement culturel, organisé à l'initiative de la Fondation nationale des musées (FNM) avec la collaboration scientifique et les prêts exceptionnels de la collection du musée d'Orsay, tente de montrer comment l'éclaircissement de la palette, le travail sur la vibration lumineuse, a non seulement été un enjeu de la première heure pour les impressionnistes, mais aussi comment ces recherches ont évolué dans le temps, au fil des carrières et des interrogations propres à chaque artiste.
A cette occasion, la Princesse Lalla Hasnaa a suivi une présentation des œuvres par Sabine Cazenave, co-commissaire de l'exposition et conservatrice peinture au musée d'Orsay et Paul Perrin, co-commissaire de l'exposition et conservateur peinture au musée d'Orsay, avant d'effectuer une tournée à travers les différentes parties de cette exposition.
« Les Couleurs de l'Impressionnisme: chefs-d'œuvre du musée d'Orsay » constitue une opportunité unique, pour les visiteurs nationaux et internationaux du MMVI, de pénétrer dans la plus grande collection de peintures impressionnistes au monde et de se plonger dans l'une des époques les plus fascinantes de l'histoire de l'art, qui a vu des artistes audacieux bouleverser la peinture académique occidentale et ouvrir la voie à la modernité tout en maintenant le lien avec la tradition.
L'exposition se propose de revenir sur un thème rarement exploré dans le champ d'étude de l'impressionnisme : la couleur. Le temps des Impressionnistes coïncide en effet avec un moment où les progrès de la science optique et de la chimie, qui invente de nouvelles couleurs, ouvrent aux artistes un champ de représentation inédit. Monet, Renoir, Pissarro, Caillebotte… ils sont nombreux à puiser dans ces techniques naissantes de nouvelles manières de décrire le monde.
Conçu autour d'un ensemble de quarante œuvres, le propos, volontairement resserré et didactique, retrace le cheminement des peintres impressionnistes vers une palette plus claire, et le rôle qu'ils jouèrent dans une certaine histoire de la modernité, dans laquelle la libération de la couleur fut centrale. Véritable expérience esthétique, l'exposition invite à une immersion dans la peinture, du noir au rose, en passant par le blanc, le vert et le bleu. Dans la dernière partie de l'exposition, la couleur, poussée à son paroxysme d'intensité, s'affranchit du réel, et se met à exister pour elle-même. Plusieurs espaces de médiation égrenés au long de l'exposition, dont un ensemble inédit de dessins d'Eugène Boudin, permettront d'offrir les clés de compréhension de l'impressionnisme, et de montrer la révolution que fut le passage de la peinture d'atelier à la peinture de plein air.
A travers une sélection de chefs-d'œuvre issus des collections du musée d'Orsay, l'exposition montre comment les impressionnistes ont réinventé l'art de peindre grâce à une maîtrise particulière des couleurs, fruit d'expérimentations en plein air mais aussi d'une connaissance intime des maîtres de la tradition, comme Delacroix, et de certaines théories scientifiques de leur époque. « Les couleurs de l'impressionnisme » est la première exposition organisée au Maroc sur ce mouvement majeur de l'histoire de l'art.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.