Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Rabat, Kénitra, Meknès, Ifrane...les dernières hauteurs de pluie au Maroc    La CAN 2025 retirée à la Guinée    Botola Pro D1 "Inwi" (4è journée): Résultats et classement    CAF - CAN 2025 : L'organisation retirée à la Guinée, le Maroc serait parmi les candidats    Retrait de la CAN à la Guinée    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Au Maroc, les femmes âgées sont plus vulnérables que les hommes    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Suicide d'une jeune médecin: Le CHU Ibn Sina dément    Le Crédit Agricole du Maroc reçoit le label de certification de l'IFACI    Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi en Espagne    Casablanca abrite le 1er forum du sport en entreprise en Afrique    Marrakech: le Caïd de l'annexe administrative d'Azli suspendu pour corruption    Burkina Faso: les tirs ont repris dans la zone résidentielle de la présidence    De l'eau extraterrestre trouvée dans une météorite, une première    Les dirigeants de l'Union européenne «rejettent» l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes    Exclu: la preuve que le motif de Zellige utilisé par Adidas est bien Marocain (Documents)    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Hakimi l'exemple qui coute cher!    Maroc : 86% des jeunes marocains insatisfaits des partis politiques    Tanger Med : le troisième campus de l'école 1337 accueille sa première promotion    Le Crédit Agricole du Maroc auréolé du label de certification de l'IFACI    La FAO et le PNUE lancent un appel pour combattre le gaspillage alimentaire    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Poutine signe l'annexion de quatre régions d'Ukraine    Nord Stream : les fuites sur les gazoducs dues à des explosions menées avec «des centaines de kilos» de TNT    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Le 3ème campus de l'Ecole 1337, accueille sa première promotion d'étudiants    L'essentiel de l'avis du CESE sur l'aménagement durable du littoral    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    Le jeûne du ramadan, source de crispations dans le football français ?    Fadila Benmoussa se joint aux honorés du 11ème Festival maghrébin du film d'Oujda    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Concert virtuel de Saad Lamjarred: on connait le prix des billets (PHOTO)    Croissance économique : net ralentissement à 2% au T2-2022    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    Des alliés des Etats Unis comme le Maroc, «sont visés par les forces du mal et leurs proxies»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Casablanca : Ibn Rochd « sur le pied de guerre » face à Omicron
Publié dans L'opinion le 04 - 01 - 2022

Le variant Omicron pourrait mettre les hôpitaux de la métropole à rude épreuve. Même si pour l'instant les chiffres sont encore loin des effets du variant Delta, la situation des hôpitaux pourrait bien empirer.
Face à l'exposition des cas ces derniers jours, la situation des hôpitaux pourrait être plus difficile les semaines à venir, d'autant plus complexe que les hôpitaux recommencent à accueillir de nombreux patients Covid.
Contacté par nos soins le spécialiste en anesthésie et réanimation au sein du Centre Hospitalier Universitaire(CHU) Ibn Rochd de Casablanca, Pr. Chafik Elkettani nous confie qu'il y a beaucoup de patients en service de soins intensifs, et « qu'à ce rythme dans deux semaines, nos hôpitaux seraient déjà à des niveaux de saturation équivalents à ce que nous avions vécu lors de la dernière vague suite à la prolifération du variant Delta en mois d'août » prévient-il, précisant que la tension hospitalière s'accentue. « Un premier service est déjà plein, dans l'attente d'une ouverture d'un second, qui risque d'être aussi saturé que le premier dans les jours à venir », poursuit-il.
En effet, les cas graves et critiques s'entassent de plus en plus alors que cette nouvelle vague de contamination vient à peine de commencer, et selon l'expert cela s'expliquerait par le peu d'engouement manifesté par la population pour la campagne nationale de vaccination.
« On a de tous les profils . Il y a des jeunes non vaccinés, comme il y a beaucoup de gens vaccinés avec deux doses qui n'ont toutefois pas fait le dernier rappel. Il y a d'autres qui ont des maladies associées soit cardiaques soit neurologiques », a-t-il souligné. S'agissant du nombre de lits de réanimation et de soins intensifs, le Pr. Elkettani nous indique que la capacité totale de lits au CHU, est de 70 à 80.
« Généralement 12 à 14 lits par service dans 7 services. Il y a 4 services de réanimation qui sont dédiés aux malades non Covid qui se transforment en service Covid. Il y a 3 services qui peuvent être crées pour prendre en charge les personnes contaminées », nous détaille-t-il. Rappelons que le nombre de lits de réanimation disponibles dans les hôpitaux publics a été multiplié par 7,6 au niveau national, depuis le début de l'épidémie. Il est passé de 684 lits au début de la pandémie de Covid-19 à 5.236 lits à fin octobre dernier. Ce qui représente une augmentation nette de 4.552 lits.
Dans la région de Casablanca-Settat, le nombre de lits de réanimation disponibles au niveau de l'hôtel de campagne installé dans la Foire de Casablanca, dans l'hôpital de Ben Slimane et dans celui d'El Jadida, est de l'ordre de 1.616 sur une capacité totale installée de 1.929 lits.
Chaimae BARKI
Omicron est-il plus dominant à Rabat et Casablanca ?
Selon le directeur de la plateforme génomique fonctionnelle au Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST), El Mustapha El Fahim, cité par SNRTnews, « 50% à 60% des tests Covid envoyés de Rabat et Casablanca au Consortium des laboratoires concernent des infections par le variant Omicron », en d'autres termes soit près des deux tiers des tests de dépistage Covid-19 effectués à Rabat et Casablanca ont un profil compatible avec le variant Omicron.
« Un constat qui ne doit pas être généralisé sur tous les tests du Royaume » , a-t-il toutefois tenu à préciser. Interpelé sur le niveau de propagation du variant Omicron au niveau national, El Fahim a fait savoir qu'une collecte nationale des échantillons était en cours pour connaître et évaluer la situation générale de la propagation de ce nouveau variant au niveau national.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.