Tissoudali succède à Boussoufa    Covid-19: 153 nouveaux cas, plus de 6,36 millions de personnes ont reçu trois injections    Variole du singe: le Maroc renforce les contrôles    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Al Qods : Une passe d'arme en perspective au Caire entre le Maroc et l'Algérie    Affaire de Younes Blal : ATIM saisit le juge populaire pour confirmer le caractère raciste du meurtre    Vidéo. Sofac rend hommage à l'athlète Aziz Yachou, arrivé 3e au Marathon des Sables    Real Madrid ou PSG? Kylian Mbappé aurait déjà tranché    Rehhou : La loi relative à la liberté des prix et de la concurrence vise à protéger l'investisseur et le consommateur    France: Voici la composition du nouveau gouvernement    La politique « zéro COVID dynamique » : un choix correspondant aux réalités chinoises    WhatsApp révèle un nouveau service pour les propriétaires d'entreprise    Plages sans plastique. La    Procter & Gamble Maroc accélère son engagement envers l'environnement    Pays-Bas : Les partis contre un projet européen sur la migration régulière depuis le Maghreb    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    ONEE/Institut Suédois de Recherche Environnementale : vers un renforcement de la coopération    Casablanca: l'essentiel des projets adoptés par le conseil communal    Maroc-AFD : les programmes de coopération ont dépassé les objectifs soit plus de 2 Mds d'euros    Quand un journaliste de la BBC dénonce le non-respect du RGPD au Maroc    Un eurodéputé espagnol s'inquiète du « problème croissant » de l'immigration clandestine d'origine algérienne    Secousse tellurique ce vendredi dans une province du Maroc    La Russie compte créer de nouvelles bases militaires en réplique à l'élargissement de l'Otan    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    Saad Lamjarred entre dans le Guinness des Records ! (PHOTO)    Djamel Kehal Medjdoub dans la pétaudière du renseignement extérieur algérien    Les clubs nantis diminués : le Raja en crise    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Jumelage réactivé entre les institutions judiciaires au Maroc et en Belgique    Tamendawt Taqvaylit. La république kabyle avance    Transfert : Mbappé mettra fin au suspense sur son avenir avec le PSG ce week-end (médias)    Finale de la Coupe de la CAF : 1,25 million de dollars au vainqueur, 700 000 dollars au '' malheureux '' finaliste !    Tunisie : Le Maroc participe à l'exercice maritime Phoenix Express 2022    Le temps qu'il fera ce vendredi 20 mai 2022    Maroc : La Cour constitutionnelle invalide l'élection de quatre députés d'Al Hoceima    Bourse de Casablanca: Ouverture proche de l'équilibre    Appel public à l'épargne: L'AMMC rappelle les nouvelles règles de gouvernance    La RS Berkane décidée à rééditer l'exploit de 2020    L'ONMT clôt le «Light Tour» à New York    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Migration : Antony Blinken considère que le pacte de Marrakech servira de base à une approche commune    Justice: nouveaux rebondissements dans l'affaire Omar Raddad    Nouveau protocole sanitaire pour entrer au Maroc : qu'en pensent les opérateurs ?    Industrie : Le Maroc, un des pays les plus compétitifs au monde    La culture, un outil de développement durable    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    Espagne : Le Sénat rejette une proposition de Vox réclamant des sanctions contre le Maroc et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



KAC : Un grand monument/patrimoine de notre football national qui s'écroule !
Publié dans L'opinion le 12 - 07 - 2021

Avec la chute du KAC chez les amateurs, c'est un grand monument/ patrimoine de notre football national qui s'écroule. Cet inévitable sort était attendu depuis des décennies et après avoir flirté avec la relégation à plusieurs reprises ce grand club a fini, cette saison, par prendre l'ascenseur des amateurs. Ce n'est pas cette défaite à domicile face au TAS qui est la véritable raison/cause de cette chute mais c'est la conséquence de plusieurs facteurs qui se sont mêlés pour pousser le club, usé mentalement, vers les enfers de l'étage inférieur.
Manque de bases solides et de gestion saine
Le KAC, grand patrimoine de notre football national, est victime d'abord du manque de bases solides et puis d'une gestion saine à tous les niveaux. La venue de certains dirigeants qui ignorent les ABC du football et de sa gestion a, maintes fois, exposé le club aux divers risques de rejoindre les amateurs à tout moment lors des dernières journées de chaque saison.
Depuis la disparition de feu Mohamed Doumou, le père spirituel du club, le club a vacillé entre le pire et le moins bon durant de longues saisons et souvent son maintien à ce niveau de la compétition n'est dû qu'aux divers concours de circonstances. Une série de grandes désillusions et de déceptions vont se manifester devant l'inertie totale des pouvoirs publics qui assistent à l'usure et au naufrage du club laissé pour compte.
Tous les derniers présidents, sans exception, n'ont rien apporté du positif au club qui perd d'une saison à l'autre sa vraie identité d'un grand club qui a connu dans un passé récent les grands moments de gloire et de bonheur avec des joueurs venus du terroir.
Au début de cette saison, tous les espoirs de voir le KAC sortir de sa léthargie grandissent avec l'arrivée d'un nouveau président, qui se veut porteur de grands projets, et on attendait à ce que le KAC sorte de sa léthargie pour réintégrer l'étage supérieur mais au fil des journées, le club sombre dans de mauvais résultats qui l'exposent à la relégation qui devient de plus en plus imminente.
Instabilité technique
L'instabilité technique a apporté son impact négatif sur le rendement des joueurs même après l'arrivée de l'entraîneur Amri qui se veut expérimenté et salvateur. Des résultats irréguliers deviennent de plus en plus inquiétants et condamnent le club à se retrouver dans une grande impasse face aux divers aléas d'un championnat où plusieurs facteurs décident de l'avenir de plusieurs clubs. L'incapacité des dirigeants et du staff technique de redresser la barre a mis le club dans une situation inconfortable où plane le spectre de la relégation d'une journée à l'autre.
Dépassés par la tournure des évènements, les responsables tentent de chercher une issue mais sans arriver à sauver le club de cette descente aux enfers des amateurs. Ces dirigeants ne savent pas qu'il est difficile de prévoir l'avenir d'un club comme le KAC qui est souvent, pour ne pas dire toujours, confronté à plusieurs obstacles imprévisibles et qui nécessitent une intervention judicieuse des responsables.
Ces dirigeants n'ont pas su comment remettre le club sur les bons rails à temps et se sont retrouvés au fil des journées au pied du mur, incapables de sauver le club de cette relégation qui vient porter une grosse tache noire sur le passé glorieux d'un club qui a connu toutes les émotions et les grands moments de bonheur des grands clubs durant de longues années.
Malheureusement, ce ne sont pas les joueurs, ni les dirigeants et encore moins l'entraîneur qui sont les vrais perdants mais c'est toute une ville et tous ces mordus de la balle ronde qui seront privés d'un club du haut niveau tel le KAC qui va sombrer dans l'étage des amateurs et Dieu, seul, sait pour combien d'années.
Ce vendredi du 9 juillet 2021 restera à jamais ne date ''noire'' dans l'esprit des supporters de ce grand club qui a vécu de longues saisons sur son passé et qui, d'un coup, se retrouve chez les amateurs où végètent de grands clubs depuis de longues années ! A suivre...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.