Liga : Dimanche prochain, aura lieu la bataille de Madrid pour le titre !    Le Laboratoire de Police Scientifique et Technique de Casablanca, un important jalon de modernisation de la DGSN    Inauguration à Kénitra du club équestre de la Sûreté Nationale    Rabat: Le Café des Oudayas rouvre ses portes    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril    Son chiffre d'affaires grimpe de 19,3% : La SNEP affiche une bonne santé financière au 1er trimestre    Botola / HUSA-CAYB (2-1) : Le Hassania vers la zone verte, le Youssoufia vers la rouge !    Quarts de finale de la CAF et de la LDC : Le Raja 3ème club protestataire    Espagne: Le Salon international du tourisme de Madrid, du 19 au 23 mai en présentiel    Solidarité avec la Palestine : Arrivée des lots d'aide marocaine    Tanger: interpellation de deux individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Edito : Piqures de rappel    La famille de la Sûreté nationale célèbre le 65è anniversaire de la création de la DGSN    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Evolution du coronavirus au Maroc :127 nouveaux cas, 514 944 au total, dimanche 16 mai 2021 à 16 heures    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    Réouverture de l'emblématique café des Oudayas après la fin des travaux de rénovation engagés    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mort de George Floyd : dernière journée de procès, Minneapolis sous tension
Publié dans L'opinion le 19 - 04 - 2021

Ce lundi 19 avril, l'avocat de Derek Chauvin, le policier accusé du meurtre de George Floyd, sera le dernier à s'exprimer, après trois semaines de procès.
Avant que le jury ne se retire pour délibérer dans l'affaire de la mort de George Floyd, l'accusation et la défense auront droit, ce lundi 19 avril, à une dernière intervention, qui pourrait faire basculer le jury.
Au cours de ces trois dernières semaines de procès, deux théories ont été exposées sur les causes de la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 40 ans qui, durant neuf minutes, est immobilisé au sol, les mains menottées dans le dos, avec le genou de Derek Chauvin sur le cou. Cette terrible scène, filmée par des passants, a fait le tour du monde, provoquant la colère des Américains et suscitant des manifestations antiracistes et contre les violences policières.
Le banc de l'accusation a appelé à la barre plus de quarante témoins, qui un par un affirment à nouveau que c'est M. Chauvin qui a tué George Floyd. Plusieurs médecins assureront qu'il est mort d'un « manque d'oxygène » entraîné par la pression exercée par le policier sur son cou et son dos. Celui-ci est jugé pour meurtre, homicide involontaire et violences volontaires ayant entraîné la mort. M. Floyd avait certes des problèmes cardiaques, toutefois le pneumologue Martin Tobin assure que même une personne en bonne santé « serait morte de ce que M. Floyd a subi ».
Le scénario de la défense
Medaria Arradondo, chef de la police de Minneapolis, a déclaré que Derek Chauvin avait bel et bien « violé les règles » et « les valeurs » de l'institution. Plusieurs experts et témoins de la scène ont pointé du doigt le comportement inactif du policier lorsque M. Floyd était inconscient. L'accusation a tenté de montrer que M. Chauvin n'avait pas agi de façon raisonnable.
À savoir que les condamnations de policiers pour meurtres sont très rares, les jurés faisant confiance aux forces de police, ils ont tendance à leur accorder le bénéfice du doute.
D'après Eric Nelon, l'avocat qui sera le dernier à s'exprimer ce lundi, le décès de M. Floyd serait dû à une crise cardiaque liée à des problèmes de cœur, aggravés par la consommation de fentanyl, un opiacé, et de méthamphétamine, un stimulant, et par l'inhalation de gaz d'échappement pendant qu'il était maintenu au sol. La défense avance que le policier a usé de techniques tout à fait légales afin de maîtriser un individu qui refusait d'obtempérer.

Le silence de Derek Chauvin

Des témoins ont affirmé que la foule aurait été « hostile » et c'est ce qui aurait déconcentré le policier sur la situation que subissait George Floyd. L'ancien policier a usé de son droit de refuser de se rendre à la barre, comme stipulé par la loi aux Etats-Unis.
En plus de ces témoignages, les jurés, dont neuf femmes et cinq hommes, ont visionné plusieurs fois la vidéo de l'agonie de George Floyd criant de nombreuses fois « je ne peux pas respirer ». Ils ont entendu les déclarations des passants, en colère contre les policiers présents et inactifs face aux cris de George Floyd.
Les quatre agents présents ont tous été destitués. Ils intervenaient dans le cadre d'un appel d'un magasin qui soupçonnait M. Floyd d'avoir fait usage d'un faux billet de 20 dollars afin d'acheter un paquet de cigarettes, une infraction mineure.
Ben Crump, l'avocat de la famille, a déclaré que ces policiers n'ont pas laissé à George Floyd le bénéfice « de la considération, du professionnalisme (...), de la désescalade qui profite si souvent aux citoyens américains blancs (...). Il n'a même pas eu le bénéfice de l'humanité ».
Puis les jurés s'isoleront pour délibérer. Ils devront faire état d'un verdict unanime pour les trois chefs d'inculpation. S'ils n'arrivent pas à se mettre d'accord, alors le procès sera « nul ».

Minneapolis sous tension
Tout autre verdict qu'une condamnation fait trembler les autorités locales. En effet, la tension est à son comble à Minneapolis, qui s'était déjà enflammée après la mort de George Floyd. Les commerces ont été barricadés et des soldats de la Garde nationale circulent dans les rues. En plus, la mort de Daunte Wright, ce jeune Afro-Américain, tué par une policière lors d'un contrôle routier dans la banlieue de Minneapolis la semaine dernière, accentue cette tension.
Les autorités ont déclaré que, dimanche 18 avril, deux soldats de la Garde nationale auraient été la cible de tirs depuis une voiture qui a ensuite quitté les lieux. Les deux militaires n'ont pas été touchés par les balles et n'ont que des blessures superficielles. Le verdict du procès de Derek Chauvin aura une répercussion sur celui des trois policiers, qui doivent également être jugés en août pour « complicité de meurtre ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.