John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Création d'un institut de formation professionnelle    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Le FMI félicite le Maroc    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Les dates des premières élections fixées    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Habillement : les magasins en détresse
Publié dans L'opinion le 29 - 09 - 2020

Après l'épisode douloureux du confinement, les magasins de vêtement ont pu ouvrir de nouveau leurs portes dans l'espoir d'accueillir leur clientèle habituelle, néanmoins, leurs attentes ont été déçues...
Une saison qui s'annonce austère
L'arrivage de la nouvelle collection automne-hiver était chaque année au rendez-vous. Cette année, la situation est radicalement différente. Le secteur du prêt à porter a été malmené par la crise sanitaire. En effet, l'espoir de reprendre l'activité était fort présent chez les gérants des magasins, du fait que le mois de septembre est souvent attendu par les adeptes du shopping.
« Cette année a été chaotique en termes de vente, malgré le dé-confinement, les choses n'ont pas bougé d'un Iota », nous confie une responsable de la marque anglaise « Lee Cooper » à Rabat, ajoutant que la demande dans leur magasin a connu une baisse estimée à 80%. En effet les mesures préventives ont imposé des règles rigides afin de prémunir les clients, ce qui explique I 'interdiction de l'essayage des habits. « La contrainte d'essayage de vêtement a de même freiné la plupart des clients pour acheter des articles » a-t-elle précisé en rajoutant qu'il y a une « régression très visible au niveau du pouvoir d'achat ».
Par ailleurs, le fait aussi que les familles marocaines désertent les magazines témoigne d'une dégradation de leur pouvoir d'achat qui, dans cette crise sanitaire, a subi une nette dégradation. Les chiffres du haut-commissariat au plan qui avait indiqué que les ménages marocains avaient réduit leur consommation de 6,7%, sont là pour le confirmer.
Bien que des magasins aient réduit les prix de leurs articles, la demande demeure toujours très faible.
S'agissant des stocks de vêtements disponibles, les complications logistiques imposées par la pandémie (notamment, la fermeture des frontières) ont significativement impactée le nouvel arrivage, a indiqué la responsable du magasin Lee Cooper.
De l'autre côté, le responsable du magasin H&M, situé à Rabat Center nous a affirmé que la baisse des ventes trouve racine également dans le chiffre réduit des visiteurs. Rappelons que suite aux mesures sanitaires, un plafond de visiteurs a été mis en œuvre par le centre commercial, les magasins n'ont pas le droit d'accueillir plus d'une dizaine de personne, et ce, afin de protéger les clients ainsi que le personnel des boutiques de possibles contaminations.
Les soldes orphelins
Tachant de remédier à la chute de leur chiffre d'affaires, les boutiques ont essayé de liquider leurs marchandises entassées dans leurs caissons de rangement depuis la saison du printemps pour laisser place au nouvel arrivage d'automne, mais sans succès.
Les soldes d'été ont démarré il y'a un mois, mais les acheteurs se plaignent des pseudos soldes. Les consommateurs estiment que tous les articles soldés restent chers malgré les -70% affichés par les enseignes. A cet égard, l'une des clientes du centre commercial a exprimé son mécontentement en précisant que « ces articles ne méritent pas leurs prix ».
Crise économique, inflation et prolifération des cas du coronavirus, plusieurs facteurs responsables de cette frilosité des consommateurs, qui ne prennent plus plaisir à faire leur shopping.
La crise sanitaire de la Covid19 a durement touché le monde de la mode en lui assénant un coup dur qui pourrait être mortel pour plusieurs enseignes. Le recul des ventes risque d'avoir des conséquences importantes à moyen voir à long terme sur le secteur des vêtements et du textile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.