Le quotient électoral est désormais établi en prenant pour base le nombre total des électeurs inscrits, le PJD dépité    Une association d'amitié maroco- israélienne voit le jour aux Etats-Unis    Omar Zniber: Les allégations mensongères de l'Algérie, une tentative désespérée pour contrer la dynamique internationale d'appui à notre intégrité territoriale    Karim Medrek: Le soutien croissant à la marocanité du Sahara consacre la prééminence du Plan d'autonomie    Crise : 40 % des entreprises algériennes risquent de disparaître    Quel rôle pour l'épargne privée dans la relance ?    Le Club des dirigeants Maroc prospecte les opportunités d'investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab    Maha Tahiri, une Marocaine à la pointe de la science de la nutrition aux Etats-Unis    En faisant un don à l'association Insaf, Arval Maroc soutient les femmes en détresse    Souss-Massa : Les retenues des barrages dépassent les 249 millions m3    Sony dévoile sa FX3, une caméra au format ultra compact    Préservation des ressources hydriques : Le président du Conseil mondial de l'eau se félicite des réalisations accomplies par le Maroc    Biden retire une nomination à son cabinet face à l'opposition du Sénat    Barrage sur le Nil : Egypte et Soudan proposent une médiation dirigée par la RDC    La Chambre des représentants adopte un projet de réforme de la police    USA: risques d'attaque contre le Capitole, les autorités en état d'alerte    Plus de deux milliards de revenus en moins en deux ans pour les clubs espagnols à cause de la Covid-19    Coupe du Trône : L'AS FAR élimine l'IRT pour affronter le Raja !    Real Madrid: nouvelle offre pour Sergio Ramos    Barça: les buts de la remontada face à Séville (VIDEO)    Covid-19 : nouveau record de décès en 24 heures au Brésil : 1 910 morts    Fkih Ben Salah: adoption de l'enseignement à distance dans deux lycées    Vers la création d' une Faculté des sciences appliquées à Chichaoua    Taounate: 4 morts dans un terrible accident de la route    "Vision de la jeunesse pour le Maroc post-Covid-19 " , un ouvrage du gouvernement parallèle des jeunes    Jack Lang: L'arabe est la langue d' une civilisation d' une incroyable richesse et diversité    Sofia Alaoui: Symbole d'une irrésistible ascension de la création cinématographique marocaine    Cour pénale internationale : enquête sur des crimes potentiels durant la guerre de Gaza de 2014    Promotion des droits reproductifs Le ministère de la santé et UNFPA s'unissent    Soufiane Rahimi, son parcours et ses aspirations    Le 18 : un Riad culturel à Marrakech    A l'initiative du Maroc, l'ONU proclame le 10 mai Journée internationale de l'arganier    Mercato: quel club choisira Erling Haaland ?    Maroc : 18 pays sur la liste noire    Incapable d'apaiser le Hirak, Tebboune s'en prend au Maroc !    Coupe du Trône: La RSB éliminée par le MAS    Le PPS exhorte le gouvernement à protéger le pouvoir d'achat    Le taux de reproduction du Coronavirus se stabilise à 0,98    L'Allemagne réagit à la décision du Maroc    La Chambre des représentants adopte trois projets de loi sur la nomination aux fonctions supérieures et les échéances électorales    Coupe du Trône : Le MAS au bout du suspense    Badiâa Bouya, référence avérée de l'art culinaire marocain au Rwanda    Musique: le refrain classique des fins de mois !    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    «La création et l'art face à l'extrémisme et au discours de la haine»    Contribution financière du Maroc au Plan d'intervention humanitaire au Yémen    Baie de Cocody: Les ouvrages maritimes achevés    Sahara marocain: des personnalités canadiennes lancent un appel à Joe Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19: L'OMS plus appauvrie et encore plus catastrophiste que jamais
Publié dans L'observateur du Maroc le 30 - 06 - 2020


Tedros Adhanom Ghebreyesus, DG de l'OMS.

Qui croit encore l'OMS ? Après ses bourdes monumentales depuis l'apparition du nouveau coronavirus et le long de l'évolution de la pandémie, pourrait-on la croire aujourd'hui ses terrifiantes alertes.
Mohammed Zainabi

L'Organisation mondiale de la santé a touché le fond. Appauvrie encore davantage, maintenant qu'elle est privée des subsides américains sur ordre de Trump, rares sont ceux qui croient encore à son objectivité. L' »OMSceptisme » a commencé à se propager depuis que cette organisation a commencé à qui dire la chose et son contraire, à quelques semaines, voire quelques jours seulement d'intervalle. Ses rapports sur l'hydroxychloroquine lui ont même valu le surnom d'Organisation Mondiale des Suppositions.
Cette dernière déclaration de son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours de sa traditionnelle conférence de presse virtuelle tenue hier, 29 juin 2020, confirme que l'organisation continue à supposer: « Nous pourrons mieux combattre le virus lorsque nous saurons tout sur le virus, y compris comment il a commencé ». Cela n'empêche pas l'OMS de lancer cette nouvelle alerte, qui fait froid dans le dos des plus courageux et met à terre les dépressifs: La pandémie de Covid-19 a fait plus de 500.000 morts et le « pire est à venir » en l'absence de solidarité mondiale.
« Nous enverrons une équipe la semaine prochaine en Chine… et nous espérons que cela nous permettra de comprendre comment le virus a commencé et ce que nous pouvons faire à l'avenir pour nous préparer », a affirmé Dr Tedros, comme si le monde n'était qu'au début de la catastrophe.
Pour rappel, la Chine a déclaré les premiers cas de contamination par la Covid-19, il y a six mois. Mais on ne sait toujours pas si ce virus provient effectivement de chauves-souris, de manipulations en laboratoire ou autres. Ce qui est sur, c'est que le mystérieux virus a provoqué une pandémie mondiale qui a déjà fait plus de 500.000 morts et touché plus de 10 millions de personnes dont seulement la moitié ont été déclarés guéris.
« Nous voulons tous que tout cela se termine. Nous voulons tous reprendre nos vies. Mais la dure réalité est que c'est loin d'être fini », a redit le patron de l'OMS. Il a également redit, comme il l'avait fait la semaine dernière, que la pandémie « s'accélère actuellement ». Il a aussi répété que face à un « monde divisé » et à « un manque d'unité nationale et de solidarité mondiale (…) le pire est à venir ».
Chiffres du 30 juin 2020 à 9H30 de worldometers.info
On fait quoi maintenant Dr Tedros ?
Le directeur général de l'OMS ressort la même réponse face aux inquiétudes du monde : « tester, tracer, isoler, et mettre en quarantaine les cas ». Vu les appels incessants de l'organisation pour la collecte de fonds, il aurait pu clairement ajouter: « Et envoyer des chèques à l'OMS ». Cet appel aurait eu du sens et apporté rapidement des résultats si l'Agence onusienne spécialisée dans la santé publique était crédible. Certains « OMSceptiques » vont aujourd'hui jusqu'à craindre que les premiers responsables de l'OMS jouent sur la peur des masses pour activer notamment la collecte de fonds. Ces craintes méritent débat.

LIRE AUSSI
Covid-19 : L'OMS suspend à nouveau les essais sur l'hydroxychloroquine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.