Jeux africains : La Marocaine Soukaina Sahib décroche la médaille d'or    L'article de The Wall Street Journal qui a affolé le polisario    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    La propriété intellectuelle, pilier de la croissance en Afrique    La détérioration de la qualité de l'eau entrave la croissance économique    Giuseppe Conte, "le Monsieur Nobody", passé de l'ombre à la lumière    Insolite : Trump ne construira pas de gratte-ciel au Groenland    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Tanger    Dans son discours à la nation à l'occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple    Consécration du beach-volley égyptien    Manchester United condamne des injures racistes reçues par Paul Pogba    Ligue des champions : L'Ajax accroché et Mezraoui expulsé    Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que les hommes    Ces stars qui ont vu leur carrière basculer    Le discret mais lucratif trafic de fossiles à Erfoud    Première édition du Festival international Cinéma & Littérature à Safi    L'écrivain Yann Moix provoque la polémique en se décrivant en enfant battu    Coups de feu sur le tournage du clip du rappeur Booba    Rabat : Alsa-City bus assure le transport à la capitale    Faux et usage de faux: Arrestation d'un récidiviste à Meknès    Paris: Coups de feu sur le tournage d'un clip de Booba    M'barek Boussoufa rejoint le club qatari d'Al-Sailiya    Voici les deux premiers matches des Lions après la CAN    Fête de la Jeunesse: Grâce royale au profit de 443 personnes    Fête du Trône: Bank Al-Maghrib émet un billet commémoratif de 20 dirhams    Météo: Le temps qu'il fera mercredi    Brexit : BoJo fait le forcing à Berlin et Paris    Discours royal : Un modèle de développement nouveau avec du sang frais    Vidéo. Jeux africains : une cérémonie d'ouverture digne de l'Afrique    Fête de la jeunesse : Grâce royale au profit de 443 personnes    La Grèce n'a pas reçu de demande d'ancrage du pétrolier iranien    Algérie: Après six mois, contestation et pouvoir dans l'impasse    BAM : le contrôle sur les transferts de l'étranger vers le Maroc renforcé    Habib El Malki salue la position de Freetown    Grande Canarie : La progression de l'incendie ralentit, selon les autorités    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Insécurité routière : 30 décès en l'espace d'une semaine !    SM le Roi adresse un discours à la Nation, ce soir    Les FAR accueillent les premiers appelés au service militaire    Les jeunes sont l'avenir du Maroc    Le Maroc et le Fonds vert pour le climat souhaitent renforcer leur coopération    « Voix de Femmes », une 11ème édition 100% marocaine    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    46 joueurs présélectionnés pour 2 matchs amicaux    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rabat : Lalla Hasnaa préside l'inauguration de l'exposition « Les couleurs de l'impressionnisme »
Publié dans L'observateur du Maroc le 09 - 04 - 2019

La Princesse Lalla Hasnaa a présidé, ce mardi 9 avril 2019 au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, l'inauguration de l'exposition « Les couleurs de l'impressionnisme: chefs d'oeuvre des collections du musée d'Orsay », placée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI et du Président français, Emmanuel Macron.
Cette manifestation d'envergure qui se tient du 09 avril au 31 août 2019, se veut la première exposition impressionniste à traverser les rives de la Méditerranée. A travers une suite de salles traitant chacune d'une couleur en particulier, cet événement culturel, organisé à l'initiative de la Fondation nationale des musées (FNM) avec la collaboration scientifique et les prêts exceptionnels de la collection du musée d'Orsay, tente de montrer comment l'éclaircissement de la palette, le travail sur la vibration lumineuse, a non seulement été un enjeu de la première heure pour les impressionnistes, mais aussi comment ces recherches ont évolué dans le temps, au fil des carrières et des interrogations propres à chaque artiste.
A cette occasion, la Princesse Lalla Hasnaa a suivi une présentation des œuvres par Sabine Cazenave, co-commissaire de l'exposition et conservatrice peinture au musée d'Orsay et Paul Perrin, co-commissaire de l'exposition et conservateur peinture au musée d'Orsay, avant d'effectuer une tournée à travers les différentes parties de cette exposition.
« Les Couleurs de l'Impressionnisme: chefs-d'œuvre du musée d'Orsay » constitue une opportunité unique, pour les visiteurs nationaux et internationaux du MMVI, de pénétrer dans la plus grande collection de peintures impressionnistes au monde et de se plonger dans l'une des époques les plus fascinantes de l'histoire de l'art, qui a vu des artistes audacieux bouleverser la peinture académique occidentale et ouvrir la voie à la modernité tout en maintenant le lien avec la tradition.
L'exposition se propose de revenir sur un thème rarement exploré dans le champ d'étude de l'impressionnisme : la couleur. Le temps des Impressionnistes coïncide en effet avec un moment où les progrès de la science optique et de la chimie, qui invente de nouvelles couleurs, ouvrent aux artistes un champ de représentation inédit. Monet, Renoir, Pissarro, Caillebotte… ils sont nombreux à puiser dans ces techniques naissantes de nouvelles manières de décrire le monde.
Conçu autour d'un ensemble de quarante œuvres, le propos, volontairement resserré et didactique, retrace le cheminement des peintres impressionnistes vers une palette plus claire, et le rôle qu'ils jouèrent dans une certaine histoire de la modernité, dans laquelle la libération de la couleur fut centrale. Véritable expérience esthétique, l'exposition invite à une immersion dans la peinture, du noir au rose, en passant par le blanc, le vert et le bleu. Dans la dernière partie de l'exposition, la couleur, poussée à son paroxysme d'intensité, s'affranchit du réel, et se met à exister pour elle-même. Plusieurs espaces de médiation égrenés au long de l'exposition, dont un ensemble inédit de dessins d'Eugène Boudin, permettront d'offrir les clés de compréhension de l'impressionnisme, et de montrer la révolution que fut le passage de la peinture d'atelier à la peinture de plein air.
A travers une sélection de chefs-d'œuvre issus des collections du musée d'Orsay, l'exposition montre comment les impressionnistes ont réinventé l'art de peindre grâce à une maîtrise particulière des couleurs, fruit d'expérimentations en plein air mais aussi d'une connaissance intime des maîtres de la tradition, comme Delacroix, et de certaines théories scientifiques de leur époque. « Les couleurs de l'impressionnisme » est la première exposition organisée au Maroc sur ce mouvement majeur de l'histoire de l'art.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.