Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Les atouts du Maroc en tant que destination golfique de premier choix mis en avant en Pologne    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Karaté: Médaillée d'or, la Marocaine Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Ministère public et Gendarmerie Royale collaborent pour une meilleure qualité des prestations aux usagers    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Équipe nationale : On tire la sonnette d'alarme !    Variant indien au Royaume-Uni: Boris Johnson avertit    Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Wikipedia en version Darija est désormais disponible    La Bourse de Casablanca en hausse    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fédération des TPE-PME : Les petites structures victimes des délais de paiement
Publié dans L'opinion le 16 - 05 - 2021

A la Confédération des TPE-PME, c'est d'abord un questionnement qui a accueilli la publication du premier rapport de l'Observatoire des délais de paiements. Car, « tout d'abord je trouve bizarre et non-innocent la création des deux Observatoires en 2016 par les mêmes institutions qui ont partagé leurs gestions. Je fais allusion à l'Observatoire Marocain des TPME présidé par Banque Al-Maghrib (BAM) et l'Observatoire des Délais de Paiement présidé par le ministère d'économie et des finances (MEFRA) », explique d'emblée Abdellah Fergui, président de la Fédération.
La réponse est claire : « notre Confédération marocaine de TPE-PME commence à les déranger et elles ont un programme pour la faire taire », fait-il remarquer. nLe décor est planté. Mais M. Fergui estime cependant que du point de vue chiffres et statistiques « il y a eu des évolutions dans la gestion de ce dossier ».
Toutefois, ajoute-t-il, « si on le compare à la réalité, il est loin de refléter la souffrance des TPE-PME qui n'arrive pas à re-cevoir leurs paiements dû par les établissements et entreprises publiques (EEP), collectivités territoriales (CT) et les grandes entreprises (GE) ». D'autant plus que, fait remarquer notre interlocuteur, c'est tout à fait vrai et démontré, que 40% des entreprises qui font faillite (en majorité des TPE-PME) c'est à cause de délais de paiement.
Dans son explication, le président de la Confédération fait savoir que « le problème se pose lorsqu'il s'agit des TPE-PME. Spécialement les TPE. Car c'est le maillon faible ». Pour lui donc, si « le gouvernement et ses partenaires veulent résoudre ce problème sérieusement et appliquer les directives royales, ils peuvent le faire simplement en mettant fin à cette discrimination bien programmée. »
Il se base, d'ailleurs, sur le rapport de l'Observatoire qui démontre que les délais de paiements sont défavorables aux petites structures. « Les grandes entreprises poussent nos TPE-PME aux faillites en refusant de les payer en avançant la question de la crise économique causée par Coronavirus.
L'administration reste spectatrice devant ce massacre des TPE surtout de la part des EEP, CT et les GE », déclare-t-il.
Protéger les plus faibles
Pour ce qui est des observations de la Fédération à propos de ce premier rapport annuel, M. Abdellah Fergui est on ne peut plus clair :« Comme je le dis très souvent, au Maroc nous avons plusieurs lois dans divers domaines surtout dans ce secteur. Mais il n'y a ni réelle volonté ni vraies décisions pour appliquer ces lois à tout le monde, petit et grand, public et privé ».
Selon lui, le patronat doit faire un effort et que les membres de la CGEM puissent payer les TPE-PME à temps. « Malheureusement, les GE se financent grâce aux TPE-PME. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Il y a un déficit interentreprises de 400 milliards de Dh.
Dans tous les pays du monde, ce sont les gouvernements de ces pays qui protègent les plus faibles devant les abus des plus grands. Au Maroc, les TPE doivent confronter seules les grandes entreprises, EEP, CT, les banques, etc. », fait-il remarquer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.