De succès en succès!    Les mesures prises pour accompagner la reprise de l'activité touristique    Mahi Binebine, Giosuè Calaciura, Souad Labbize boycottent la cérémonie de remise    Glovo étoffe son portefeuille de partenaires    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Serie A L'inter Milan accroché par Verone    Premier League: Manchester United renaît de ses cendres    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Le Maroc érige une voie express de plus de 1000 km en plein désert    Alerte météo: la canicule se poursuit dans ces villes du Maroc    Benzema élu joueur du mois en Espagne    La médina d'Asilah renoue avec l'art contemporain    25 ans déjà pour l'Université Al Akhawayn : 6.000 lauréats et un nouveau cap stratégique    Le soutien des entreprises conditionné par la conservation d'au moins 80% des déclarés    La 2ème session du bac sera-t-elle annulée au Maroc ?    L'Homme refuse d'être libre    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Covid-19 : Privatisation, «dommage collatéral»    Covid-19: 115 cas supplementaires et un nouveau décès    Gims raconte son « Malheur Malheur »    Casablanca: un inspecteur de police et une femme interpellés pour falsification et usage de documents officiels    Le Maroc intègre la communauté andine en tant que membre observateur    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Dialogue social : Les partenaires sociaux préparent un nouveau round    Fonds Innov Invest : Un plan d'urgence pour les start-up lancé    Prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 10 juillet 2020    Le nouvel ordre mondial post-Covid-19: Quel positionnement pour le Maroc?    Préparation des prochaines échéances électorales    Débat sur la réforme du Code électoral    La responsabilité de l'Algérie dans le détournement de l'aide humanitaire destinée aux camps deTindouf est patente    City se balade, Wolverhampton s'égare    Saad Dine El Otmani : Relance économique et vigilance sanitaire, maîtres-mots de la prochaine étape    Formation pour l'obtention de la licence A CAF d'entraîneur    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le Maroc rouvre partiellement ses frontières    Débat en commission parlementaire sur le projet de loi relatif au ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Le trompettiste Ibrahim Maalouf relaxé en appel    Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre    Agadir se prépare pour relancer l'activité et accueillir les touristes nationaux    Nouvelle édition en ligne des Nuits blanches du cinéma et des droits de l'Homme    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    De nouveaux jalons pour l'écriture poétique proposés par Salah Boussrif    Détournement de l'aide par le polisario et l'Algérie: le Parlement européen dépose un projet de résolution    Situation en Libye: le Maroc s'inquiète    Reprise de l'activité footballistique au Maroc    Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afghanistan-Pakistan / Karzaï attendu à Islamabad
La lutte contre le terrorisme au menu des entretiens
Publié dans L'opinion le 11 - 06 - 2011

Le président afghan Hamid Karzaï était vendredi au Pakistan notamment pour discuter, au sein d'une commission conjointe de paix, d'actions communes dans les deux pays voisins en proie à une insurrection des talibans, dont certains sont alliés.
Le président Karzaï a atterri à la mi-journée à Islamabad où il devait rencontrer dans l'après-midi son homologue pakistanais Asif Ali Zardari, selon le ministère des Affaires étrangères.
Il doit s'entretenir ce samedi avec le Premier ministre Yousuf Raza Gilani avant de participer à la réunion de la Commission conjointe de paix, mise en place le 27 janvier dernier entre les deux pays.
M. Karzaï doit également signer samedi des accords de coopération bilatérale notamment dans les domaines des échanges commerciaux.
Le chef de l'Etat discutera notamment, selon un de ses porte-parole, "des progrès du processus de paix en Afghanistan, de la coopération entre les deux pays en matière de lutte contre le terrorisme et du développement des liens commerciaux".
Grâce à un Haut Conseil de la Paix mis en place à Kaboul en 2010, M. Karzaï tente d'amener les talibans à la table des négociations, s'ils renoncent notamment au "terrorisme" et reconnaissent la constitution afghane.
Kaboul estime que les principaux chefs talibans, dont le commandant suprême, le mollah Omar, ainsi que les chefs du réseau Haqqani, bête noire des soldats américains, se cachent au Pakistan, d'où ils lancent leurs hommes dans des raids en Afghanistan.
Le gouvernement afghan accuse aussi publiquement une frange de l'armée et du renseignement pakistanais de les soutenir.
Islamabad nie fermement et estime en retour que la fuite des talibans afghans et des cadres d'Al-Qaïda sur son territoire est due au fait que la coalition militaire internationale emmenée par les Américains n'a pas été capable de les éliminer fin 2001, ni de vaincre les insurgés depuis.
Leur passage au Pakistan à travers une frontière impossible à contrôler est la cause principale de l'insurrection des talibans pakistanais, juge Islamabad.
L'insurrection des talibans afghans s'est considérablement intensifiée et a gagné du terrain ces trois dernières années, malgré la présence de quelque 130.000 soldats de la force internationale de l'Otan (Isaf), composée pour plus des deux tiers de soldats américains.
Sous la pression d'une opinion publique de plus en plus hostile à l'envoi de ses militaires dans ce qu'elle considère comme un bourbier, l'Otan doit entamer en juillet le processus dit "de transition" consistant en un transfert progressif de la responsabilité de la sécurité aux forces afghanes d'ici à fin 2014.
Or, mercredi, le futur nouvel ambassadeur américain à Kaboul, Ryan Crocker, a estimé que la paix en Afghanistan ne pouvait se faire sans la participation active du Pakistan. "Nous devons être sûrs que les sanctuaires ne se déplacent pas de l'Afghanistan vers le Pakistan", a-t-il déclaré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.