Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



De plus en plus de célibataires parmi les 18-34 ans
Surfant beaucoup sur Internet et consommant tous azimuts, ils constituent une nouvelle cible pour le marketing.
Publié dans L'opinion le 19 - 09 - 2009

Si très peu de personnes restent célibataires tout au long de leur vie, chacun la commence en étant «seul».
En constante augmentation depuis les années 1960, les célibataires sont également de plus en plus jeunes. Ce phénomène récent est dû à l'allongement de la durée des études, mais aussi à une peur croissante de l'engagement face à un marché économique en berne. Une tendance qui n'a pas échappé aux grandes entreprises qui sont de plus en plus nombreuses à surfer sur cette vague du célibat.
Car si très peu de personnes restent célibataires tout au long de leur vie, chacun la commence en étant «seul». «Auparavant, les femmes évoluaient directement du statut d'enfant à celui de femme mariée, explique Jean-Claude Kaufmann, sociologue et auteur de La Femme seule et le Prince charmant. Aujourd'hui, elles passent toutes par la case étudiante, ce qui fait augmenter le nombre de célibataires.» Ils seraient ainsi un sur trois à vivre seul aujourd'hui en France, selon le sociologue, et près de un sur deux à Paris. Soit 14 millions, contre 9 en 1999.
La “célibattante” s'est imposée

Selon une étude réalisée récemment par l'agence Acxiom, experte en connaissance client et en ciblage marketing, plus d'un tiers des foyers français sont ainsi constitués par des célibataires, dont plus de la moitié sont des femmes. Le plus gros contingent concerne la tranche des 18-34 ans, qui représentent 6 % des foyers. Viennent ensuite les 50-64 ans (5,1 %), les 35-49 ans (4,6 %) et les 65 ans et plus (2,8 %).
 «Je vois souvent des jeunes de 25 ans, un peu affolés puisque tous leurs amis sont en couple et pas eux, confirme Odile Lamourère, psychothérapeute et conseillère conjugale. Il y a aussi ceux de 30-35 ans qui se retrouvent sur le carreau car leur relation n'a pas marché. Et bien sûr, les femmes trentenaires qui pensent tout d'un coup à leur horloge biologique !» Un constat partagé par Franck Tapiro, président de l'agence de publicité Hémisphère Droit : «Le célibat touche toutes les tranches d'âges aujourd'hui, mais les personnes seules sont de plus en plus jeunes.» Et d'ajouter : «Je suis sidéré de voir que les seniors cherchent l'âme sœur tandis que les 18-35 ans préfèrent rester seuls. Les femmes célibataires avec un enfant sont de plus en plus nombreuses.»  Ces cas sont en effet de moins en moins isolés. «L'image des personnes seules a changé dès les années 1970 lorsque la “célibattante” s'est imposée, affirme Jean-Claude Kaufmann. Au début des années 2000, la figure du célibataire a même commencé à ringardiser l'image du couple plan-plan.»

90 % surfent sur Internet

Les grandes entreprises ont alors commencé à investir ce marché en pleine expansion. Sites de rencontres sur Internet, clubs de voyages réservés aux célibataires, mais aussi speed dating et multiplication des packages individuels dans les supermarchés se sont multipliés. «Les célibataires représentent un marché énorme, car ils sont très nombreux. De plus, ils n'ont pas de familles à charge et dépensent donc beaucoup plus en restaurants, théâtre, voyages…, précise Franck Tapiro.
 Internet constitue aujourd'hui un des vecteurs essentiels de ce marché. 90 % des célibataires surferaient ainsi régulièrement sur le Web à la recherche d'un partenaire, selon la coach pour célibataires Odile Lamourère. «Tout ce qui peut accélérer leur accès au bonheur et au plaisir est bon à prendre. Et le meilleur média pour rencontrer quelqu'un est bien entendu le Web, explique Franck Tapiro.»
 Mais si le marché des célibataires existe, il reste malgré tout ambigu, la norme dans la société étant toujours le couple. «Le célibataire est encore stigmatisé, ce qui rend le secteur complexe, affirme Jean-Claude Kaufmann. Les clubs de vacances ne disent par exemple pas toujours qu'ils sont réservés aux personnes seules. Ils préfèrent préciser que les enfants ne sont pas admis…» Pour la psychothérapeute Odile Lamourère, les couples se rassurent en stigmatisant parfois les personnes vivant seules. Or, finalement, «un célibataire heureux ça existe !», conclut-elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.