OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Premier Congrès National sur les maladies vasculaires
Quoi de neuf sur le plan diagnostique et thérapeutique
Publié dans L'opinion le 18 - 02 - 2011

Les pathologies vasculaires les plus fréquemment rencontrées sont de deux ordres, les maladies des artères et celles des veines, indique Pr Tazi Mezalek Zoubida, présidente de la Société Marocaine des Maladies Vasculaires, dont le premier congrès national se tient à Rabat les 17 et 18 février 2011.
Pour les maladies des artères, il s'agit des complications de l'athérosclérose (dépôt de plaques sur les parois des artères), qui peuvent se voir au niveau de différents territoires et notamment au niveau du cœur, du cerveau et des jambes. Cette athérosclérose se constitue en parallèle dans ces trois principaux territoires, et doit donc être prise en charge de manière globale. Pour les maladies des veines, la pathologie la plus fréquente est la maladie thromboembolique veineuse qui regroupe la phlébite et l'embolie pulmonaire. Cette pathologie est responsable d'une mortalité très lourde. On en connaît de mieux en mieux les facteurs de risque, et on tend actuellement à prévenir correctement cette affection.
Quoi de neuf sur le plan diagnostique et thérapeutique en matière de pathologies vasculaires ? L''évolution de la biologie et de la radiologie permet très régulièrement d'optimiser le diagnostic de ces maladies, et surtout de permettre un diagnostic précoce qui est garant de l'amélioration du pronostic de ces maladies vasculaires, précise Pr Tazi Mezalek Zoubida.
Sur le plan du traitement, il y a actuellement plusieurs médicaments nouveaux, très efficaces qui vont permettre de mieux prendre en charge la pathologie thrombotique. Il s'agit de médicaments anticoagulants, de prise orale, très efficaces et donneraient moins d'effets secondaires que ceux utilisés actuellement. Il y a également de nouvelles méthodes de traitement qui consistent à ouvrir de manière instrumentale un vaisseau bouché ou sténose sans chirurgie, en évitant ainsi les contraintes et les complications de la chirurgie.
Le premier congrès de la Société Marocaine des Maladies Vasculaires a choisi de parler de trois thèmes essentiels. Pour la pathologie des veines, il s'agit des nouveaux anticoagulants qui seront probablement commercialisés au Maroc dans un an, afin de préparer les praticiens à les utiliser. Ce thème sera abordé par le Pr Samama, un éminant spécialiste international du sujet. Ce congrès abordera également les moyens d'éviter la survenue d'une phlébite et/ou d'une embolie pulmonaire en milieu hospitalier. Avec la collaboration de plusieurs médecins, et sous l'impulsion des structures administratives hospitalières, un plan de lutte contre la maladie thombotique veineuse est mis en place à l'hôpital Ibn Sina, qui sera présenté lors de ce congrès.
Il faut savoir que l'embolie pulmonaire est la deuxième cause de mortalité maternelle au Maroc, relève Pr. Tazi. Un plan de lutte contre cette maladie chez la femme enceinte sera développé par le ministère de la santé. Pour le versant artériel, deux volets seront abordés. L'artérite des membres qui est le reflet de la diffusion de l'athérosclérose dans l'organisme et un des principaux facteurs de risque de cette artérite qu'est le tabac.
D'imminents intervenants animeront les travaux de ce premier congrès national sur les maladies vasculaires, Pr JP Laroche, Vice-Président du Collège Français de Pathologie Vasculaire et le Pr P. Cacoub, professeur de médecine interne à l'hôpital Pitié-Salpetrière.
Autre thème développé, l'accident vasculaire cérébral, affection très fréquente et très handicapante qui bénéficie actuellement de plusieurs avancées dans le traitement. Ce traitement vise à désobstruer à l'aide de médicaments puissants une artère thrombosée dans le cerveau. Il doit être donné très rapidement dans une structure d'accueil très élaborée dite «stroke center». Plusieurs structures mettent en place actuellement ces «stroke centers». Le premier congrès national sur les maladies vasculaires sera l'occasion pour partager l'expérience des équipes des CHU de Fès et de Rabat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.