Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    Auto Hall-DFSK. Un partenariat de fond    Trump avertit la Chine et critique l'Allemagne avant le G20    Inauguration à Kénitra de la première usine de Nexteer Automotive en Afrique    RAM digitalise son fret aérien avec Portnet    La MDJS certifiée par la World Lottery Association    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Ell fait l'actu : Imane Ouaadil, nouvelle ambassadeur de SM le Roi auprès du Ghana    Elissa : «J'aimerais bien chanter en dialecte marocain»    Baccalauréat 2019 : La moisson exceptionnelle de Casablanca-Settat    Casablanca en quête d'un air plus frais    Lancement au siège de l'OCDE à Paris du 2e Programme Pays-Maroc    Le mal de maire!    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    L'Europe étouffe sous la canicule, qui va s'intensifier    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    La liste des nouveaux ambassadeurs reçus par le roi    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    Renault rénove un établissement scolaire dans la région d'Essaouira    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    Un policier à Casablanca accusé de chantage, vol et adultère    Tanger-Med : Avortement d'une tentative de trafic de 270 kg de chira    MRE, loin des clichés    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    Les Comores expriment leur "soutien sans réserve" à l'initiative marocaine d'autonomie    Chambre des représentants : Adoption de trois conventions relatives à la ZLECAF et à l'accord de pêche durable Maroc-UE    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    S'énerver plus pour vivre plus    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Burkina Faso réaffirme son soutien «ferme et constant» à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc
Publié dans L'opinion le 21 - 05 - 2012

Le ministre burkinabé des Affaires étrangères et de la Coopération Régionale, Djibrill Yipènè Bassole, a réitéré le soutien «ferme et constant» de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc.
Lors d'un entretien avec son homologue marocain, Saad Dine EI Otmani, en marge de la tenue de la 3ème session de la Commission mixte de coopération maroco-burkinabé (17-18 mai), M. Bassole a rappelé que le Burkina Faso appuie la marocanité des provinces du sud du Royaume ainsi que l'Initiative marocaine d'autonomie en faveur des provinces du Sud, et demeure favorable à une solution politique de cette question, indique vendredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.
Il a ajouté qu'à l'instar de la majorité des pays africains, le Burkina Faso invite le Maroc à intégrer l'Union africaine.
Au cours de leurs entretiens, les deux parties se sont félicitées des liens de fraternité et de solidarité existant entre les deux pays et réaffirmé leur détermination à dynamiser la coopération bilatérale notamment en matière économique et commerciale, de sorte à refléter pleinement l'excellence des relations entre les deux pays, ajoute le communiqué.
Soulignant à cet effet le rôle primordial du secteur privé dans les échanges économiques et commerciaux, les deux parties ont invité les opérateurs privés des deux pays à saisir les opportunités qu'offrent les deux marchés respectifs et appelé à la mise en place d'un Conseil des Affaires maroco-burkinabé.
Les deux ministres ont, également, passé en revue les questions d'intérêt commun tant sur le plan bilatéral que régional.
Sur le plan régional, les deux ministres ont procédé à l'examen de la situation politique sur le Continent africain et évoqué la question de la paix et de la stabilité dans la région ouest-africaine et sahélo saharienne. Ils ont à, cet effet, exprimé leur attachement aux valeurs de dialogue pour parvenir à un règlement pacifique des différends ainsi que leur détermination à oeuvrer pour la stabilité dans cette partie du Continent, afin de permettre aux pays de la région de consacrer leurs ressources au développement.
M. El Otmani a salué, par ailleurs, le rôle constructif joué par le Président du Burkina Faso, M. Blaise Compaoré, dans la recherche de solutions aux crises et conflits en Afrique, notamment au Togo et en Côte d'Ivoire et exprimé le soutien du Maroc à l'action du Président du Burkina Faso en sa qualité de médiateur de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) dans la crise malienne.
A ce sujet, M. El Otmani a réitéré le plein soutien du Royaume du Maroc aux efforts déployés par la CEDEAO pour la paix, la stabilité et la sécurité en Afrique de l'Ouest.
Il a à ce titre rappelé que de par son appartenance au Maghreb et à l'espace sahélo-saharien, le Royaume du Maroc est naturellement et directement concerné par les menaces émanant du Sahel et qu'il suit avec attention l'évolution de la situation dans cette partie du Continent.
La partie burkinabé a, pour sa part, salué l'attachement de SM le Roi à la promotion de la concertation comme moyen privilégié pour le règlement des conflits en Afrique et loué le soutien constant du Maroc aux actions menées par les Nations Unies ainsi que son appui aux efforts de la CEDEAO, pour promouvoir la paix et la sécurité en Afrique, particulièrement en Afrique de l'Ouest.
Concernant la crise malienne, les deux parties ont réitéré leur attachement à l'intégrité territoriale du Mali et appelé à un retour immédiat des réfugiés maliens dans leurs foyers.
Considérant les menaces à la paix et à la stabilité, les deux parties ont souligné la nécessité d'asseoir une coopération régionale accrue entre les pays de l'Afrique du Nord, du Sahel et de l'Ouest.
Elles ont, à cet effet, appelé à la mise en place d'un mécanisme de coopération de nature transrégionale, afin de favoriser une gestion inclusive des enjeux de cette région.
Les deux parties ont salué à ce titre la tenue au Maroc du 9 au 12 juin 2012 d'une session extraordinaire du Conseil Exécutif de la Censad.
S'agissant du développement économique et social de l'Afrique, les deux parties ont souligné la nécessité de renforcer la coopération Sud-Sud interafricaine pour promouvoir le développement durable, basé sur la valorisation des compétences humaines.
Lors de sa visite au Burkina Faso, M. El Otmani a été reçu en audience par le président burkinabé, M. Biaise Compaoré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.